FREDERICTON (GNB) – La Santé publique a indiqué que 73,6 pour cent de la population âgée de 12 ans et plus a désormais reçu une première dose d’un vaccin contre la COVID-19 au Nouveau-Brunswick.

Il faudra que 9664 autres personnes reçoivent leur première dose pour atteindre l’objectif de 75 pour cent, ce qui est nécessaire avant de pouvoir commencer à assouplir les restrictions relatives à la pandémie dans le cadre du plan En route vers la phase verte de la province.

Les personnes admissibles qui n’ont pas encore reçu leur première dose peuvent fixer un rendez-vous en s’inscrivant en ligne pour participer à une clinique du Réseau de santé Vitalité ou du Réseau de santé Horizon ou en communiquant avec une pharmacie participante. Des cliniques sans rendez-vous sont également disponibles pour les personnes qui souhaitent recevoir leur première dose d’un vaccin contre la COVID-19. La liste complète des endroits où les cliniques seront offertes, y compris les dates et les heures, est disponible en ligne.

Un nouveau cas

La Santé publique a signalé un nouveau cas de COVID-19 aujourd’hui.

Le cas se trouve dans la zone 3 (région de Fredericton), et il s’agit d’une personne âgée de 50 à 59 ans. Ce cas est un contact d’un cas déjà confirmé.

Il y a 2284 cas confirmés au Nouveau-Brunswick. Depuis hier, cinq personnes se sont rétablies, ce qui donne un nombre total de 2142 rétablissements jusqu’à maintenant. Il y a eu 44 décès, et il y a 97 cas actifs. Au total, quatre personnes sont hospitalisées. Trois patients sont hospitalisés au Nouveau-Brunswick, et l’un d’entre eux se trouve à l’unité des soins intensifs. Un patient est hospitalisé à l’extérieur de la province, et il se trouve à l’unité des soins intensifs. Hier, 1336 tests de dépistage ont été réalisés, ce qui donne un nombre total de 348 837 tests jusqu’à maintenant.

Cliniques de vaccination pour les élèves des écoles intermédiaires et secondaires

Du transport par autobus vers les cliniques de vaccination sans rendez-vous sera encore offert aux élèves âgées entre 12 et 15 ans pendant la semaine du 14 au 18 juin. Puisque le transport et les horaires dépendront du moment où les cliniques seront offertes dans chaque communauté, le personnel des écoles communiquera directement avec les familles afin de les informer de la possibilité que les élèves puissent y participer. Les élèves qui souhaitent participer doivent apporter leur formulaire de consentement signé et leur carte d’assurance-maladie à l’école, le jour où le transport par autobus sera offert. Les familles qui ont déjà fixé des rendez-vous sont priées de les garder si possible.

« Toutes les personnes âgées de 12 ans et plus peuvent jouer un rôle pour que nos écoles reviennent à la normale en septembre », a déclaré le ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, Dominic Cardy. « Nous facilitons la vaccination pour les élèves admissibles afin que nous puissions voir à nouveau des pièces ou des concerts à l’école et avoir plus d’interactions avec la communauté. »

Le comté de Cumberland en Nouvelle-Écosse sera compris dans la première phase du plan En route vers la phase verte

À la suite d’une décision prise cette semaine, le comté de Cumberland, en Nouvelle-Écosse, a été ajoutée à la première phase du plan En route vers la phase verte du Nouveau-Brunswick. La première phase du plan entrera en vigueur lorsque 75 pour cent de la population du Nouveau-Brunswick admissible aura reçu une première dose d’un vaccin.

Le reste de la Nouvelle-Écosse sera seulement compris une fois que la province aura atteint la deuxième phase du plan.

En vertu des restrictions assouplies, les gens du comté de Cumberland; de l’Île-du-Prince-Édouard; de Terre-Neuve-et-Labrador; et des régions d’Avignon et du Témiscouata, au Québec, qui voyagent au Nouveau-Brunswick n’auront pas à s’isoler ou à subir de test de dépistage.

« Le Cabinet et le comité multipartite du Cabinet sur la COVID ont pris la décision d’inclure le comté de Cumberland dans cette première phase puisque son nombre de cas est faible », a dit la ministre de la Santé, Dorothy Shephard.

Il faudra toujours enregistrer les voyages.

Tests de dépistage de la COVID-19 à Nackawic

Une clinique extérieure temporaire de dépistage de la COVID-19 a été établie dans le stationnement du Centre de santé de Nackawic, situé au 135, promenade Otis, à la suite des récents risques d’exposition du public dans la région.

La clinique de dépistage sera offerte sur rendez-vous seulement, et elle sera ouverte aujourd’hui, de 10 h à 17 h.

Les personnes qui ont des symptômes du virus et celles qui se sont rendues dans un endroit visé par un avis d’exposition dans la région sont priées de demander un test de dépistage en se rendant en ligne ou en appelant Télé-Soins 811. Au moment de réserver un test en ligne, veuillez choisir « Nackawic » en tant que site préféré. Lorsque vous recevrez un appel pour un rendez-vous, indiquez que vous souhaitez être testé à la clinique temporaire de Nackawic.

Rappel des directives concernant la phase d’alerte jaune

Toutes les zones sont dans la phase jaune en vertu de l’arrêté obligatoire de la province.