Foire aux questions:

Vaccins contre la COVID-19

La disponibilité de vaccins sûrs et efficaces contre la COVID-19 est un outil important pour nous aider dans la gestion à long terme de la COVID 19.


Ressources générales sur la COVID-19 destinées aux professionnels de la santé

Information sur la COVID-19 pour les médecins, les infirmières, les pharmaciens et autres travailleurs de la santé

Professionnels de la santé et professionnels paramédicaux

Mise en œuvre de la vaccination

Quelles sont les nouveautés dans ce plan de vaccination?

Le plus grand changement est que le calendrier de vaccination a été avancé en raison d’un approvisionnement plus important en vaccins de la part du gouvernement fédéral. Tous les Néo-Brunswickois qui souhaitent se faire vacciner pourront recevoir une première dose d'ici la fin du mois de juin.

 

Qui a actuellement le droit de fixer un rendez-vous dans une pharmacie et par quel moyen peut-on le faire?

  • les personnes âgées de 70 ans et plus (y compris celles qui auront 70 ans avant la fin de la présente année)
  • les travailleurs en rotation, les camionneurs et les navetteurs quotidiens du Nouveau-Brunswick qui traversent régulièrement la frontière

peuvent maintenant prendre rendez-vous dans une pharmacie pour se faire vacciner contre la COVID-19. Si vous êtes un travailleur en rotation, un camionneur ou un navetteur quotidien et que vous devez vous isoler, mentionnez-le à la pharmacie lorsque vous prenez rendez-vous.

Plus de 200 pharmacies au Nouveau-Brunswick participent. Pour prendre rendez-vous, communiquez avec une pharmacie de votre région. Si vous êtes tenu de vous isoler, mentionnez-le au moment de prendre rendez-vous.

 

Qui a actuellement le droit de fixer un rendez-vous dans une clinique organisée par les régies régionales de la santé Horizon et Vitalité et par quel moyen peut-on le faire?

Pour le moment :

  • Les personnes âgées de 70 ans et plus (y compris celles qui vont avoir 70 ans avant la fin de l’année)
  • les personnes présentant des problèmes de santé complexes (avant de prendre rendez-vous, vous devez passer en revue la  liste des problèmes de santé complexes. Lorsque vous irez à votre rendez-vous, vous devrez présenter cette déclaration signée.) (Si vous n'êtes pas en mesure d'imprimer le formulaire de déclaration, vous devrez en remplir un lorsque vous irez à votre rendez-vous avant de pouvoir vous faire vacciner.)
  • Personnes âgées de 40 ans ou plus ayant au moins trois maladies chroniques ciblées .
    Avant de prendre rendez-vous, vous devez passer en revue la liste des maladies chroniques ciblées. Lorsque vous irez à votre rendez-vous, vous devrez présenter cette déclaration dûment signée. Si vous n'êtes pas en mesure d'imprimer le formulaire de déclaration, vous devrez en remplir un lorsque vous irez à votre rendez-vous avant de pouvoir vous faire vacciner.
  • Les membres des Premières Nations (16 ans et plus)
  • Les premiers intervenants
  • Les travailleurs de la santé et le personnel du système de santé (les professionnels paramédicaux réglementés);
  • les travailleurs en rotation, les camionneurs et les navetteurs quotidiens du Nouveau-Brunswick qui traversent régulièrement la frontière

peuvent maintenant prendre rendez-vous sur le site Web http://www.gnb.ca/rendezvousvaccin pour se faire vacciner contre la COVID-19.

D’autres groupes, y compris les personnes suivantes  :

  • les premiers répondants,
  • les travailleurs de la santé et le personnel du système de santé (les professionnels paramédicaux réglementés) et
  • les gens qui travaillent dans des écoles secondaires

ont reçu un code de priorité de leur employeur ou de leur association professionnelle.

 

Que dois-je faire si je ne fais pas partie d’un groupe qui est présentement admissible à fixer un rendez-vous?

Une annonce sera faite quand d’autres groupes prioritaires et groupes d’âges seront admissibles à un rendez-vous pour un vaccin. D’ici là, de grâce, n’appelez pas le 811. N’appelez pas non plus votre médecin, ni une infirmière, ni un pharmacien. Chaque fois que vous appelez ces professionnels, vous monopolisez de précieuses ressources.

 

Puis-je me faire vacciner si mon groupe a déjà été appelé?

Une fois que votre groupe aura été appelé à se faire vacciner, vous pourrez vous inscrire en tout temps par la suite. Si, pour une raison ou une autre, vous n’avez pas pu recevoir le vaccin la première fois où vous y étiez admissible, vous pouvez maintenant fixer un rendez-vous en tout temps.

 

Quels sont les progrès réalisés dans le cadre du plan de vaccination du Nouveau-Brunswick jusqu’à présent?

En date du 2 avril, plus de 100 000 personnes au Nouveau-Brunswick ont reçu au moins une dose de vaccin.

Le 17 mars, nous avons terminé les cliniques de première dose pour tous les établissements de soins de longue durée de la province. Le 19 mars, nous avons terminé les cliniques de première dose dans toutes les Premières Nations de la province.

Jusqu’à présent, nous avons livré le vaccin à environ 600 endroits dans les petites et grandes collectivités de la province. Chaque dose disponible est assignée à des cliniques, y compris les cliniques organisées dans les pharmacies et par les régies régionales de la santé Horizon et Vitalité. Étant donné l’annonce du nouveau plan visant l’ordre de vaccination et la participation des pharmacies et des RRS, il y aura une augmentation importante du nombre de personnes vaccinées.

 

Dois-je me rendre à la même clinique pour les deux doses?

Non, cependant, au moment de fixer votre rendez-vous pour la première dose, le personnel de la pharmacie vous offrira un rendez-vous pour recevoir votre deuxième dose, environ 14 semaines plus tard.

 

Est-ce que tout le monde recevra son vaccin à une pharmacie?

Les pharmacies sont d’importants partenaires. Les régies régionales de la santé joueront également un rôle important en offrant des cliniques d’immunisation de masse à l’intention de certains groupes prioritaires et groupes d’âge.

Les premières cliniques d’immunisation organisées par les régies régionales de la santé sont destinées aux membres de groupes prioritaires, sans égard à l’âge.

Les médecins qui souhaitent offrir les vaccins dans leur cabinet devraient jouer un rôle plus important lorsque d'autres vaccins seront disponibles, avec des exigences de stockage et de manipulation moins strictes. Le moment exact dépendra de l'approvisionnement et de la disponibilité des vaccins, mais il est probable qu'il débutera à la fin du printemps.

 

Quels groupes seront les prochains à pouvoir fixer un rendez-vous à une pharmacie?

La prise de rendez-vous pour ces groupes n’a pas encore commencée. Une fois que les personnes âgées de 75 ans et plus auront eu la chance d'être vaccinées, nous avons l'intention de demander aux personnes de 70 ans et plus de fixer un rendez-vous, et ensuite celles de 65 ans et plus. 

 

Est-ce qu’une autre personne peut fixer un rendez-vous pour moi?

Une seule personne doit appeler afin de fixer un rendez-vous pour une personne admissible. La personne admissible ou son soignant désigné doit communiquer avec la pharmacie pour fixer un rendez-vous. Vous pouvez fixer un rendez-vous à une seule pharmacie. Il faut prendre rendez-vous à une seule clinique.

 

Puis-je recevoir le vaccin chez mon médecin?

Pas pour le moment. Dans l'immédiat, les médecins apporteront leur aide aux cliniques organisées par les régies régionales de la santé.

 

Comment les camionneurs, les travailleurs en rotation et les navetteurs réguliers devront-ils prouver leur admissibilité?

Les travailleurs en rotation, les camionneurs et les navetteurs quotidiens (personnes qui traversent fréquemment la frontière pour le travail ou les études postsecondaires sans une nuitée et qui reviennent chaque fois au Nouveau-Brunswick) peuvent maintenant prendre rendez-vous.

Comme preuve d’admissibilité pour recevoir le vaccin :

  • les camionneurs peuvent utiliser leur permis de classe 1;
  • les travailleurs en rotation peuvent utiliser leur confirmation d’un voyage enregistré;
  • les navetteurs qui traversent régulièrement la frontière peuvent utiliser leur enregistrement à usage multiple au moyen du Programme d'enregistrement d'un voyage au Nouveau-Brunswick. Ces navetteurs sont des personnes qui traversent fréquemment la frontière pour le travail ou les études postsecondaires sans une nuitée et qui reviennent au Nouveau-Brunswick.

Sous la direction de la médecin-hygiéniste en chef, les travailleurs en rotation peuvent mettre fin à leur auto-isolement pour recevoir leur vaccin, mais ils doivent retourner directement à la maison et terminer leur période d’auto-isolement. Pour obtenir de plus amples renseignements à l’intention des travailleurs en rotation sur l’auto-isolement, consultez ce document

En plus de ces lignes directrices, les travailleurs en rotation qui travaillent à l’étranger doivent suivre les exigences fédérales en matière d’isolement et de dépistage prévues par la Loi sur la mise en quarantaine.

 

Comment les personnes souffrant de problèmes de santé complexes pourront-elles prouver leur admissibilité?

Avant de prendre rendez-vous, vous devez passer en revue la  liste des problèmes de santé complexes . Lorsque vous irez à votre rendez-vous, vous devrez présenter cette déclaration signée.) (Si vous n’êtes pas en mesure d’imprimer le formulaire de déclaration, vous devrez en remplir un lorsque vous irez à votre rendez-vous avant de pouvoir vous faire vacciner.) Si vous êtes admissible, visitez le site Web suivant : http://www.gnb.ca/rendezvousvaccin.

 

Comment les personnes âgées de 40 ans et plus ayant au moins trois maladies chroniques pourront-elles prouver leur admissibilité?

Les personnes âgées de 40 ans ou plus ayant au moins trois maladies chroniques ciblées peuvent maintenant commencer à fixer un rendez-vous pour le mois d’avril.

Avant de prendre rendez-vous, vous devez passer en revue la liste des maladies chroniques ciblées. Lorsque vous irez à votre rendez-vous, vous devrez présenter cette déclaration dûment signée. Si vous n'êtes pas en mesure d'imprimer le formulaire de déclaration, vous devrez en remplir un lorsque vous irez à votre rendez-vous avant de pouvoir vous faire vacciner.

Veuillez noter que toute personne âgée de plus de 40 ans ayant au moins trois maladies chroniques est maintenant admissible à cette catégorie.

 

Pourquoi adoptez-vous une telle approche pour les immunisations?

Le Nouveau-Brunswick fait face à de multiples menaces, notamment les variants dont les taux de transmission sont très élevés, les éclosions observées dans les établissements de soins de longue durée et les livraisons de vaccins qui n’ont pas encore été confirmées, laissant planer un doute en ce sens.

Nous avons donc comme objectif d’offrir un niveau de protection accru à autant de personnes que possible en leur administrant la première dose d’un vaccin et en prévoyant une série de deux doses dans les délais prévus pour les gens qui présentent un risque élevé de développer des symptômes graves de la maladie et d’en mourir. Nous serons à l’affût des résultats des recherches en cours et de la situation ailleurs au pays et dans le monde, et nous adapterons notre approche en conséquence. Si nous avons accès à de nouveaux vaccins ou à plus de doses, nous rajusterons le tir. Le Nouveau-Brunswick est fermement déterminé à administrer deux doses.

Ce faisant, nous visons à protéger la santé et le bien-être des Néo-Brunswickois et à atténuer l’incidence des éclosions sur nos hôpitaux et nos établissements de soins de longue durée.

 

Quel est le taux d’efficacité d’une dose?

Selon des éléments probants, les vaccins à base d’ARNm procurent une protection importante après une seule dose. À compter du 14e jour, tant le vaccin de Moderna que celui de Pfizer-BioNTech offrent une protection supérieure à 90 % (93 % dans le cas de Pfizer et 94 % pour Moderna).

Dans les grandes agglomérations et en raison de la propagation rapide des variants, il importe d’étendre la protection à un grand nombre de personnes afin de réduire le nombre de décès et de complications graves à cause de la COVID-19 et de ses variants.

Les vaccins de Moderna et de Pfizer-BioNTech sont à base d’ARNm. Ces types de vaccins montrent à vos cellules comment créer une protéine qui va déclencher une réponse immunitaire en présence du virus et produire des anticorps. Ces anticorps vous aident à combattre l’infection si le vrai virus pénètre dans votre corps par la suite.

  

Pourquoi envisager de reporter l’administration de la deuxième dose?

Parce que nous sommes d’avis que cette solution nous permet de mieux protéger le plus grand nombre de personnes dans la province. Ce faisant, nous protégeons les gens les plus vulnérables et nous veillons à assurer la continuité des services de santé pour tous. Les perturbations causées par la COVID-19 influent sur la prestation de tous les services de santé, même ceux qui ne sont pas liés au virus. Le Nouveau-Brunswick est fermement déterminé à administrer deux doses. Il importe, pour assurer une protection à long terme, d’administrer les deux doses.

  

Est-ce que toutes les personnes pourront recevoir un rappel, et est-ce que ce sera le même produit que lors de la première dose?

Oui. Bien que nous envisagions de prolonger les intervalles au-delà de 42 jours afin de maximiser l’usage des premières doses, nous offrirons un rappel à tous ceux et celles qui auront reçu une première dose. Ils recevront un rappel du même vaccin que lors de la première dose. Le Nouveau-Brunswick est fermement déterminé à administrer deux doses. Il importe, pour assurer une protection à long terme, d’administrer les deux doses.

  

Pourrai-je me faire vacciner si mon groupe a déjà été appelé?

Une fois que votre groupe a été appelé à se faire vacciner, vous pourrez vous inscrire en tout temps par la suite. Vous demeurez admissible si, pour une raison ou une autre, vous n’avez pas pu vous présenter au moment de l’invitation.

  

Se pourrait-il que les périodes de vaccination changent pour certains groupes?

Le calendrier de vaccination contre la COVID-19 du Nouveau-Brunswick peut changer selon la disponibilité des vaccins. En cas de pénurie, il se pourrait que nous devions repousser des échéances. Par contre, si nous avons accès à plus de doses ou si d’autres vaccins sont approuvés, il est possible que de nouveaux segments de la population soient ajoutés aux groupes prioritaires.

 

Est-ce que les vaccins Pfizer-BioNTech et Moderna seront les seuls disponibles?

Non. Le gouvernement du Canada s’est également assuré d’avoir accès à d’autres vaccins qui sont en voie d’être approuvés. Nous nous sommes assurés d’obtenir un nombre suffisant de vaccins afin que chaque personne du Nouveau-Brunswick puisse être vaccinée d’ici la fin de 2021.

 

À quel moment les Néo-Brunswickois ne faisant pas partie d’un groupe particulier pourront-ils se faire vacciner?

L’administration du vaccin se fera par vagues à mesure que de nouveaux vaccins et de nouvelles doses seront disponibles. Il faudra une bonne partie de l’année pour vacciner un nombre considérable de personnes. Nous espérons que si les délais de livraison du vaccin sont respectés, nous serons en mesure d’offrir le vaccin à tous les Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises d’ici le printemps.

  

Y aura-t-il une liste d’attente?

Pour l’instant, il n’y a pas de système d’inscription ou de liste d’attente. Nous communiquons directement avec les membres des groupes prioritaires pour fixer un rendez-vous. Au fur et à mesure que les groupes prioritaires sont déterminés, des renseignements seront fournis sur la façon dont ces personnes pourront s’inscrire pour se faire vacciner.

  

Dois-je continuer de suivre les lignes directrices de Santé publique après avoir été vacciné?

Pour le moment, le Comité consultatif national de l’immunisation recommande que chacun continue à appliquer les mesures de santé publique recommandées pour la prévention et le contrôle de l’infection et de la transmission du SRAS-CoV-2, indépendamment de la vaccination contre la COVID-19.

Les personnes qui se font vacciner doivent continuer à suivre les recommandations des responsables de la santé publique pour prévenir la propagation de la COVID-19, notamment en portant un masque, en se tenant à au moins deux mètres des autres et en évitant tout contact avec les autres en dehors de leur bulle.

Général

Qu’est-ce que la vaccination et pourquoi dois-je me faire vacciner contre la COVID-19?

La vaccination est un moyen simple, sécuritaire et efficace de protéger les gens en renforçant leur système immunitaire contre les virus. Depuis des dizaines d’années, les programmes de vaccination publique sauvent des vies et empêchent la propagation d’infections au Canada et dans le monde entier.

Le vaccin contre la COVID-19 prévient les infections et en diminue la gravité.

Se faire vacciner vous protège, vous et vos proches, ainsi que les personnes de votre entourage, en particulier les personnes qui présentent plus de risques de développer une maladie grave liée à la COVID-19.

Les vaccins aident à réduire le risque d’infection en renforçant les défenses naturelles du corps, ce qui permet de développer une immunité aux maladies.

Certaines maladies contre lesquelles les gens du Nouveau-Brunswick ont été vaccinés, comme la polio, ont disparu de la province. D’autres, comme la rubéole et la diphtérie, se présentent rarement grâce aux taux élevés de vaccination de la population depuis bien longtemps.


Comment les vaccins sont-ils examinés par Santé Canada?

Avant qu’un vaccin ne soit utilisé au Canada, il doit être approuvé par Santé Canada. Santé Canada dispose d’un système d’examen scientifique rigoureux pour garantir que les vaccins sont sûrs et efficaces dans la prévention des maladies qu’ils ciblent. Santé Canada autorise les vaccins après un examen scientifique indépendant et approfondi de leur innocuité, de leur efficacité et de leur qualité.

En plus de l’examen scientifique, il existe également un système de déclaration au Nouveau-Brunswick qui surveille en permanence la sécurité des vaccins.

Même après l’approbation des vaccins à administrer, leur innocuité et leur efficacité font régulièrement l’objet d’un examen. L’innocuité et l’efficacité des vaccins sont aussi vérifiées par les scientifiques de Santé Canada, des experts venus de l’extérieur comme des chercheurs universitaires, l’Agence de la santé publique du Canada et Santé publique Nouveau-Brunswick.

Nous savons que, en plus des travaux réalisés au Canada, les vaccins contre la COVID-19 font l’objet d’un processus d’approbation séparé, mais tout aussi rigoureux, dans d’autres pays.

Est-ce que le vaccin empêche les gens d’être porteurs du virus ou de le transmettre?

Puisqu’il s’agit de nouveaux vaccins, nous ne le savons pas encore. Nous examinerons avec soin les recherches menées pour déterminer dans quelle mesure la vaccination empêche les personnes d’être infectées par le virus et de tomber malades, et à quel point les personnes vaccinées transmettent le virus aux autres. Les personnes doivent continuer de se conformer aux mesures de la santé publique pour le moment, et même après avoir été vaccinées.
  

Puis-je choisir le vaccin qu’on va m’administrer?

Actuellement, les seuls vaccins offerts au Canada sont ceux de Pfizer et de Moderna. Ces deux vaccins à base d’ARNm se déploient sensiblement de la même façon et procurent des titres protecteurs semblables.

Vous saurez quel vaccin sera administré à la clinique où vous vous rendrez, mais étant donné l’approvisionnement restreint pour le moment, il est peu probable qu’un choix soit proposé.
  

Est-ce que les vaccins actuels protègent contre les variants? Est-ce que l’administration d’une dose protège contre un variant ou tous les variants?

Selon les plus récentes données, les vaccins que nous utilisons sont efficaces contre le virus de la COVID-19, y compris les nouveaux variants que nous avons détectés jusqu’à maintenant. Ce type de vaccin peut également être modifié assez rapidement si la mutation du virus est plus importante.
  

Combien de temps dure la protection après une première dose?

Nous ne savons pas combien de temps dure la protection après une première dose. En fait, la durée de protection est inconnue, que ce soit après une dose ou deux doses, parce que les études ne datent que de quelques mois. Nous savons toutefois que les deux vaccins sont efficaces après une première dose, au moins à court terme. Nous surveillerons avec attention les résultats des recherches et les éléments probants au fur et à mesure qu’ils seront connus, en plus de suivre de près l’évolution de la situation dans notre propre province, et nous modifierons notre approche en conséquence. Si nous recevons plus de vaccins ou de nouveaux vaccins, nous adapterons également notre approche.

Notre plan consiste à étendre la protection grâce à la deuxième dose dès que cela sera raisonnable. Pour la plupart des vaccins, la première dose est particulièrement efficace en vue d’une protection à court terme. Le volume d’anticorps diminue graduellement et ne chute pas soudainement sous le titre protecteur. Selon l’expérience acquise avec la plupart des vaccins, il n’est pas nécessaire de reprendre la série de vaccins du début si on reporte l’administration de la deuxième dose.

Notre plan consiste à continuer de donner les deux doses aux personnes les plus vulnérables âgées de 80 ans et plus conformément au calendrier établi par le gouvernement fédéral.

Vaccins contre la COVID-19 approuvés

Pour l’instant, les vaccins de Pfizer-BioNTech, de Moderna et d’AstraZeneca/Covishield ont été approuvés pour utilisation par Santé Canada.

Renseignez-vous sur les vaccins contre la COVID-19: