FREDERICTON (GNB) – Le gouvernement provincial a déposé des modifications à la Loi sur la Société des alcools du Nouveau-Brunswick en vue de faciliter le changement de direction potentiel en ce qui concerne l’exploitation, la distribution et la vente de cannabis à des fins récréatives dans la province.

« Comme nous l’avons annoncé la semaine dernière, nous sollicitons l’intérêt du secteur privé pour entreprendre l’exploitation, la distribution et la vente du cannabis à des fins récréatives », a déclaré le ministre des Finances et du Conseil du Trésor, Ernie Steeves. « Des modifications à la loi sont nécessaires pour permettre une transition en douceur du secteur public vers le secteur privé. Ces modifications sont importantes, car elles montrent au secteur privé à quel point le gouvernement est sérieux au sujet de cette possibilité. »

Les modifications permettraient au gouvernement de retirer à Alcool NB l’autorisation légale de vendre du cannabis à des fins récréatives par l’intermédiaire de Cannabis NB. Les modifications entreraient seulement en vigueur une fois qu’une entente aurait été signée avec un exploitant du secteur privé, ce qui entraînerait la fin progressive des activités de Cannabis NB.

La demande de propositions en vue de trouver un exploitant privé unique a été lancée le 14 novembre. Les exploitants du secteur privé ont jusqu’au 10 janvier pour soumettre leurs propositions. Les propositions seront évaluées dans le cadre d’un processus ouvert, équitable et transparent, et l’équité du processus sera supervisée par un tiers. À la suite de cet exercice, l’exploitant privé unique retenu pourrait être annoncé au printemps 2020, et la transition vers le nouveau modèle aurait lieu plus tard au cours de l’année.

« Les gens du Nouveau-Brunswick travaillent fort et s’attendent à ce que nous agissions avec prudence au moment de dépenser leur argent, a dit M. Steeves. Notre décision de confier la vente du cannabis à des fins récréatives au secteur privé garantira que le modèle de gestion en place offre le meilleur rapport qualité-prix aux contribuables et maximise les avantages économiques pour le gouvernement. »

Le gouvernement est à la recherche de promoteurs qui ont une expérience confirmée dans la vente de cannabis à des fins récréatives, la capacité financière de développer et de maintenir les activités, ainsi qu’un plan viable pour lutter contre le marché clandestin et fournir un service de haute qualité aux consommateurs au moyen de prix concurrentiels et d’une diversité de produits. Le promoteur retenu devra avoir présenté une offre financière attrayante pour obtenir les droits de vente de ce produit. Les propositions seront évaluées en fonction de leur approche pour bâtir de solides partenariats directs et indirects avec les entrepreneurs locaux et les Premières Nations.

Pour avoir accès à la demande de propositions, les participants intéressés doivent s’inscrire et télécharger les documents via le site Web du Réseau de possibilités d’affaires du Nouveau-Brunswick. Ils peuvent obtenir un soutien technique en communiquant avec le service d’aide à l’adresse nbon@snb.ca ou en composant le 1-800-561-1422.