FREDERICTON (GNB) – Les gouvernements fédéral et provincial ont signé un Accord concernant l’apprentissage et la garde de jeunes enfants, d’une durée d’un an, en vue de créer et d’appuyer des services de garde plus abordables et de plus grande qualité. Le premier accord a été signé en juin 2017.

« La pandémie de COVID­19 a mis en évidence ce que plusieurs d’entre nous savent depuis longtemps : l’accès aux services de garde n’est pas un luxe, mais bien un service essentiel », a affirmé le ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, Dominic Cardy. « Le fait d’assurer un accès à des services de garderie éducatifs qui sont abordables et de grande qualité jouera un rôle important alors que le Nouveau-Brunswick se rétablit de la pandémie de COVID­19, car il permettra de soutenir les parents pendant leur retour au travail. La prolongation de cette entente conclue avec le gouvernement fédéral nous permettra de maintenir les services dont les familles ont besoin et qu’elles méritent. »

L’entente prévoit des investissements de près de 10 millions de dollars dans les services de garderie éducatifs de la province en 2020-2021.

Plus particulièrement, le gouvernement provincial continuera de collaborer avec le secteur des services de garde et de maintenir la désignation des Centres de la petite enfance du Nouveau-Brunswick. Cela aidera le gouvernement à se rapprocher de l’objectif visant à offrir un accès à des services de garde abordables et de grande qualité à toutes les familles, et ce, dans les deux langues officielles d’ici 2030.

« La garde d’enfants n’est pas une commodité, c’est une nécessité », a déclaré le ministre fédéral de la Famille, des Enfants et du Développement social, Ahmed Hussen. « Une expérience préscolaire de grande qualité est essentielle au développement intellectuel, émotionnel et physique de nos enfants. Le gouvernement du Canada est heureux de poursuivre sa collaboration avec le gouvernement du Nouveau-Brunswick afin que toutes les familles et tous les enfants néo-brunswickois aient accès aux services de qualité dont ils ont besoin pour réussir. »

L’entente mise sur les engagements communs pris dans le Cadre multilatéral d’apprentissage et de garde des jeunes enfants, et elle décrit les besoins et les priorités uniques du Nouveau-Brunswick en matière de services de garde, y compris ceux découlant de la pandémie de COVID­19. L’entente permettra de veiller à ce que le financement se poursuive en 2020­2021 afin de soutenir les programmes et les services de garderie offerts aux familles.

Le plan Donnons à nos enfants une longueur d’avance… dès le départ : Plan d’action pour les services de garderie éducatifs du gouvernement provincial détaille la façon dont le gouvernement a effectué des investissements pour transformer le système. Ces mesures comprennent le maintien de la désignation des Centre de la petite enfance du Nouveau-Brunswick, des investissements dans la formation et le perfectionnement professionnel des éducateurs de la petite enfance, et la mise en œuvre de la politique et des lignes directrices sur l’inclusion en ce qui a trait à l’acquisition du langage et à l’identité culturelle.