Gouvernement du Nouveau-Brunswick
bulletin-oct-2021-header-top

    

newsletter-oct-2021-header-image

novembre 2021

Newsletter - Top of webpage image XL20214

 

Novembre est le Mois de la prévention de la violence familiale.

Puisque le Nouveau-Brunswick se classe au quatrième rang en ce qui concerne la violence conjugale signalée à la police et au premier rang en Atlantique pour l’homicide au sein de la famille, il est donc important de nous y concentrer toute l’année.

En réservant un mois au complet, nous attirons l’attention des plus nécessaires à ce grave problème social ainsi que pour la santé et la justice qui a des répercussions sur les personnes, les familles, les lieux de travail et les communautés aujourd’hui et dans l’avenir au Nouveau-Brunswick.

Le 25 novembre est la Journée internationale de l'élimination de la violence faite aux femmes. Les gens du Nouveau-Brunswick se rassembleront pour observer les 16 jours d’activisme pour mettre fin à la violence faite aux femmes, qui commence ce jour-là. Les 16 jours nous offrent la possibilité de nous lever ensemble pour nous opposer à la violence et de renforcer notre détermination à mettre fin à la violence faite aux femmes.

Plusieurs ministères provinciaux appuient les services communautaires. Par la collaboration et la consultation, les ministères évaluent les besoins ou offrent les services directs selon leur mandat. Les personnes soumises à la violence familiale, à la violence entre partenaires intimes et à la violence sexuelle sont une priorité pour chacun d’entre nous.

Veuillez vous joindre à moi pour transmettre notre reconnaissance aux organismes communautaires qui vont au-delà de toute attente pour répondre aux besoins des survivantes de la violence familiale et de la violence faite aux femmes chaque jour.

Je vous encourage à visiter les réseaux sociaux de la Direction de l’égalité des femmes pour plus d’information.Twitter : @femmesNB et Facebook : Direction de l’égalité des femmes

L’honorable Tammy Scott-Wallace, ministre responsable de l’Égalité des femmes (insérer la photo de la ministre) 

 

IWD Text&labels-Purple

Pleins feux sur

LG-Min-Neilson

 

 

Félicitations à Linda C Neilson, Ph. D., récipiendaire du 28e Prix de la Fondation Muriel McQueen Fergusson. Dre Neilson est associée de recherche du Centre Muriel McQueen Fergusson pour la recherche sur la violence familiale et professeure émérite en sociologie et en droit dans la société à l’UNB. Elle enseigne dans les domaines de la violence conjugale et familiale, des systèmes judiciaires, du droit de la famille, de la résolution de conflits et de la sociologie du droit. 

 

En savoir plus...

IWD Text&labels-Purple
FR-Website page categories

La mise en candidature aux prix VIVE prend fin le 1er décembre 2021 !


Avez-vous présenté la candidature d’une femme qui vous inspire? Les femmes inspirantes sont sous-représentées dans les livres d’histoire. Toutefois, nous pouvons souligner leurs réalisations en mettant pleins feux sur elles au moyen des prix VIVE.

Les prix VIVE sont remis dans cinq catégories : championne au sein de la collectivité, jeune championne, championne ou champion du milieu des affaires, championne au quotidien, championne ou champion au gouvernement. Les cinq récipiendaires seront sélectionnés à partir des candidatures reçues de partout dans la province. Ces récipiendaires seront des personnes du Nouveau-Brunswick ayant suscité des changements significatifs et durables, qui inspirent le changement et la diversité ou qui se sont portées à la défense de ceux-ci. 

La date limite pour soumettre une candidature pour les prix VIVE 2022 est le 1er décembre 2021.

IWD Text&labels-Purple
IWD Text&labels-Purple

Le saviez-vous?…

De nombreuses personnes au Nouveau-Brunswick sont soumises à la violence dans leur famille et de la part de leur partenaire intime. Pendant que nous soulignons le Mois de la prévention de la violence familiale, nous encourageons toutes les personnes au Nouveau-Brunswick à briser le silence autour de la violence familiale et à continuer de transmettre l’information sur les mesures de soutien existantes pour les survivantes. Écoutez le message de la ministre Mme Scott-Wallace sur le Mois de la prévention de la violence familiale ici : https://www.youtube.com/watch?v=hBJu0fFXruc

Pour plus de détails : www.gnb.ca/preventiondelaviolence

___________________________________________________________________________________________________________________________

Au cours des dernières années, il y a eu de nouvelles mesures législatives et des modifications aux lois, ce qui permet d’assurer un soutien et d’améliorer la sécurité des victimes de violence conjugale et de violence entre partenaires intimes :

Mesures de protection civile offertes aux victimes de violence entre partenaires intimes – Les victimes peuvent accéder aux nouveaux outils conçus pour augmenter leur sécurité tout en recherchant des solutions plus permanentes. Une ordonnance d’intervention d’urgence (OIU) est un recours au titre de la Loi sur l’intervention en matière de violence entre partenaires intimes https://www.legnb.ca/fr/l%C3%A9gislation/projets-de-loi/58/3/47/Loi%20sur%20l%E2%80%99intervention%20en%20mati%C3%A8re%20de%20violence%20entre%20partenaires%20intimes. En vertu de la Loi, les victimes peuvent demander une OIU pour obtenir des recours à court terme comme :

  • l’occupation exclusive du domicile;
  • la possession temporaire des biens personnels;
  • les dispositions de non-communication;
  • la garde temporaire des enfants;
  • la saisie des armes.

Les demandes d’OIU peuvent être faites par téléphone. Des groupes sont désignés pour aider les victimes à remplir une demande d’OIU. Pour plus de renseignements : http://www.legal-info-legale.nb.ca/fr/emergency_intervention_orders 

 

Congé aux personnes soumises à la violence familiale, à la violence entre partenaires intimes ou à la violence sexuelle – Les salariés au Nouveau-Brunswick peuvent accéder à un congé si eux ou si leur enfant ont été victimes de violence familiale, de violence entre partenaires intimes ou de violence sexuelle. Les employeurs doivent accorder au salarié des congés dans chaque année civile, dont le nombre ne doit pas dépasser le total de ce qui suit : a) jusqu’à 10 jours, que le salarié peut prendre par intermittence ou dans une période continue et b) jusqu’à 16 semaines dans une période continue. Les cinq premiers jours de ce congé sont payés et le reste du congé n’est pas payé. Les salariés ont droit aux deux congés. Pour plus de renseignements, consultez la feuille d’information des normes d’emploi « Autres congés des normes d’emploi » https://www2.gnb.ca/content/dam/gnb/Departments/petl-epft/PDF/es/FactSheets/AutresConges.pdf ou http://www.gnb.ca/femmes

 

Des modifications ont été apportées à la Loi sur la location de locaux d’habitation, en ce qui a trait aux obstacles financiers qui empêchent certaines victimes de violence de quitter une situation violente. Ces modifications permettent aux victimes de violence conjugale, de violence entre partenaires intimes, de violence sexuelle ou de traque de résilier leur bail plus tôt. Les personnes qui voudront résilier leur bail pourront donner un préavis d’un mois au lieu de trois mois dans le cas d’un bail d’une période déterminée ou d’un bail à l’année. Les baux d’une période déterminée ont des périodes de préavis précises. Les locataires qui voudront résilier leur bail de manière anticipée devront fournir au propriétaire l’un des documents suivants :

  • une ordonnance d'intervention d'urgence;
  • une ordonnance du tribunal;
  • une déclaration d’un tiers, fournie par une personne du système qui a eu des contacts avec la victime (p. ex. agents de la paix, coordonnateurs des services aux victimes, travailleuses d’approche en matière de violence conjugale, intervenantes ou travailleuses de soutien de deuxième étape ou de situation de crise, chefs ou aînés autochtones).

Pour plus de renseignements, visitez le site Victimes de violence (location de locaux d’habitation) https://www2.snb.ca/content/snb/fr/services/services_renderer.201518.Les_victimes_de_violence_(Location_r%C3%A9sidentielle).html

 

La Loi sur les assurances http://laws.gnb.ca/fr/showtdm/cs/I-12/I-12/sc-nb:1 ne pénalise plus les victimes pour des dommages causés par un partenaire violent. Les modifications empêchent les compagnies d’assurance de refuser une couverture aux coassurés innocents pour des dommages matériels. Cela permettra à une victime de recevoir des paiements d’assurance pour sa part proportionnelle des biens lorsqu’ils sont endommagés ou détruits par un partenaire violent. Cela aidera les victimes de violence entre partenaires intimés à réduire la perte financière ainsi subie pendant qu’elles recommencent leur vie.

___________________________________________________________________________________________________________________________

Établie en 2011, la Table ronde sur la criminalité et la sécurité publique du Nouveau-Brunswick offre aux organismes communautaires, aux services de police, aux organismes du secteur privé, au milieu universitaire, aux groupes des Premières Nations, aux administrations municipales, au gouvernement fédéral et à plusieurs ministères provinciaux un espace de collaboration où ils peuvent travailler à améliorer les politiques et les pratiques en matière de prévention de la criminalité au Nouveau-Brunswick dans le cadre de la Stratégie provinciale de prévention et de réduction de la criminalité. Ce novembre-ci, la Table ronde tiendra sa 15réunion.

Regroupant plus de 55 organismes, la Table ronde s’est affairée à informer et à mobiliser les parties prenantes et à diriger et à soutenir des efforts de prévention de la criminalité fondée sur des preuves dans trois secteurs prioritaires : la violence entre partenaires intimes (VPI), les jeunes vulnérables et les récidivistes chroniques. Pour mieux prévenir la violence entre partenaires intimes et y répondre, la Table ronde a sanctionné la création de la campagne L’amour ne devrait pas blesser pour sensibiliser au sujet des soutiens locaux et sensibiliser les gens du Nouveau-Brunswick à la VPI; l’élaboration du Programme de réponse communautaire concertée pour les situations de VPI comportant des risques et des dangers afin d’offrir un soutien intensif et global aux victimes et aux survivantes de la VPI; et le projet de loi 47 : Loi sur l’intervention en matière de violence entre partenaires intimes, qui a créé les ordonnances d’intervention d’urgence pour améliorer la sécurité des victimes ou des survivantes.

 

Ce que vous pourriez avoir manqué

  • L’hon. Tammy Scott-Wallace, ministre responsable de l’Égalité des femmes et ministre du Tourisme, du Patrimoine et de la Culture, a organisé une séance à l’intention des députés de l’Assemblée législative, des chefs de cabinet et du personnel des bureaux de circonscription pour améliorer leurs connaissances sur la violence conjugale et la violence entre partenaires intimes, ainsi que sur les ressources qui offrent un soutien aux victimes et aux survivantes. En collaboration avec le Centre Muriel McQueen Fergusson pour la recherche sur la violence familiale, la Direction de l’égalité des femmes a offert une séance d’information virtuelle dans le but de présenter le travail du Centre Muriel McQueen Fergusson, sa recherche essentielle et les personnes qui travaillent en coulisse. De l’information a aussi été présentée sur ce qu’est la violence conjugale et la violence entre partenaires intimes, sa prévalence, ses effets sur les victimes et les obstacles que celles-ci doivent surmonter, afin de fournir une réponse éclairée à nos électeurs, amis, membres de la famille et collègues.

  • Le 9 novembre, la Direction d'égalité des femmes (DEF) a donné une présentation à l’Association de l’industrie touristique du Nouveau-Brunswick sur le lien entre la violence conjugale et la violence entre partenaires intimes et le tourisme, ainsi que sur la façon dont les travailleurs de première ligne peuvent intervenir, en collaboration avec la campagne de Justice et Sécurité publique, L’amour ne devrait pas blesser. La DEF a aussi appuyé la Société Elizabeth Fry en donnant une présentation sur les liens entre la traite humaine et le tourisme. Nous remercions toutes les personnes qui ont participé et nous vous encourageons toutes à visiter notre site Web pour obtenir plus de renseignements sur les sujets.
Silke-newsletter
254024238_2734059313563173_398287993265592895_n
  • Le Centre Muriel McQueen Fergusson pour la recherche sur la violence familiale a lancé une nouvelle initiative d’élaboration de ressources éducatives sur vidéo cette année. Par cette entreprise emballante, le Centre produit de courtes ressources documentaires éducatives qui soulignent le travail essentiel des fournisseurs de services, des chercheurs et des éducateurs provenant du domaine de la violence familiale au Nouveau-Brunswick. Chaque vidéo présentera de l’information de première main sur les programmes et les initiatives visant à contrer la violence conjugale et la violence entre partenaires intimes, ainsi que la violence dans la vie des jeunes. Pour obtenir plus de renseignements : https://www.unb.ca/mmfc/resources/interviews.html

  • En partenariat avec Développement social et Centraide, la Direction d'égalité des femmes (DEF) a amélioré les services de la ligne d’appel 211 ayant trait à la violence familiale, à la violence entre partenaires intimes et à la violence sexuelle dans la province. Le mois dernier, les navigateurs de 211 (qui parlent directement aux personnes les appelant de la province) ont reçu une formation complète de la DEF sur la gamme de services offerts au Nouveau-Brunswick et sur la façon de répondre avec efficacité aux personnes qui sont soumises à de la violence d’une façon qui tient compte des traumatismes tout en les mettant en contact avec le soutien dont elles ont besoin. Le service 211 est offert gratuitement 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, aux résidents, aux travailleurs de première ligne et aux chefs communautaires au Nouveau-Brunswick. Il est entièrement confidentiel et offert dans plus de 150 langues. Appelez le 211 ou visitez le site nb.211.ca si vous ou une personne que vous connaissez avez besoin de trouver des services liés à la VPI, à la violence sexuelle, au logement, aux soins de santé, et plus encore. 

 

IWD Text&labels-Purple
IWD Text&labels-Purple

Dates importantes 

  • 20 novembre - Journée du souvenir trans
  • 25 novembre – Journée internationale de l'élimination de la violence faite aux femmes
  • Du 25 novembre au 10 décembre – 16 jours d’activisme contre la violence faite aux femmes
  • 3 décembre – Journée internationale des personnes handicapées
  • 6 décembre – Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes
  • 8 décembre – Journée de la fierté pansexuelle
  • 10 décembre – Journée des droits de la personne



     

Activité en vedette

FR-2021-T&T-340x165

Est-ce que votre élève du secondaire s’est rendue à une Exploration des carrières métiers et technologies?

Le prochain événement aura lieu le 8 décembre. Exploration des carrières métiers et technologies pour filles est un événement qui présente les carrières dans les secteurs des métiers spécialisés et des technologies aux jeunes femmes du secondaire. Les événements permettent aux élèves d’entendre des femmes parler des récompenses et des défis ayant trait au parcours de carrière choisi, et d’entrer en contact avec des mentores de leur communauté.

Le dernier événement a attiré 1243 filles! Si vous voulez participer ou si votre école aimerait organiser un événement, veuillez nous contacter! Pour obtenir plus de renseignements ou vous inscrire aux futurs événements, visitez-nous à www.gnb.ca/M&T ou appelez le 506.462.5910.

Dans le cadre des 16 jours d’activisme contre la violence fondée sur le sexe, le Centre du savoir sur la violence fondée sur le sexe d’ Égalité des genres Canada vous invite au visionnement : Sortir de l'ombre un documentaire de l'Office National du Film du Canada sur la violence conjugale.
Date : Mercredi 1er décembre 2021 
Heure : de 13h à 15h, heure normale de l’Est 
Plateforme : Zoom
Le film est en français avec des sous-titres anglais. Des services d’interprétation simultanée seront offerts lors de la période de questions. Une ligne d’écoute et de support sera également disponible lors du visionnement. La projection sera suivie d’une période de discussion avec la réalisatrice et cinéaste, et les trois dames principales de ce documentaire : Aïssata CISSE, Christiane Zanou, et Pyalo (Chouchou).
Pour vous inscrire à ce webinaire, veuillez cliquer sur le lien et remplir le sondage préalable à l’événement : https://events.myconferencesuite.com/KC_Screening/reg/landing?l=101 
 

Joignez le webinaire sur l’intervention des témoins le mardi 30 novembre à 14 h (HNA). Il s’agit d’un webinaire gratuit d’une heure portant sur l’enseignement de cinq compétences pratiques pour intervenir en toute sécurité. https://zoom.us/webinar/register/WN__J9RSijLReuskriENRB_5A (en anglais seulement)

 

IWD Text&labels-Purple

Vous recherchez des informations, des ressources et des événements à venir ? Visitez nos réseaux sociaux :

FR-SMIcons - WEB landing page

 

Pour désabonner, cliquez ici.
Abonnez-vous au bulletin Women Femmes NB
Avez-vous des questions ou des commentaires ? 
Communiquez avec nous par courriel web-edf@gnb.ca ou
sans frais  1-877-253-0266

Direction de l'égalité des femmes | 20 McGloin st.
| Fredericton, N.-B. E3B 5H1

IWD Text&labels-Purple