Gouvernement du Nouveau-Brunswick
Sussexf
Frederictonf
Monctonf

 

Indicateur : Unités thermiques de croissance (parfois appelées unités thermiques du maïs)


Que se passe-t-il?

Les agriculteurs utilisent les unités thermiques de croissance (UTC) pour prédire la croissance des cultures qui aiment la chaleur, telles que le maïs, le canola et le soya. Des UTC élevées pourront entraîner une augmentation dans la productivité potentielle des cultures agricoles. Les chercheurs agricoles calculent les UTC pour les régions de Fredericton, de Moncton et de Sussex à l’aide de relevés des températures de l’air qui remontent aux années 1900.  Les UTC établies pour le siècle dernier vont en moyenne de 2 400 à 2 600. Depuis les années 1980, les UTC ont augmenté aux trois endroits; elles ont été plus hautes dans les années 2000 qu’au cours de tout autre siècle. Dans les années 2000, les UTC se sont situées en moyenne entre 2 750 et 2 850.

 

Pourquoi est-ce important?

Étant donné que les saisons de croissance sont plus chaudes, les agriculteurs du Nouveau-Brunswick ont eu la possibilité:

  1. d'obtenir une meilleure qualité et un meilleur rendement des cultures qui dépendent de la température
  2. d’étendre la production d’aliments dans des secteurs qui étaient antérieurement impropres à la culture en raison du manque de chaleur.

 

À quoi pouvons-nous nous attendre?

Les unités thermiques de croissance devraient augmenter au fur et à mesure que les températures des saisons de végétation au Nouveau-Brunswick continuent de se réchauffer. Les agriculteurs du Nouveau-Brunswick devraient explorer les possibilités offertes par les nouveaux types de cultures, d’hybrides et de variétés à haut rendement, et évaluer leurs pratiques agricoles.

 

Sources d’information

Agriculture et Agroalimentaire Canada, Environnement Canada, et Dr. Andy Bootsma