FREDERICTON (GNB) – Les dates des séances de consultation publique sur la réforme de la gouvernance locale ont été annoncées.

Les personnes et groupes intéressés sont invités à lire d’abord le livre vert intitulé Unir nos efforts pour bâtir des communautés dynamiques et viables, publié le 6 avril.

« Nous espérons que les gens du Nouveau-Brunswick ont eu l’occasion de lire le livre vert et de visiter notre site Web », a déclaré le ministre des Gouvernements locaux et de la Réforme de la gouvernance locale, Daniel Allain. « Nous voulons connaître votre avis. Les discussions que nous aurons maintenant ouvriront la voie à un avenir meilleur pour toutes les régions de la province. »

Afin de respecter les directives relatives à la COVID-19, les séances destinées au public et aux intervenants seront virtuelles. Les gens sont invités à s’inscrire en ligne pour participer à l’une des séances suivantes ou à répondre à un questionnaire. La date limite pour recueillir les commentaires du public est le 31 mai.

  • Le lundi 17 mai, séance publique sur la structure et les finances (en français), de 18 h 30 à 20 h 30.
  • Le mardi 18 mai, séance publique sur la structure et les finances (en anglais), de 18 h 30 à 20 h 30.
  • Le mercredi 19 mai, séance publique sur la collaboration régionale et l’aménagement du territoire (en français), de 18 h 30 à 20 h 30.
  • Le jeudi 20 mai, séance publique sur la collaboration régionale et l’aménagement du territoire (en anglais), de 18 h 30 à 20 h 30.

Les quatre piliers exposés dans le livre vert guideront les discussions lors des séances de consultation, soit :

  • la structure;
  • la collaboration régionale;
  • l’aménagement du territoire; et
  • le financement.

Les gens peuvent envoyer leurs commentaires par courriel à vibrantNBdynamique@gnb.ca ou par la poste à l’adresse suivante : Ministère de l’Environnement et des Gouvernements locaux, C.P. 6000, Fredericton (N.-B.) E3B 5H1, à l’attention de l’équipe de la réforme de la gouvernance locale.

En raison du délai au niveau des élections municipales, les séances régionales à l’intention des intervenants, qui comprendront les commissions de services régionaux, des représentants des gouvernements locaux et des membres des comités consultatifs des districts de services locaux, auront lieu en juin. De plus amples renseignements au sujet de cette consultation leur seront communiqués directement.

Les commentaires et l’analyse des intervenants et du public seront intégrés dans un document sommaire de consultation qui guidera la rédaction du livre blanc qui sera publié d’ici la fin de 2021.

Le livre vert présente diverses possibilités dans le but de stimuler la discussion avec les gens du Nouveau-Brunswick sur la façon d’améliorer le système de gouvernance locale, qui date des années 1960.

La province compte actuellement 104 gouvernements locaux, 236 districts de services locaux et 12 commissions de services régionaux. Ce grand nombre d’entités crée des chevauchements et une concurrence pour les mêmes services, tandis que certaines collectivités ont du mal à maintenir des services de base comme la protection contre les incendies.

Par ailleurs, plus de 30 pour cent de la population n’a pas de représentants élus à l’échelle locale.