Gouvernement du Nouveau-Brunswick

Le meilleur moyen de prévenir les maladies transmissibles par les tiques est de prévenir les morsures de tiques. Les maladies transmissibles par les tiques sont le plus souvent transmises entre le début du printemps et la fin de l’automne, périodes auxquelles les tiques sont les plus actives.

Prenez les précautions suivantes pour réduire le risque de morsure. Protégez-vous contre les morsures de tiques, vérifiez la présence de tiques quand vous revenez à l’intérieur, enlevez les tiques avec précautions et agissez si vous observez des symptômes de maladies transmises par les tiques.


  • Évitez les zones où des tiques sont présentes. Les tiques à pattes noires se trouvent généralement aux alentours de zones boisées ou de forêts, et en présence d’arbustes ligneux et de végétation comme des hautes herbes. Marchez au milieu des sentiers et évitez le contact avec les hautes herbes, les arbustes ligneux et la couverture de feuilles mortes.
  • Utilisez des insectifuges contenant du DEET ou de l’icaridine, qui sont efficaces contre les tiques et approuvés par Santé Canada. Ils peuvent être appliqués sur les vêtements et sur la peau exposée. Cependant, évitez de les appliquer sur la peau recouverte par un vêtement. Lisez et suivez toujours les instructions de l’étiquette. En savoir plus sur l’utilisation sécuritaire d’insectifuges.
  • Les vêtements traités à la perméthrine peuvent repousser les tiques et protègent même après plusieurs lavages. N’utilisez pas la perméthrine sur la peau.
  • Couvrez-vous pour protéger votre corps contre les tiques. Portez de grandes chaussettes, des pantalons longs, et des chandails à manches longues. Enfilez le bas de votre pantalon dans vos chaussettes et votre chandail dans vos pantalons pour que les tiques restent à l’extérieur de vos vêtements. Portez des vêtements de couleur claire pour repérer les tiques plus facilement.
  • Rendez votre terrain moins attrayant pour les tiques. Ramassez les feuilles et débroussaillez les buissons et les herbes hautes autour de votre maison et en bordure du terrain. Tondez la pelouse, et placez l’équipement de jeu, les terrasses et patios loin des bordures et des arbres et en plein soleil. Pour de plus amples renseignements, consultez le Manuel de gestion des tiques (en anglais seulement).

 

  • Ne laissez pas les tiques se faufiler dans vos vêtements. Inspectez vos vêtements, votre équipement d’extérieur et vos animaux de compagnie et enlevez les tiques avant de revenir à l’intérieur.
  • Mettez les vêtements d’extérieur dans une sécheuse à haute température pendant 10 minutes pour tuer toutes les tiques restantes. Si les vêtements sont trempés, un séchage plus long peut être nécessaire. Si vous devez laver vos vêtements, un lavage à l’eau chaude est recommandé. Si les vêtements ne peuvent pas être lavés à l’eau chaude, il faut les sécher à la sécheuse à basse température pendant 90 minutes ou pendant 60 minutes à température élevée.
  • Prenez une douche ou un bain dans les deux heures qui suivent votre retour pour repérer les tiques qui peuvent être sur vous et qui ne se sont pas encore accrochées.
  • Vérifiez tout votre corps ainsi que celui de votre enfant après être sorti et retirez toutes les tiques que vous trouvez. Vérifiez le cuir chevelu et le cou, l’intérieur et l’arrière des oreilles, l’arrière des bras et les aisselles, dans le nombril et autour de la taille, autour du bassin et entre les jambes, et derrière les genoux. Les tiques à pattes noires sont très petites et difficiles à voir; il faut donc être très attentif. Servez-vous d’un miroir pour examiner toutes les parties de votre corps. Une loupe peut également vous aider à repérer les tiques.
     

 

  • Enlevez toute tique accrochée immédiatement. Enlever la tique dans les 24 heures suivant la morsure prévient généralement l’infection. Utilisez des pinces à échardes ou l’un des nombreux dispositifs de retrait de tiques en vente. Avec les pinces, saisissez la tête de la tique aussi près que possible de la peau. Tirez doucement en apposant une pression stable. Ne faites pas tourner la tique et ne l’écrasez pas. Nettoyez le site de la morsure à l’eau et au savon, ou désinfectez-le avec de l’alcool ou un antiseptique domestique. 
  • Si vous avez de la difficulté à retirer la tique, ou si vous n’arrivez pas à atteindre la partie du corps à laquelle la tique est accrochée, demandez à un membre de votre famille ou à un ami de vous aider.
  • Essayez de conserver la tique qui vous a mordu dans un contenant hermétique et d’enregistrer la date de la morsure. Si vous présentez des symptômes, emportez la tique chez votre médecin, car cela pourra l’aider pour le diagnostic.
     


Les tiques peuvent vivre dans de petites parcelles de terre boisée, y compris celles qu’on retrouve dans les cours arrière, mais on les trouve rarement dans le gazon. Vous pouvez rendre votre cour moins attirante pour les tiques en fonction de la façon dont vous l’aménagez. Voici quelques techniques simples :

  • Ramassez les feuilles et nettoyez les buissons et les herbes hautes autour de votre maison et en bordure du terrain.
  • Tondez votre pelouse.
  •  Placez le matériel de jeu, la terrasse et le patio à l’écart des limites de votre cour et des arbres et placez-les dans un endroit ensoleillé, si possible.

Soyez actif et faites des activités extérieures Pour protéger votre santé à l’extérieur, il ne suffit pas d’utiliser une protection solaire.

Regardez cette vidéo du gouvernement du Canada : Les Canadiens en santé pour savoir comment prévenir la maladie de Lyme

 

  •  Si vous êtes mordu par une tique, restez à l’affût des symptômes de la maladie de Lyme ou de toute autre maladie transmise par les tiques. Les premiers symptômes peuvent comprendre de la fièvre, des douleurs musculaires et articulaires (des maux de tête, de la fatigue) et une éruption cutanée (appelée érythème migrateur avec la maladie de Lyme).  Les symptômes de la maladie de Lyme peuvent apparaître au plus tôt trois jours après la morsure d’une tique et jusqu’à 30 jours après.
  • Consultez votre médecin de famille si vous constatez une éruption cutanée ou des symptômes grippaux. La maladie de Lyme est traitée au moyen d’antibiotiques. Le traitement précoce permet presque toujours un rétablissement complet.