Gouvernement du Nouveau-Brunswick

Aperçu

L’objectif du programme est de faire croître, renouveler et améliorer le cheptel de vaches de boucherie du Nouveau-Brunswick.

Admissibilité

Toute exploitation bovine est admissible aux incitatifs financiers si elle satisfait aux conditions suivantes :

• L’établissement où s’exercent les activités d’élevage doit être situé au Nouveau-Brunswick;
• Une personne représentant l’exploitation agricole à l’origine de la demande doit avoir atteint l’âge légal de 19 ans dans la province.
• Les demandeurs doivent se conformer à la Loi sur l’élevage du bétail ou avoir une demande de licence d’élevage de bétail ou de renouvellement d’une telle licence en voie de traitement. Si une demande de licence d’élevage de bétail ou de renouvellement d’une telle licence a été présentée, il faut consulter le registraire nommé en vertu de la Loi sur l’élevage du bétail pour s’assurer qu’il n’y a aucun empêchement majeur à la délivrance de cette licence;
• Les titulaires d’une charge publique, fonctionnaires, députés de l’Assemblée législative ou membres du Parlement, actuels ou anciens, qui ne sont pas en conformité avec les lois et les directives sur les conflits d’intérêts, ne peuvent pas profiter du présent programme.
• Les demandeurs doivent être membres en règle de l’Association des éleveurs de bovins du Nouveau-Brunswick. Le formulaire d’enregistrement annuel du producteur doit être soumis.
• Les génisses pleines retenues doivent être gardées pendant au moins un an, sauf si elles sont réformées pour des raisons de santé ou de production.


Critères d’admissibilité

• Toutes les génisses doivent être pleines ou doivent avoir mis bas une fois (génisses primipares). Une confirmation d’un vétérinaire est requise dans les deux cas). La date limite pour les tests de gestation et les demandes de remboursement est le 26 février 2023.
• Les numéros d’étiquettes d’oreille de l’Agence canadienne d’identification du bétail (ACIB) seront requis.
• Le nombre de génisses en gestation admissibles sera basé sur le nombre actuel de vaches matures dans la ferme. Seules les génisses qui dépassent la proportion de 5 % du nombre de vaches matures donnent droit au paiement et le nombre maximal de génisses admissibles est de 10 par ferme.
• Toutes les fermes doivent disposer d’installations de manutention adéquates afin que le vétérinaire puisse vérifier l’état de gestation des génisses en toute sécurité.
• Les animaux laitiers ou de type laitier ne sont pas admissibles.

Description

Croissance de base de troupeau

Les demandeurs seront admissibles à une aide financière de 300 $ par génisse pleine conservée au-delà du taux de remplacement de 5 %. Le nombre de génisses admissibles sera déterminé à partir du nombre de vaches matures actuelles, soit des vaches ayant déjà eu au moins un veau. Les génisses admissibles sont celles qui dépassent la proportion de 5 % du nombre de vaches matures. Toutes les génisses retenues doivent être pleines ou doivent avoir mis bas une fois (génisses primipares). Une confirmation d’un vétérinaire est requise dans les deux cas. Les tests de gestation doivent être réalisés avant le 26 février 2023.

Primes pour les tests génomiques

Un montant de 100 $ est accordé pour les génisses pleines ayant subi un test génomique, sur présentation des résultats joints à la demande de remboursement. On encourage les producteurs à tester les génisses avant la reproduction et d’utiliser les résultats des tests pour sélectionner le remplacement de bovins.

L’aide maximale accordée est de 3 000 $ par ferme (primes comprises).

Les demandes seront traitées selon le principe du premier arrivé, premier servi, jusqu’à épuisement des fonds.

La date limite pour présenter une demande est le 31 décembre 2022.

La date limite pour les demandes de remboursement est le 28 février 2023.