FREDERICTON (GNB) – Cinq enseignantes et trois éducatrices de la petite enfance du secteur francophone ont reçu le Prix d’excellence en éducation en reconnaissance du travail exceptionnel qu’elles ont accompli au cours de l’année scolaire 2016-2017.

« Lorsque je visite les écoles et les garderies de la province, je suis toujours impressionné par le dévouement et l'enthousiasme dont font preuve nos enseignants et nos éducateurs de la petite enfance envers nos enfants et nos jeunes », a déclaré le ministre de l'Éducation et du Développement de la petite enfance, Brian Kenny. « Ces éducateurs ont la passion d’offrir aux élèves des activités d’apprentissage innovatrices et de leur enseigner à sortir des sentiers battus, tout en s’assurant que les leçons tiennent compte des différents styles d’apprentissage. »

Les prix visent à reconnaître des personnes qui se sont distinguées par leur dévouement, leur ingéniosité, leur leadership, leur passion et leur professionnalisme au sein des systèmes d’éducation et d’apprentissage de la petite enfance. Ils soulignent également la réussite de méthodes innovatrices pour stimuler l’apprentissage chez les jeunes enfants et les élèves; les efforts exceptionnels visant à promouvoir un milieu propice à l’apprentissage; et les initiatives visant à appuyer les élèves en difficulté.

La 24e cérémonie annuelle de remise des Prix d’excellence en éducation a eu lieu le samedi 6 novembre à Fredericton. Des prix ont été présentés aux éducatrices suivantes :

District scolaire francophone nord-est :

  • Akémi Takatsuka – Polyvalente-Louis-Mailloux, Caraquet;
  • Anne Louise Dubé – Cité de l’Amitié, Bathurst; et
  • Carmène Duguay – Garderie Les P’tites Bottines, Lamèque.

District scolaire francophone nord-ouest :

  • France Bossé – Carrefour de la Jeunesse, Edmundston; et
  • Rolande Dubé – Les Haltes scolaires et pré-maternelles Arc-En-Ciel inc., Edmundston.

District scolaire francophone sud :

  • Michelle Losier Roy – École Père-Edgar-T.-LeBlanc, Grand-Barachois;
  • Nathalie Allain – École Amirault, Dieppe; et
  • Sylvie Lang – Centre parascolaire entre amis, Dieppe.

« Chacune de nos lauréates fait honneur à sa profession, et nous sommes choyés qu’elles aient choisi d’améliorer la vie des jeunes du Nouveau-Brunswick, a affirmé M. Kenny. Ensemble, nous bâtiront un système d’éducation solide qui préparera les jeunes du Nouveau-Brunswick pour l’avenir. »

Les plans d’éducation de 10 ans du gouvernement visent à améliorer les résultats scolaires et à mieux préparer les jeunes pour l’avenir. Des objectifs sont fixés dans des domaines prioritaires afin de créer des milieux inclusifs pour tous les apprenants, de créer des apprenants à vie, d’appuyer les chefs de file dans le domaine de l’éducation et d’assurer la stabilité du système.