Q. et R. AstraZeneca

Après que le Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI) ait annoncé qu’il recommandait de ne pas utiliser, pour l’instant, le vaccin d’AstraZeneca pour les personnes âgées de moins de 55 ans, le gouvernement provincial a mis sur pause l’administration de ce vaccin aux personnes faisant partie de cette tranche d’âges. Au Canada, aucun événement indésirable grave lié à des caillots sanguins n'a été signalé en lien avec le vaccin AstraZeneca ou avec l'un des autres vaccins contre la COVID-19. Toute personne qui présente des symptômes graves et persistants après avoir reçu tout vaccin devrait se rendre immédiatement au service d’urgence le plus près. De plus amples renseignements pour les personnes qui ont déjà reçu leur première dose du vaccin d’AstraZeneca sont disponibles ici.

PDF

Vaccin d’AstraZeneca/COVISHIELD : Ce que vous devez savoir 

Le vaccin d’AstraZeneca contre la COVID-19 (ChAdOx1-S) sert à prévenir la COVID-19. Cette maladie est causée par le coronavirus du syndrome respiratoire aigu sévère 2 (SRAS-CoV-2). Le Canada a autorisé deux fabricants à produire le vaccin ChAdOx1-S :

AstraZeneca (nom de marque : Vaccin contre la COVID-19 AstraZeneca)

Verity Pharmaceuticals et Serum Institute of India (SII) en collaboration avec AstraZeneca (nom de marque : Vaccin COVIDSHIELD)

Le vaccin contre la COVID-19 AstraZeneca (fabriqué par AstraZeneca) et le vaccin COVIDSHIELD (fabriqué par le Serum Institute of India) sont des vaccins recombinants ChAdOx1-S élaborés par AstraZeneca et l’Université d’Oxford. Santé Canada a examiné les renseignements sur la fabrication de ces vaccins et les a jugés comparables.

Le 26 février 2021, Santé Canada a autorisé des deux demandes pour ce vaccin sous certaines conditions, en vertu de l’Arrêté d’urgence concernant l’importation, la vente et la publicité de drogues à utiliser relativement à la COVID-19.

Le 24 mars dernier, Santé Canada a modifié l’étiquette du vaccin AstraZeneca contre la COVID-19 et a émis de nouvelles lignes directrices à son égard après que des cas rares mais graves de caillots sanguins associés à un faible taux de plaquettes à la suite d’une immunisation au vaccin AstraZeneca aient été signalés en Europe.

Le 29 mars dernier, Santé Canada a publié une déclaration comprenant des conditions supplémentaires enjoignant les fabricants du vaccin AstraZeneca à effectuer une évaluation détaillée des avantages et des risques du vaccin selon l’âge et le sexe, dans le contexte canadien.  Cette information, ainsi que d’autres données recueillies à l’échelle internationale, serviront à déterminer si d’autres mesures réglementaires doivent être prises.

Ce vaccin est approuvé pour les personnes de 18 ans et plus. En réponse à la déclaration susmentionnée de Santé Canada, le Comité consultatif national de l'immunisation du Canada recommande entre temps de suspendre l’utilisation du vaccin AstraZeneca pour toute personne âgée de moins de 55 ans au Canada.

Conformément à cette recommandation, les médecins-hygiénistes en chef et notre province ont pris ensemble la décision, par mesure de précaution, de suspendre pour le moment l’utilisation du vaccin AstraZeneca pour les personnes de moins de 55 ans au Canada.

Jusqu’à présent, aucun incident indésirable de thrombocytopénie immunitaire n’a été signalé au Canada et le vaccin AstraZeneca n’a pas encore été utilisé de façon générale au pays.

Le Nouveau-Brunswick réagit à cette consigne de sécurité en se basant sur les renseignements présentement à sa disposition et examinera toute information à jour en vue d’éclairer tout changement de position au cours des jours à venir. Nous vous tiendrons au courant de la situation dès que de nouveaux renseignements seront disponibles et nous n’hésiterons pas à prendre toute mesure jugée nécessaire.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le vaccin AstraZeneca (sécurité, préoccupations et effets secondaires possibles), consultez le site Foire aux questions AstraZeneca
  

Fonctionnement du vaccin d’AstraZeneca/COVISHIELD

Les vaccins à base de vecteurs viraux utilisent un virus inoffensif, comme un adénovirus, comme vecteur. Ces vecteurs « viraux » ne sont ceux qui causent la COVID-19. Les adénovirus comptent parmi les virus qui peuvent causer le rhume. Il existe différents types d’adénovirus et bon nombre d’entre eux sont utilisés comme systèmes de livraison dans d’autres vaccins à base de vecteurs viraux depuis des décennies.

Lorsque le vaccin est injecté dans le corps, le vecteur viral qu’il contient produit la protéine de spicule du SARS-CoV-2. Cette protéine se trouve à la surface du virus responsable de la COVID-19. Cette protéine ne rend pas malade. Elle fait son travail, puis disparaît.

Grâce à ce processus, l’organisme parvient à mettre en place une forte réponse immunitaire contre la protéine S, sans s’exposer au virus qui cause la COVID-19.
 

Méthode d’administration du vaccin AstraZeneca/COVISHIELD

Le vaccin est administré en deux injections de 0,5 ml dans le muscle du bras. Pour que le vaccin soit le plus efficace possible, il faut recevoir deux doses : une dose initiale, puis une deuxième dose de 4 à 12 semaines plus tard.

L’immunité se développe au fil du temps. Il faut environ deux semaines pour développer une protection importante contre la COVID-19. Pour obtenir la meilleure protection, vous aurez besoin d’une deuxième dose. 

Le vaccin d’AstraZeneca contre la COVID-19 a montré une efficacité d’environ 62 % dans la prévention de la forme symptomatique de la COVID-19 à partir de deux semaines après la deuxième dose. Ce taux d’efficacité est fondé sur une analyse des résultats chez des participants qui ont reçu deux doses, comme ce sera le cas au Canada.
 

Effets secondaires possibles du vaccin d’AstraZeneca/COVISHIELD

Les effets secondaires observés au cours des essais cliniques sont en général semblables à ceux que vous pourriez avoir avec d’autres vaccins.

Les effets secondaires qui ont suivi l’administration du vaccin dans les essais cliniques étaient légers ou modérés. Ils comprenaient notamment de la douleur au point d’injection, des frissons, de la fatigue et de la fièvre.

Il s’agit d’effets secondaires habituels associés aux vaccins, sans risque pour la santé.

Comme c’est le cas pour tous les vaccins, les effets secondaires sévères sont possibles, mais rares. Un effet secondaire sévère pourrait notamment être une réaction allergique. Discutez de toute allergie grave ou de tout autre problème de santé avec votre fournisseur de soins de santé avant de recevoir le vaccin.

Santé Canada a effectué un examen scientifique rigoureux des preuves médicales disponibles pour évaluer l’innocuité du vaccin d’AstraZeneca contre la COVID-19. Les données que nous avons examinées n’ont soulevé aucune préoccupation majeure.