Le Conseil se compose d’un président et de 12 membres
 

 

Président/Présidente (bénévole)

 

Personnel

 

Personnel

 

Président/Présidente

Début


Patrick Losier, Miramichi

image

Patrick est né à Miramichi, au Nouveau-Brunswick, et y a grandi. Il détient un baccalauréat en commerce de l’Université Mount Allison et il vient d’obtenir sa maîtrise en administration des affaires ainsi que son juris doctor de l’Université du Nouveau-Brunswick. Il souhaite établir un cabinet d’avocats spécialisé en droit commercial et en droit des sociétés au Nouveau-Brunswick.

Patrick a toujours défendu les droits des personnes handicapées. Il a siégé aux comités du sénat universitaire sur les étudiants handicapés de l’Université Mount Allison et de l’Université du Nouveau-Brunswick où il a aidé à mettre à jour une politique sur les mesures d’adaptation. Il a aussi travaillé au bureau des technologies d’assistance à l’Université du Nouveau-Brunswick pour fournir du matériel en formats accessibles aux étudiants.

Il est actuellement le coprésident du programme jeunes leaders de l’organisme Vaincre la cécité Canada.

 

Membres du Conseil

Début

   

Marc LeBlanc - Beresford

Je suis né et j’ai grandi à Bathurst, Nouveau-Brunswick. J’ai fait toute ma scolarité en français. À la maison, on parlait en anglais, comme ma mère était originaire de l’Ontario, ce qui m’a permis de devenir parfaitement bilingue.

Dès mon plus jeune âge, j’ai fait du sport comme le hockey mineur, le baseball mineur, la balle molle, le patinage artistique, le tennis, le ski de fond, le ski alpin, le soccer, le cross à l’université et le marathon.

Avant d’aller à l’université, je travaillais dans l’entreprise de mon père, ensuite, je suis allé à l’Université de Moncton, où j’ai étudié l’administration des affaires (marketing).

Après l’université, j’ai travaillé pour une banque canadienne, pour une grande entreprise de cartes de vœux à titre de gestionnaire de comptes de district, pour une entreprise de ventes industrielles de produits chimiques comme représentant des ventes, ainsi que pour un concessionnaire automobile.

J’ai eu un accident de la route qui m’a laissé paraplégique. Mon attitude positive et ma détermination à me concentrer non pas sur ce que je ne pouvais pas faire, mais sur ce que je pouvais faire, m’ont aidé à traverser cet épisode mouvementé de ma vie.

Les sports ont joué un rôle important dans ma rééducation et m’ont amené à rencontrer d’autres personnes handicapées. J’ai pratiqué des sports en fauteuil roulant, tels que le basket-ball, le hockey sur luge, le ski paranordique, le ski para-alpin et les courses de vélo à main.

J’ai à deux reprises repris des études, collégiales et universitaires. J’ai aussi travaillé pour le gouvernement fédéral et les élections, provinciales et fédérales, j’ai également fait énormément de bénévolat.

À présent, je suis impatient d’accomplir certains objectifs en matière d’éducation et de reprendre le travail dans un avenir proche.

Je suis ravi d’être membre du Conseil du premier ministre pour les personnes handicapées, d’apporter mon aide à des personnes handicapées dans différentes régions de notre belle province.


Kailha Winter-Smith - Burton

Kailha WS

Kailha Winter-Smith est née à Cornwall, en Ontario, et y a grandi. Maman d’un enfant autiste extraordinaire, elle est l’épouse de Jason, un mari merveilleux, et la fille d’une maman atteinte de sclérose en plaques.  De par ses expériences personnelles, éducatives et professionnelles, elle a toujours été attirée par le domaine de l’incapacité. Kailha a déménagé au Nouveau-Brunswick en 2010. Elle a baigné dans le domaine du handicap et des technologies d’assistance la majeure partie de sa vie. Elle a obtenu son baccalauréat ès arts, avec spécialisation en étude de la condition des personnes handicapées, à l’Université Ryerson. Elle a ensuite poursuivi ses études au Collège Cambrian où elle a obtenu son certificat en troubles d’apprentissage appliqué, avec spécialisation en technologies d’assistance et stratégies d’apprentissage. Kailha est non seulement une professionnelle dans le domaine, mais aussi une utilisatrice des technologies d’assistance depuis les années 2000. Pendant ses études, Kailha a travaillé dans les centres de technologies d’assistance du Collège St. Lawrence et de l’Université Queens où elle préparait des documents en médias substituts et offrait un soutien aux autres utilisateurs des technologies d’assistance. Elle se porte en défenseur de domaine depuis les années 2000. Elle fait part de son parcours de vie et des troubles d’apprentissage, partageant ses luttes et ses nombreux succès. Avant d’occuper son poste actuel à l’Université du Nouveau-Brunswick, campus de Fredericton, elle travaillait et faisait du bénévolat pour de nombreuses organisations différentes, notamment Timbres de Pâques du Nouveau-Brunswick et l'Association des troubles d'apprentissage du Nouveau-Brunswick. Kailha a été championne de l’inclusion et a partagé son histoire avec d’autres dans l’ensemble de la province. Elle a aussi travaillé pendant quatre ans comme spécialiste des troubles d’apprentissage et des technologies d’assistance pour la Société Neil Squire. Elle siège actuellement à un comité consultatif dans le cadre du Guide de ressources de transition pour étudiants handicapés, visant la transition à l’éducation postsecondaire des étudiants d’Ontario. Elle est passionnée par le domaine des technologies et du handicap et aime pouvoir aider les autres à trouver un moyen de surmonter les obstacles pour réussir. Quand elle ne travaille pas comme spécialiste en technologies d’assistance à l’Université du Nouveau-Brunswick, elle est commandante d’un corps local de cadets de l’Armée et enseigne le patinage artistique.


Michèle Ouellette - Edmundston

MicheleOulette

Originaire de la région d’Edmundston Michèle est détentrice d’un Baccalauréat en Sciences infirmières de l’Université de Moncton campus d'Edmundston.  Sa carrière comme infirmière c’est surtout fait en communauté.  Elle a travaillé pour Santé Canada dans une réserve indienne au Québec, en santé publique dans la région d’Edmundston et les 28 dernières années auprès des enfants à besoin spéciaux et  leur famille comme employé au Ministère du Développement social au Nord-Ouest.

À la retraite depuis décembre 2014, elle continue à offrir de son temps comme bénévole dans plusieurs organismes. Membre du CA du Mouvement Acadien des communautés en santé du Nouveau Brunswick (MACS-NB) comme présidente sortante.  Présidente de l’équipe Madawaska centre du Réseau Mieux-être du Nord-Ouest. Membre du groupe CHIC Collectif hôte de l’inclusion communautaire du Réseau Mieux-être.  Présidente du RICNO (Réseau d’inclusion communautaire du nord-ouest) de 2012 à 2015 et membre du Ca de L’AICEM (Association pour l’intégration communautaire Edmundston, Madawaska) de 2009 à 2015.

 Les 28 années passées auprès des enfants ayant de besoins spéciaux et leur famille lui ont permis de découvrir ces gens extraordinaires et aujourd’hui c’est un plaisir pour elle de travailler avec les gens vivant avec un handicap afin de les inclure dans tous les  activités de la vie quotidienne.


Annie Chiasson Doiron - Petit-Tracadie

Annie Chiasson Doiron est directrice générale de Vie Autonome Péninsule Acadienne. La mission de VAPA est de promouvoir et favoriser la responsabilité progressive des personnes ayant des incapacités permanentes dans la communauté afin de les aider à développer et gérer leurs ressources personnelles et communautaires. Mère de 2 enfants qui détient un diplôme en Technologie des affaires-options Administration et commerce électronique. Son expérience à VAPA et au sein du Ministère de l’Éducation, au Centre de Bénévolat de la Péninsule Acadienne, ces études ainsi que ses participations à de nombre comités régional et provincial et vivent elle-même avec un handicap, ont enrichie ses connaissances pour ses fonctions au sein du conseil.

Elle a une passion et un dévouement envers l’amélioration du bien-être et de l’intégration de toutes personnes vivant dans notre belle communauté.

Le Conseil offre un service de soutien et d’aiguillage aux particuliers vers les services disponibles au sein de la communauté.



Nick Taggart, Hanwell

NickTaggart

Originaire de la région de Woodstock, Nick vit désormais à l’extérieur de Fredericton avec sa femme et ses deux jeunes enfants, dont l’un est autiste et atteint du syndrome de Down. Nick a siégé à de nombreux conseils et comités concernant les personnes handicapées, y compris le conseil d’administration de la Société du syndrome de Down de Fredericton et le comité organisateur du Congrès canadien de la trisomie 21 de 2014, dont il a été président. Il est également coach au sein du programme Challenger baseball.

Nick a un intérêt marqué pour les technologies numériques et la façon dont elles peuvent être utilisées pour mobiliser les gens ayant une incapacité. Il est titulaire d’un baccalauréat en informatique et d’une maîtrise en éducation de l’Université du Nouveau-Brunswick. Son parcours professionnel lui a notamment permis de travailler dans les domaines de l’apprentissage en ligne, des télécommunications et de la restructuration des processus dans le secteur public.


Gregory Zed, Rothesay

GregoryZed

Gregory possède une solide expérience dans le domaine du traitement des dépendances et de la santé mentale, à la fois à titre de professionnel et de bénévole. Il est titulaire d’une maîtrise en travail social et en administration de la santé de l’Université Dalhousie à Halifax. Il est suicidologue judiciaire agréé, a consacré la plus grande part de sa carrière au travail social et il est passionné par la santé mentale. Il a tout récemment travaillé comme agent de liaison clinique pour le Tribunal de la santé mentale.

En tant que travailleur social, Gregory a contribué de manière indéniable au domaine du traitement des dépendances et de la santé mentale au Nouveau-Brunswick, tant à titre professionnel que bénévole, il fait en effet du bénévolat depuis près de 50 ans. Il est président sortant et membre à vie de la Société de schizophrénie du Nouveau-Brunswick. Il est également président sortant et membre à vie du Club des garçons et filles de Saint John. Sur le plan professionnel, l’expérience de M. Zed en santé mentale et dans le domaine juridique est immense. Cela lui a valu le titre de membre honoraire à vie de la Elizabeth Fry Society.

En 50 ans, il a reçu plusieurs prix de reconnaissance récompensant son travail professionnel et bénévole, notamment le prix Dr Michael J. Smith mettant à l’honneur un professionnel exceptionnel dans le domaine de la santé mentale au Canada et les médailles du jubilé d’or et de diamant de la Reine en reconnaissance de ses services bénévoles exemplaires à la communauté. Greg a aussi été nommé membre du Club Paul Harris, une distinction qui lui a été accordée par le Rotary de Saint John. Il a voué sa carrière à la lutte contre les préjugés sur la santé mentale et à la reconstruction de l’image des membres les plus vulnérables de notre communauté, il a défendu cette cause sans relâche en devenant le porte-parole de familles et de personnes ayant un vécu personnel.


Connie Melanson-Savoy, Moncton

Cela fait 19 ans que Connie Melanson-Savoy, directrice générale de Promotion de l’inclusion SENB, anciennement Greater Moncton Association for Community Living, assure la promotion des communautés inclusives, protège les droits et défend les intérêts des personnes atteintes de troubles intellectuels et de développement, ainsi que ceux de leur famille, dans le sud-est du Nouveau-Brunswick, en faisant campagne pour que les personnes parmi les plus vulnérables de notre communauté aient voix au chapitre dans tous les domaines de leur vie.

Connie est née et a grandi à Saint John. Elle a effectué ses études universitaires de premier cycle à l’Université du Nouveau-Brunswick, sur les campus de Saint John et Fredericton; et a obtenu sa maîtrise à McGill. Bien qu’elle ait travaillé pendant 15 ans pour le gouvernement municipal et le gouvernement provincial, sa carrière s’est principalement déroulée dans le domaine de la condition des personnes handicapées relevant du secteur sans but lucratif. Elle a toujours été une fervente défenseuse des valeurs familiales et des communautés inclusives, et s’est toujours profondément engagée à cet égard, en promouvant activement le rôle significatif qu’elles jouent dans l’amélioration et l’autonomie des personnes et des familles, et dans le renforcement général des communautés.

Elle possède une solide expérience communautaire, étant active depuis plus de 40 ans au niveau local, régional et provincial, notamment à titre de présidente fondatrice de plusieurs groupes communautaires. Ses services ont été récompensés par plusieurs prix de reconnaissance, notamment le prix de la bénévole de la vie active de la Recreation and Parks Association of New Brunswick en 2001 et le premier prix de la femme de mérite du YMCA en 2007, dans la catégorie des femmes publiques et des services communautaires.

Connie est actuellement un membre actif du Centre de ressources sur l’autisme; du Community Living Board Fundy Region; de Family and Early Childhood Education Anglophone East; de la Greater Moncton Down Syndrome Society; du Comité d’accessibilité de la Ville de Moncton; et de South East Adult Education-Éducation des adultes du Sud-Est.

Elle a occupé divers postes dans plusieurs autres groupes communautaires et conseils d’administration, notamment :

le Conseil d’éducation du district; Journal of Leisurability, membre du comité éditorial; le Comité des loisirs pour l’inclusion - Fundy, présidente fondatrice; Local Home and School, membre fondateur; le conseil d’administration de l’Association du Nouveau-Brunswick pour l’intégration communautaire, y compris plusieurs comités; Loisirs Nouveau-Brunswick, comité des loisirs pour l’inclusion; Partners for Positive Futures, présidente fondatrice; des comités de soutien scolaire des parents; et l’Association du Nouveau-Brunswick pour l’intégration communautaire de Saint John.

Connie est l’épouse de Bernard Savoy, un banquier à la retraite. Tous deux issus d’une famille nombreuse, ils vivent depuis 1994 à Moncton où ils partagent leur temps avec certains de leurs enfants et petits-enfants.



Dr. Kanza Hashmat, Fredericton

kanzahashmat

Kanza A Hashmat est chercheuse universitaire à l’Université du Nouveau-Brunswick (UNB), département des études interdisciplinaires. Ses travaux portent sur la recherche, l’obtention et le maintien de services pour les immigrants atteints de troubles du spectre de l’autisme (TSA) au Nouveau-Brunswick.

Elle est diplômée de la faculté de médecine et possède une solide expérience personnelle et professionnelle des personnes atteintes de TSA, de leur réseau de soutien et des autres parties prenantes. Elle a siégé au conseil d’administration du Conseil multiculturel du Nouveau-Brunswick, du Musée de la région de Fredericton et de l’association des étudiants de l’Université du Nouveau-Brunswick.

 Elle a reçu le prix du leadership communautaire du gouvernement fédéral pour avoir lancé des plateformes sociales destinées aux communautés immigrantes; le prix de la championne des droits des personnes handicapées pour son travail auprès des communautés immigrantes aux besoins spécifiques; le prix Faire sa part pour le Nouveau-Brunswick, de la part de la province, pour son travail pendant la pandémie de COVID-19 auprès des communautés marginalisées. On lui a également décerné le prix d’une héroïne méconnue de la ville en reconnaissance des efforts qu’elle a déployés pour bâtir et façonner la communauté, permettant ainsi de soutenir le travail de groupes et d’organisations qui offrent à la communauté des services récréatifs, culturels ou caritatifs.

Elle est l’heureuse épouse d’une merveilleuse personne diplômée de l’UNB également et ingénieur de métier. Ils sont les parents comblés de deux merveilleux enfants, dont l’un est d’ailleurs la motivation des recherches concernant les troubles du spectre de l’autisme.

Kanza croit fermement au renforcement de l’autonomie des personnes handicapées pour leur faire atteindre leur plein potentiel. Elle est impatiente de rejoindre une équipe qui a pour objectif d’améliorer la qualité de vie des personnes handicapées.


Brigitte LaPointe, Grand-Sault




Cassie Hall, Johnville




Heather Chandler, Saint John


 

Personnel

Début


Christyne Allain, Directrice générale

ChristyneAllain

Christyne Allain est une dirigeante stratégique qui compte plus de vingt ans d’expérience avec le gouvernement provincial et quinze ans d'expérience dans la promotion de la cause des personnes handicapées au Nouveau-Brunswick. En tant que directrice générale du Conseil du premier ministre pour les personnes handicapées, Christyne est principalement responsable du fonctionnement général de l’organisme ; elle appuie le président et le Conseil dans la réalisation de sa mission.

Christyne se spécialise dans les relations publiques, l’engagement gouvernemental et communautaire, le développement de partenariats, ainsi que le recrutement de membres au Conseil. De plus, elle s’intéresse vivement aux communications interpersonnelles et au leadership. Christyne a obtenu un baccalauréat ès arts avec une double majeure en psychologie et en gérontologie de l’Université St. Thomas. En outre, elle a poursuivi des études en communication appliquée à l’Université de Sherbrooke.

Native de Fredericton, Christyne croit fermement à la collaboration, au bénévolat communautaire, à l’importance du respect des autres et au développement de relations solides. Elle a également travaillé au Service provincial d’épidémiologie du ministère de la Santé, à la Commission sur la démocratie législative, à Literacy NB et au ministère des Finances.


Mark Pentland, Coordonnateur de la communication et de l'engagement

MarkPentland

Mark se joint au Conseil fort de vingt années d’expérience dans plusieurs ministères et organismes gouvernementaux, et plus récemment, auprès du New Brunswick Community College. Au cours de cette période, Mark a dirigé de nombreuses consultations provinciales et initiatives de mobilisation, auxquelles il a également participé, sur des sujets variés, notamment le développement rural, les questions autochtones et le secteur bénévole. Il a aussi travaillé dans le secteur privé en tant que conseiller en gestion, principalement au service de clients des milieux des soins de santé et de l’éducation, ainsi que d’organismes sans but lucratif.


Christie Innis - Coordonnatrice de projet

ChrisiteInnis

Christie s’est jointe au Conseil du premier ministre en juillet 2021. Avant ceci, Christie a travaillé au service de bibliothèques publiques du Nouveau-Brunswick et au Parc provincial de Mactaquac. Elle fait du bénévole avec plusieurs organisations incluant ElderDog et CARMA, aidant les gens et les animaux dans la communauté.

Christie a gradué de l’Université du Nouveau-Brunswick en mai 2019 avec son baccalauréat en science. Durant ses études à UNB, Christie a satisfait ses divers intérêts en prenant dans cours en psychologie, sociologie, philosophie, et en anglais en plus des cours de science prescrit.

Christie est désireuse d’aider les clients et est excitée d’améliorer
                                              l’accessibilité pour les Néo-Brunswickois avec incapacité. 


Jillian Shaw, Navigatrice – Services d’Information

jillian-shaw

Jillian s’est jointe au Conseil du premier ministre pour les personnes handicapées en juillet 2021. Avant de faire partie du personnel du Conseil du premier ministre, Jillian a travaillé à Finances et Conseil du Trésor, Division de l'administration du revenu, puis elle a travaillé au ministère de la Sécurité publique et de la Justice comme agente d'application de la loi à la frontière où elle a aidé les gens par rapport à leurs plans de voyage au Nouveau-Brunswick. Jillian voit la vie d’une manière positive et a toujours voulu avoir un impact positif sur la vie des gens du Nouveau-Brunswick.

Elle se réjouit à la perspective d’aider les clients et d'améliorer la vie des gens du Nouveau-Brunswick ayant des incapacités.