Gouvernement du Nouveau-Brunswick

La Francophonie institutionnelle est un ensemble de 88 États et gouvernements qui ont le français comme langue commune et qui comptent plus d'un milliard d'habitants répartis sur les cinq continents, dont 300 millions de francophones.

La direction de la Francophonie internationale et multilatérale a pour mandat de coordonner et de promouvoir les activités du gouvernement du Nouveau-Brunswick en Francophonie internationale.

La direction s’occupe du développement et de la mise en œuvre du plan d'action en Francophonie internationale ayant comme objectif d’identifier des opportunités économiques, culturelles, institutionnelles, etc pour la population du Nouveau-Brunswick.

   

La Francophonie institutionnelle :  

Les ententes bilatérales du Nouveau-Brunswick :

  • Nouveau-Brunswick – Louisiane, États-Unis
  • Nouveau-Brunswick – Département de la Vienne, France

Jeux de la Francophonie Internationale

Journée internationale de la Francophonie – 20 mars

   

Entre la Province du Nouveau-Brunswick et l’État de la Louisiane aux États-Unis

Plan d’action et de coopération 2019 à 2023 

Signature par le ministre responsable de la Francophonie

La Province du Nouveau-Brunswick et l’État de la Louisiane ont en commun des liens historiques et culturels qui ont été consolidés par le biais d’interactions diverses encadrées successivement par une déclaration ‘‘d’État Sœur’’ signée par les deux régions en 1977 et un protocole d’entente entre les provinces maritimes du Canada et la Louisiane signé en 1991 et renouvelé en 1994.

En 2014, les gouvernements des deux territoires ont confirmé leur volonté de favoriser et soutenir des initiatives conjointes visant le développement de leurs communautés respectives. Ceci à travers la signature d’une entente de coopération dans laquelle les parties s’engagées à élaborer un plan d’action pour mettre en œuvre la coopération dans les domaines de l’économie, de la jeunesse, l’éducation et de la formation, ainsi que celui de la culture et du tourisme.

Le plan d’action est mis en œuvre par des organisations partenaires qui ont confirmés leurs volontés de mener des projets en Louisiane ou avec des louisianais sous l’égide de l’entente de coopération entre le Nouveau-Brunswick et la Louisiane. Ces partenaires mènent des initiatives dans le cadre du présent plan d’action à partir de leurs ressources et ils sont appuyés au besoin par les programmes des ministères de leur champs de compétences.

   

Entre la Province du Nouveau-Brunswick et le Département de la Vienne en France

Protocole de coopération 2019 à 2024 

Signature par le ministre responsable de la Francophonie

Le Département de la Vienne en France est l’équivalente juridiction dans le gouvernement français du gouvernement provincial dans un contexte canadien. Le Nouveau-Brunswick et le Département de la Vienne partage des liens historiques et culturels qui ont été maintenus et renforcés à travers plusieurs renouvellements d’ententes de coopération depuis 1983. Le dernier renouvellement a eu lieu en 2019 pour une période de cinq ans.

Le renouvellement de l’accord de coopération avec La Vienne donne l’opportunité aux deux territoires de faire la promotion du tourisme, des affaires ainsi que des compétences provinciales. Elle favorise la mobilité étudiante pour des séjours à courte durée d’étude et de stages professionnels De plus, certains des étudiants concernés choisissent d’immigrer au Nouveau-Brunswick après leur études ou stages. Par ailleurs, grâce à cette entente de coopération, les étudiants du Nouveau-Brunswick ont l’occasion de développer leurs compétences à travers leurs expériences de stages dans la Vienne.

Nous considérons la France comme un important partenaire pour le Nouveau-Brunswick. C’est une porte d’entrée pour l’Europe tout comme le Nouveau-Brunswick est pour la France, une porte d’entrée pour l’Amérique.