SAINT JOHN (GNB) – Un projet pilote visant à recruter des membres du personnel infirmier formés à l’étranger a permis de jumeler 80 personnes avec des employeurs du Nouveau-Brunswick depuis son lancement à l’automne 2020.

« Nous prenons des mesures pour contrer la pénurie de membres du personnel infirmier qui travaillent dans notre province », a déclaré la ministre de la Santé, Dorothy Shephard. « Notre nouveau plan provincial de la santé tient compte de l’importance de s’assurer que nous avons assez de ressources humaines pour fournir des soins aux gens du Nouveau-Brunswick, aujourd’hui et dans l’avenir. Ce programme de recrutement continuera de jouer un rôle clé pour recruter et maintenir en poste le personnel infirmier dont nous avons besoin pour aider à stabiliser et à rebâtir notre système de santé. »

Le projet pilote a été créé dans le cadre d’un partenariat entre le ministère de la Santé et le ministère de l’Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail du gouvernement provincial et Emploi et Développement social Canada, un ministère du gouvernement fédéral. Le programme vise à aider les infirmières et infirmiers formés à l’étranger au moment de présenter une demande d’immigration et à s’assurer qu’ils respectent les exigences en matière d’inscription pour vivre et travailler au Nouveau-Brunswick.

Parmi les 80 infirmières et infirmiers qui ont été recrutés, 55 ont été embauchés par le Réseau de santé Horizon, 12 ont été embauchés par le Réseau de santé Vitalité et 13 ont reçu des offres d’emploi de foyers de soins de la province.

« Il est encourageant de voir qu’un si grand nombre de membres du personnel infirmier ont été embauchés dans le cadre du projet pilote de recrutement », a affirmé le ministre de l’Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail, Trevor Holder. « Nous investissons maintenant afin d’accroître davantage et d’appuyer l’élaboration d’un nouveau programme, ce qui permettra de créer une unité ayant tout l’effectif nécessaire pour gérer nos efforts supplémentaires prévus en matière de recrutement de membres du personnel infirmier formés à l’étranger au cours des années à venir. »

En raison de l’augmentation des investissements, 150 autres infirmières et infirmiers formés à l’étranger ont été désignés dans des initiatives de recrutement et seront jumelés à des employeurs aux fins de possibilité d’embauche au cours des 12 prochains mois.

Les infirmières et infirmiers formés à l’étranger doivent répondre aux exigences de l’Association des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick pour travailler à titre de membres du personnel infirmier immatriculé dans la province.

Pour une infirmière ou un infirmier formé à l’étranger, le processus d’obtention d’un permis de travail à titre de membre du personnel infirmier auxiliaire autorisé ou immatriculé au Nouveau-Brunswick peut prendre de 12 à 18 mois. Avant d’obtenir leur permis, ces personnes peuvent être affectées à des postes de soutien au sein des régies régionales de la santé ou dans des foyers de soins, à titre de préposés aux services de soutien à la personne, entre autres.

« Les membres du personnel infirmier jouent un rôle clé pour fournir des soins de haute qualité aux résidents des établissements de soins de longue durée au Nouveau-Brunswick », a dit le ministre du Développement social, Bruce Fitch. « Avec les récentes augmentations du nombre d’heures de soins dans les foyers de soins, nous apprécions plus que jamais les efforts déployés pour attirer davantage de membres du personnel infirmier dans notre province afin qu’ils puissent contribuer au bien-être de nos aînés. »

Le gouvernement a conçu un service d'orientation pour les membres du personnel infirmier formés à l’étranger qui propose aux candidats des services personnalisés gratuits, axés sur le client. Le service aide les candidats à surmonter les obstacles auxquels ils pourraient faire face dans le cadre du processus d’obtention du permis d’exercer, et il offre une orientation sur le Service national d'évaluation infirmière, les évaluations provinciales des compétences pour l'accès à la profession, les programmes de mise à niveau offerts au Nouveau-Brunswick, et les organismes de réglementation provinciaux.

Les employeurs qui veulent en apprendre davantage sur l’embauche de personnel infirmier formé à l’étranger ou sur la façon d’appuyer les employés actuels peuvent communiquer avec le service d’orientation par courriel à l’adresse ienifenavigation@gnb.ca.