FREDERICTON (GNB) – Le gouvernement provincial a annoncé, aujourd’hui, que les personnes âgées de 30 ans et plus peuvent maintenant fixer un rendez-vous pour recevoir leur première dose du vaccin contre la COVID-19 en s’inscrivant en ligne pour participer à une clinique du Réseau de santé Vitalité ou du Réseau de santé Horizon, ou en communiquant avec une pharmacie participante.

Si les personnes admissibles – ou un fournisseur de soins ou un membre de leur famille qui agit en leur nom – ne réussissent pas à fixer un rendez-vous en ligne pour participer à une clinique, elles peuvent composer le 1-833-437-1424.

« Le 10 mai, lorsque nous avons invité les personnes âgées de 40 ans et plus à obtenir leur première dose, elles ont établi un nouveau record au niveau du nombre de personnes qui ont pris un rendez-vous à l’une des cliniques offertes par les régies régionales de la santé », a déclaré la médecin-hygiéniste en chef, la Dre Jennifer Russell. « Je remercie tous les gens qui se sont fait vacciner, qui ont pris rendez-vous en vue de le faire ou qui attendent impatiemment leur tour. Chaque fois qu’une personne est vaccinée, cela permet à notre province de prendre un grand pas de l’avant. »

Il est nécessaire de prendre rendez-vous. Si vous avez un rendez-vous pour obtenir le vaccin, mais que vous ne pouvez pas vous y rendre puisque vous devez vous auto-isoler, veuillez fixer un nouveau rendez-vous.

Seize nouveaux cas

La Santé publique a signalé 16 nouveaux cas de COVID-19 aujourd’hui. Cela comprend un cas lié à un voyage qui est une personne du Nouveau-Brunswick qui s’isole à l’extérieur de la province.

Il y a deux cas dans la zone 1 (région de Moncton), soit :

  • une personne âgée de 19 ou moins; et
  • une personne âgée de 50 à 59 ans.

Un des cas est un contact d’un cas déjà confirmé, et l’autre cas fait l’objet d’une enquête.

Il y a un cas dans la zone 2 (région de Saint John), soit une personne âgée de 30 à 39 ans. Ce cas est lié à un voyage.

Il y a 10 cas dans la zone 3 (région de Fredericton), soit :

  • trois personnes âgées de 19 ans ou moins;
  • une personne âgée de 20 à 29 ans;
  • deux personnes âgées de 30 à 39 ans; et
  • quatre personnes âgées de 40 à 49 ans.

Six cas sont des contacts de cas déjà confirmés, l’un est lié à un voyage, et trois cas font l’objet d’une enquête.

Il y a un cas dans la zone 4 (région d’Edmundston), soit une personne âgée de 40 à 49 ans. Ce cas est lié à un voyage.

Il y a deux cas dans la zone 6 (région de Bathurst), soit :

  • une personne âgée de 50 à 59 ans; et
  • une personne âgée de 60 à 69 ans.

Un de ces cas est lié à un voyage, et l’autre est un contact d’un cas déjà confirmé.

Il y a 2040 cas confirmés au Nouveau-Brunswick. Depuis hier, 12 personnes se sont rétablies, ce qui donne un nombre total de 1871 rétablissements jusqu’à maintenant. Il y a eu 41 décès, et il y a 127 cas actifs. Au total, 10 personnes sont hospitalisées. Six patients sont hospitalisés au Nouveau-Brunswick, dont deux à l’unité des soins intensifs. Quatre patients sont hospitalisés à l’extérieur de la province. Hier, 1371 tests de dépistage ont été réalisés, ce qui donne un nombre total de 309 544 tests jusqu’à maintenant.

Une personne s’est rétablie d’un caillot sanguin rare lié au vaccin d’AstraZeneca, une autre personne encore à l’hôpital

La Santé publique a confirmé deux cas de personnes du Nouveau-Brunswick âgées de 50 à 59 ans qui ont développé un caillot sanguin rare associé à de faibles taux de plaquettes, connu comme une thrombocytopénie immunitaire thrombotique induite par un vaccin, après avoir reçu le vaccin d’AstraZeneca.

Les deux personnes ont reçu une dose du vaccin d’AstraZeneca à la mi-avril. L’une d’elles a développé des symptômes après environ 11 jours et l’autre après environ 19 jours.

La Dre Russell a indiqué que les deux personnes ont été traitées, et l’une d’entre elles s’est rétablie. L’autre personne demeure à l’hôpital. Afin de protéger la vie privée des patients, aucun autre détail ne sera rendu public.

Plus tôt ce mois-ci, la Santé publique a confirmé le décès d’une personne âgée de 60 à 69 ans en raison d’une thrombocytopénie immunitaire thrombotique induite par un vaccin et a indiqué qu’une autre personne âgée de 30 à 39 ans s’était rétablie.

La Dre Russell a indiqué qu’à l’échelle mondiale, la formation de ces caillots sanguins n’est pas fréquente et que le taux est évalué à un cas par 55 000 à 100 000 doses du vaccin.

« Nous avons connu un plus grand nombre de cas de caillots sanguins que la normale, comparativement aux données mondiales, ce qui peut arriver, a-t-elle dit. Cependant, le vaccin d’AstraZeneca demeure un outil important dans notre lutte contre la COVID-19. J’encourage les personnes admissibles à suivre les conseils de la Santé publique et à se faire vacciner. »

Selon les conseils de la Santé publique, le vaccin d’AstraZeneca n’est pas actuellement offert au public à titre de première dose, mais il pourrait être administré aux personnes âgées de 55 et plus qui sont confinées à domicile et qui ne peuvent pas avoir accès aux autres vaccins puisqu’ils ne peuvent être transporté à leur domicile. Cela se fait seulement avec le consentement éclairé des personnes.

Le gouvernement ne suspend pas l’utilisation du vaccin d’AstraZeneca. Il continuera d'être proposé en option aux personnes âgées de plus de 55 ans avec un consentement éclairé lorsque nous disposons de stocks. À l'heure actuelle, l'approvisionnement est limité, de sorte que le vaccin est utilisé pour les personnes confinées à la maison qui ne peuvent avoir accès à un autre vaccin. Si l'approvisionnement en vaccin d’AstraZeneca augmente, il continuera d'être offert aux Néo-Brunswickois qui le souhaitent.

La province détient environ 4000 doses du vaccin d’AstraZeneca et s’attend à recevoir 13 500 autres doses d’ici la fin du mois. On s’attend à ce que ces vaccins soient offerts aux personnes qui ont reçu une première dose d’AstraZeneca et qui souhaitent recevoir une deuxième dose du même vaccin. Encore, cela se fera seulement avec le consentement éclairé des patients. Le gouvernement provincial continuera d’évaluer l’utilisation de ce vaccin en se basant sur les conseils d’experts et une évaluation des risques et des avantages.

Écoles dans la zone 3

Deux cas positifs de COVID-19 ont été confirmés à la Leo Hayes High School de Fredericton, le 12 mai, et la communauté scolaire en a été avisée. Les élèves font l’école à la maison aujourd’hui et le vendredi 14 mai afin de permettre la recherche de contacts. Puisqu’il n’y avait déjà pas d’école le lundi 17 mai, les élèves devraient retourner à l’école le mardi 18 mai, à moins qu’ils soient contactés directement par la Santé publique.

Un cas positif de COVID-19 a été confirmé à la Nashwaaksis Middle School de Fredericton, le 12 mai, et la communauté scolaire en a été avisée. L’école est fermée aujourd’hui et de plus amples renseignements seront envoyés aux familles plus tard aujourd’hui.

Une exposition possible à un cas de COVID-19 a été confirmée à la New Maryland Elementary School de New Maryland, le 12 mai, et la communauté scolaire en a été avisée. L’école est ouverte aujourd’hui.

Si vous ou un membre de votre famille avez été en contact étroit avec un cas, la Santé publique communiquera avec vous à des fins de recherche de contacts. Si la Santé publique ne communique pas avec vous, cela signifie que vous n’êtes pas considéré comme un contact étroit du cas confirmé.

« Au cours de la dernière année, les employés des écoles, des districts, du ministère et de la Santé publique ont travaillé sans relâche afin d’assurer la santé et la sécurité dans nos écoles, tout en minimisant, autant que possible, les répercussions sur l’apprentissage », a affirmé le ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, Dominic Cardy. « Je remercie tout le monde pour leurs efforts acharnés en vue de protéger nos élèves et employés. Grâce à vous, nos élèves ont pu continuer à suivre une routine et voir à ce que leurs besoins au niveau physique, mental et social soient comblés. »

Avis d’exposition

La Santé publique suit une procédure standard lorsque le public pourrait avoir été exposé à une personne dont le résultat au test de dépistage de la COVID-19 est positif. Lorsque la tenue de registres permet de trouver et de confirmer l’identité des personnes qui pourraient avoir été exposées, les représentants de la Santé publique communiquent directement avec ces personnes et n’émettent pas d’annonce distincte. Lorsque les représentants ne sont pas certains d’identifier exactement les personnes qui auraient pu être exposées au virus dans un lieu donné, la Santé publique émet une annonce pour essayer de joindre toutes les personnes qui pourraient avoir été touchées et leur fournir des instructions.

La Santé publique a recensé une source possible d’exposition aux endroits suivants et lors des dates suivantes, à Fredericton :

  • Restaurant McDonald’s, 1177, rue Prospect, le mercredi 5 mai, entre 12 h 30 et 13 h 30.
  • Restaurant McDonald’s situé dans le Walmart, 125, passage Two Nations, le jeudi 6 mai, entre 13 h et 14 h.
  • Clinique Brainfix, 56, cour Avonley, le jeudi 6 mai.
  • Clinique de massage Adica, 152, rue King, le jeudi 6 mai.
  • Williams Chiropractic, 169, rue Main, le jeudi 6 mai.
  • Simms Home Hardware Building Centre, 190, rue King, le jeudi 6 mai.
  • Costco Gas Bar, 5, boulevard Wayne Squibb, le jeudi 6 mai.
  • Massage Experts, 169, rue Dundonald, le jeudi 6 mai, entre 14 h et 16 h; et le vendredi 7 mai entre 10 h 15 et 11 h 30.
  • Jacks Pizza, 379, rue King, le vendredi 7 mai, à 13 h.
  • Planchodrome Mitch Clarke, 116, avenue Johnston, le vendredi 7 mai, entre 14 h et 21 h.
  • Planchodrome Garrison, stationnement de la rue York, le vendredi 7 mai, entre 21 h et 23 h.
  • Pub James Joyce, 659, rue Queen, le vendredi 7 mai, entre 18 h et 20 h.
  • Restaurant McDonald’s, 94, rue Main, le vendredi 7 mai, entre 17 h et 23 h; et le samedi 8 mai, entre 11 h 45 et 13 h 30.
  • Princess Auto, 21, avenue Trinity, le samedi 8 mai, entre 8 h et midi.
  • Bibliothèque publique de Fredericton, 12, rue Carleton, le samedi 8 mai, entre 10 h et midi.
  • Northside Market, 170, rue Main, le dimanche 9 mai, entre 10 h et 13 h.
  • Irving Oil, 181, rue King, le dimanche 9 mai, entre 20 h et 22 h.
  • Dollarama, 5, promenade Trinity, le dimanche 9 mai, entre midi et 14 h.
  • Alcool NB, 18, promenade Trinity, le dimanche 9 mai, entre midi et 17 h.
  • Home Sense, 18, promenade Trinity, le dimanche 9 mai, entre midi et 17 h.
  • Service à l’auto de Tim Hortons’, rue Regent, le lundi 10 mai, à 13 h 30.
  • Superstore, 471, rue Smythe, le lundi 10 mai, entre 12 h 30 et 13 h 30, et le jeudi 11 mai, entre 10 h et midi.
  • Shoppers Drug Mart, 1040, rue Prospect, le mardi 11 mai, entre 9 h et 10 h.

La Santé publique a recensé une source possible d’exposition à l’endroit suivant et lors de la date suivante, à Lincoln :

  • Scott’s Nursery, 2192, route 102, le samedi 8 mai, entre 15 h et 17 h.

Rappel des directives concernant la phase d’alerte jaune

Toutes les zones sont dans la phase jaune en vertu de l’arrêté obligatoire de la province.