Government of New Brunswick

Qu'est-ce que le virus du Nil occidental?

Le virus du Nil occidental tire son nom du district ougandais du Nil occidental où il a été découvert pour la première fois. Il a été détecté en Amérique du Nord en 1999 et s'est propagé ensuite sur la majeure partie du continent. Il peut causer une infection du cerveau et se manifester à la fois chez les humains et les animaux.

De quelle façon les humains et les animaux peuvent-ils contracter le virus du Nil occidental?

Le virus du Nil occidental est généralement transmis aux humains et aux animaux par les piqûres de moustiques qui se sont infectés en se nourrissant du sang d'oiseaux infectés. Les principaux réservoirs du virus du Nil occidental sont les oiseaux sauvages. Bon nombre d'espèces d'oiseaux peuvent être porteuses du virus sans contracter la maladie, bien que certains oiseaux tombent malades et en meurent.

Les transfusions sanguines, les greffes d'organes et la transmission du virus de la mère au bébé durant la grossesse ou l'allaitement constituent des méthodes de transmissions très rares.

Quels sont les symptômes de l'infection par le virus du Nil occidental chez les humains?

La plupart des personnes infectées par le virus ne présentent aucun symptôme ou ne manifestent que des symptômes légers semblables à ceux de la grippe, tels que de la fièvre, des maux de tête ou des douleurs musculaires. Certains peuvent également développer des éruptions cutanées bénignes ou une tuméfaction des ganglions lymphatiques. Comme dans de nombreuses maladies infectieuses, certaines personnes, en particulier les personnes âgées et les personnes dont le système immunitaire est affaibli, sont plus susceptibles de développer des problèmes graves comme une encéphalite (inflammation du cerveau) ou une méningite (inflammation des membranes du cerveau). Dans ces cas, les symptômes peuvent inclure l'apparition rapide de maux de tête graves, une forte fièvre, une raideur du cou, des vomissements, de la somnolence, de la confusion, une faiblesse musculaire, ainsi qu'une perte de connaissance. Bien qu'il n'existe aucun traitement précis, les symptômes et les complications de la maladie peuvent être traités.

Comment le virus du Nil affecte-t-il les animaux

Il est très rare que le virus du Nil occidental entraîne des maladies graves chez les animaux de compagnie, tels que les chiens et les chats; toutefois, les chevaux semblent être vulnérables au virus. Les symptômes de la maladie chez les chevaux peuvent varier et se manifester par une combinaison des symptômes suivants : fièvre, faiblesse, apragmatisme, trébuchement, manque de coordination, spasmes musculaires, paralysie partielle ou mort. Le traitement de soutien est le principal traitement utilisé pour réduire la gravité des symptômes. Il est possible de prévenir la maladie chez les chevaux grâce à un vaccin contre le virus du Nil occidental que peut administrer un vétérinaire breveté. Pour obtenir de plus amples renseignements, communiquez avec votre vétérinaire.

Certaines espèces d'oiseaux (corbeaux, corneilles, geais et oiseaux de proie) et d'autres espèces sauvages sont également vulnérables au virus. Les oiseaux malades peuvent manifester les signes d'infection cérébrale suivants : paralysie, dépression, tremblements, faiblesse et mort. On a principalement recours à des thérapies de soutien pour réduire la gravité des symptômes et prévenir les infections bactériennes secondaires.

Un animal infecté par le virus du Nil occidental peut-il transmettre le virus à un humain?

Il n'existe aucun cas prouvé de transmission directe du virus du Nil occidental de l'animal à l'humain, mais les oiseaux infectés sont reconnus pour rejeter une quantité importante du virus dans leurs excréments et leurs liquides organiques. Afin de prévenir la transmission du virus du Nil occidental et d'autres maladies animales, prenez des précautions de base lorsque vous manipulez des animaux infectés. Observez de bonnes pratiques d'hygiène et lavez-vous les mains soigneusement avec du savon et de l'eau chaude ou utilisez un gel nettoyant à base d'alcool après avoir manipulé des animaux, surtout avant de manipuler de la nourriture. Portez des vêtements protecteurs appropriés, tels qu'une combinaison, des gants imperméables (en caoutchouc, en vinyle ou en latex), des bottes et des lunettes. Évitez tout contact de la peau avec des excréments d'animaux, des liquides organiques (l'urine et le sang) et des parasites externes.

Comment peut-on prévenir une infection par le virus du Nil occidental chez les humains?

Le virus du Nil occidental est habituellement transmis par les piqûres de moustiques infectés. La prévention des piqûres de moustiques et l'élimination des lieux de reproduction des moustiques peuvent réduire le risque d'infection chez les humains. Pour éviter de vous faire piquer par des moustiques, observez les mesures suivantes : assurez-vous que les moustiquaires conviennent aux dimensions des portes et des fenêtres. Limitez le temps passé à l'extérieur au crépuscule et à l'aube. Portez des vêtements de couleur pâle, des chandails à manches longues, des pantalons et des bas. Utilisez un insectifuge contenant du N,N-diéthyl-3-méthylbenzamide (DEET) ou d'autres insectifuges approuvés par Santé Canada (www.hc-sc.gc.ca).

Éliminez les lieux propices à la reproduction des moustiques. Les moustiques ont besoin d'eau pour se reproduire et peuvent même utiliser de petites quantités d'eau qui sont stagnantes depuis quelques jours. Pour réduire les lieux de reproduction des moustiques, observez les mesures suivantes : éliminez l'eau stagnante qui s'accumule dans les bâches de piscine, les pots à fleurs, les jouets d'enfant, les pneus non utilisés, etc. Vérifiez si les gouttières sont bouchées et nettoyez-les. Videz les piscines en plastique pour enfants et les brouettes. Changez l'eau des bains d'oiseau au moins deux fois par semaine.

Signalement d'oiseaux morts

Les autres oiseaux morts peuvent être éliminés (incinérés, enterrés ou jetés dans un site d'enfouissement sanitaire). Pour placer un oiseau mort dans un sac, saisissez l'oiseau de votre main gantée ou recouverte de plusieurs sacs en plastique étanches que l'on retourne sur la carcasse de sorte que l'oiseau se trouve à l'intérieur des sacs, et votre main, à l'extérieur. Manipulez l'oiseau de sorte que le bec ou les griffes ne percent pas le sac ou les gants.