Les Néo-Brunswickoises et les Néo-Brunswickois ont fait de grands sacrifices pour freiner la propagation de la COVID-19 sur leur territoire. Nous devons continuer à respecter les mesures sanitaires en place pour nous protéger et nous maintenir en bonne santé.

Vous trouverez sur cette page des ressources et de l’information pour vous aider à vous protéger et à protéger votre entourage.

 


 

Sur cette page

Accès aux soins de santé
Écoles
– Prévention de la violence familiale et sexuelle
– Finances personnelles en temps de pandémie
Tirer profit de son alimentation
– Soutien en matière de santé mentale
– Protéger sa collectivité

 


 

Accès aux soins de santé

Pendant la pandémie, les Néo-Brunswickoises et les Néo-Brunswickois qui cherchent des soins de santé veulent :

  • des conseils et des programmes de santé et de mieux-être
  • le traitement d’un problème de santé ou d’une blessure non urgents
  • un diagnostic et un traitement pour les problèmes de santé

Les soins de santé primaires comprennent l’ensemble des services offerts dans votre collectivité qui soutiennent vos besoins de santé quotidiens et ceux de votre famille à chaque étape de la vie.

Les services et les programmes offerts comprennent Télé-Soins 811, le registre Accès Patient NB, comment trouver un médecin, les établissements de santé et les soins de santé à domicile.

Ressources supplémentaires :

 


 

Écoles
 

Écoles publiques

Le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance a dévoilé un guide à l’intention des parents et de la population à l’appui du plan Retour à l’école Septembre 2020 pour le système scolaire public.

Le document Retour à l’école : Guide à l’intention des parents et du public, contient une vue d’ensemble détaillée sur ce que les élèves, les parents et les tuteurs doivent savoir pour la rentrée scolaire de septembre. Ce guide expose les exigences que les écoles et les districts scolaires sont tenus de respecter en produisant leur plan opérationnel en réponse à la COVID-19, plan que les parents pourront consulter. Ce guide a été créé selon les directives de la Santé publique communiquées au ministère et pourrait être modifié en fonction de l’évolution de la pandémie.

Au cours des prochains mois, le ministère continuera à travailler avec le personnel enseignant, les écoles et les districts scolaires. Les écoles et les districts ont préparé leurs propres plans opérationnels et les ont rendus publics.

Les parents qui ont des questions au sujet du plan Retour à l’école sont invités à communiquer avec le ministère à edcommunication@gnb.ca. Pour les questions au sujet du Programme de subvention des ordinateurs portables, les parents peuvent appeler au 1-833-901-1963 ou envoyer un courriel à EECDRTS-EDPERAE@gnb.ca.
 

Établissements postsecondaires

Les établissements d’enseignement postsecondaire du Nouveau-Brunswick ont accueilli leurs étudiants pour l’année 2020-2021. Ils s’engagent à s’assurer qu’ils peuvent suivre leurs cours en toute sécurité, rester sur la bonne voie pour atteindre leurs objectifs et obtenir leur diplôme dans les délais prévus.
 

À quoi s’attendre

Notre priorité absolue est de garantir la santé et la sécurité du personnel et des étudiants sur le campus et à l’extérieur du campus. Les étudiants peuvent s’attendre à ce que les cours soient offerts sous différentes formes, notamment en ligne, en personne ou une combinaison des deux.
 

Plans de rétablissement pour les établissements d’enseignement postsecondaire

Chaque établissement était tenu d’élaborer un plan de rétablissement unique dans le contexte de la COVID-19. Le plan doit respecter les lois provinciales et les directives de la Santé publique. Ces plans décrivent les mesures prises par l’établissement pour reprendre les cours et rouvrir le campus, en accordant la priorité à la santé et à la sécurité des étudiants, du corps professoral et du personnel.
 

Plans de rétablissement pour les établissements d’enseignement postsecondaire :

Ressources supplémentaires pour les étudiants :

 


 

Prévention de la violence familiale et sexuelle
  

Il y a du soutien et de l’aide pour les personnes victimes de violence familiale ou sexuelle. N’hésitez pas à demander de l’aide si vous ou quelqu’un d’autre êtes en danger. Si vous pensez que quelqu’un peut blesser une autre personne ou s’infliger des blessures, appelez la police, même si vous n’êtes pas certain. Portez attention à la sécurité et au bien-être des enfants et des adultes vulnérables. Parlez à vos amis, à vos voisins ou à vos collègues si vous avez besoin d’aide ou pour leur demander s’ils ont besoin d’aide. Trouvez différents moyens de rester en contact et prenez des nouvelles par téléphone, en ligne ou autrement.  

Si vous croyez être victime de violence conjugale, il y a des gens de cœur prêts à vous écouter, même en temps de pandémie. Si vous ou vos enfants êtes en danger, appeler le 911.

Ressources supplémentaires :

 


 

Finances personnelles en temps de pandémie
  

Les urgences financières peuvent survenir à tout moment. Qu’il s’agisse d’une perte d’emploi, de frais médicaux imprévus ou d’une réparation de maison urgente, le changement soudain de votre situation financière peut être incroyablement stressant.

Vous faites peut-être partie des milliers de Néo-Brunswickois dont la santé financière est affectée par la COVID-19. Quelle qu’en soit la cause, les urgences financières peuvent vous laisser un sentiment d’impuissance et d’inquiétude pour vous et votre famille.

Bien que le gouvernement fédéral ait mis en place des programmes financiers pour aider les Canadiens, l’incertitude causée par la pandémie peut rendre de nombreux Néo-Brunswickois nerveux sur le plan financier. Voici quelques conseils pour vous aider à gérer votre bien-être financier pendant cette crise.

Ressources supplémentaires :

 


 

Tirer profit de son alimentation
  

Bien manger peut être un défi en soi. Cela peut s’avérer encore plus difficile en raison de la COVID-19. Votre budget est possiblement plus serré, l’horaire de la maisonnée est probablement perturbé, vous vivez peut-être plus de stress ou d’anxiété et il est plus compliqué de faire l’épicerie.

Ressources supplémentaires :

 


 

Soutien en matière de santé mentale
  

Il est naturel d’éprouver du stress, de l’anxiété, de la peine et des inquiétudes durant et après une situation stressante.

Personne ne réagit de la même façon, et vos propres sentiments changeront avec le temps. Remarquez et acceptez comment vous vous sentez. Prendre soin de soi durant une situation stressante vous aidera dans votre guérison à long terme. Si vous prenez soin de votre santé émotionnelle, cela vous aidera à penser clairement et à vous protéger, vous et vos proches.

Si vous avez des réactions de stress en réponse à l’éclosion de COVID-19 pendant plusieurs jours d’affilée qui vous empêchent d’assumer vos responsabilités courantes, communiquez avec votre professionnel de la santé ou votre centre local de traitement des dépendances et de santé mentale.  

Pour savoir comment prendre soin de votre santé mentale et gérer votre stress en temps de COVID-19, rendez-vous ici.

Demander de l’aide n’est pas un signe de faiblesse, mais plutôt un signe de force.

Ressources supplémentaires : 

  • Soutien en matière de santé mentale
  • Jeunesse, J’écoute – Textez le mot PARLEZ au 686868 ou composez le 1-800-668-6868 pour jaser avec un intervenant bénévole en cas de crise, disponible 24 heures par tour, sept jours sur sept.
  • Ligne d’écoute Chimo – Il y a de l’aide à l’autre bout du fil : 1-800-667-5005.
  • Ligne d’écoute d’espoir – La Ligne d’écoute d’espoir pour le mieux-être apporte une aide immédiate en offrant du counseling et des services d’intervention en cas de crise à tous les peuples autochtones au Canada : 1-855-242-3310.  

 


 

Protéger sa collectivité
  

Nous avons tous un rôle à jouer pour maîtriser la COVID-19 au Nouveau-Brunswick. Les Néo-Brunswickoises et les Néo-Brunswickois doivent continuer à penser aux gestes qu’ils peuvent poser pour ne pas tomber malades et prévenir la propagation de la COVID-19 dans la province. Les mesures pour contrer la COVID-19 dans votre collectivité sont particulièrement importantes à l’heure où certaines régions commencent à assouplir les restrictions.
 

Chacun a un rôle à jouer

Nous pouvons tous jouer notre rôle en :

En l’absence de traitement ou de vaccin, nous devons adopter à plus long terme les gestes que nous posons maintenant au quotidien pour contrôler la propagation de la COVID-19. Les pratiques de santé publique de base suivantes vous aideront à vous protéger, vous et votre collectivité.
 

Se garder informé et suivre les consignes de la Santé publique

Consultez des sources fiables pour obtenir des renseignements crédibles sur la COVID-19. Continuez à suivre les recommandations de la médecin-hygiéniste en chef et du gouvernement du Nouveau-Brunswick. L’Agence de santé publique du Canada est aussi une bonne source d’information.

Planifiez ce que vous ferez si vous ou un membre de votre famille tombez malade et avez besoin de soins. Si vous prenez soin d’enfants ou d’autres personnes, pensez à une solution de remplacement. Si vous retournez travailler à votre lieu de travail, demandez à votre employeur si vous pourrez travailler de la maison si vous devez prendre soin d’un membre de votre famille.

Respectez les recommandations des autorités sanitaires locales; changez vos comportements et vos habitudes en conséquence.
 

Faire des plans et les faire connaître

Parlez aux membres de votre famille, à vos amis et à vos voisins des mesures que vous prenez pour ne pas tomber malade et pour contrer la COVID-19. Si vous vivez seul, entendez-vous avec un voisin pour prendre des nouvelles l’un de l’autre et faire les courses si l’un de vous tombe malade.

Pensez aux soins que vous souhaiteriez si vous deveniez gravement malade. Parlez aux personnes qui prendront des décisions à ce sujet si vous étiez incapable de le faire. Ces discussions peuvent aider les proches aidants à être plus à l’aise et confiants au moment de prendre des décisions qui vous touchent.

Ce n’est pas toujours facile d’avoir ce type de discussions. Consultez ce site sur la planification préalable des soins, vous y trouverez des renseignements, des outils et des ressources.
 

Adopter de bonnes mesures d’hygiène

La COVID-19 est une maladie contagieuse. L’adoption de bonnes pratiques d’hygiène diminuera les risques de l’attraper ou de la transmettre à d’autres. Continuez à poser les gestes barrières suivants :

  • se laver les mains souvent avec de l’eau et du savon pendant au moins 20 secondes ou utiliser un désinfectant pour les mains à base d’alcool (teneur en alcool d’au moins 60 %)
  • tousser et éternuer dans un mouchoir ou dans le pli du coude
  • éviter de se toucher le visage si ses mains sont sales
  • jeter les mouchoirs dans un contenant à déchets doublé de plastique, puis se laver les mains
     

Rester à la maison et se tenir loin des autres personnes si on se sent malade

Tandis que les gouvernements locaux lèvent les certaines restrictions sanitaires, il faut continuer de rester à la maison et de se tenir loin des autres si l’on présente des symptômes. Si vous commencez à ressentir des symptômes de la COVID-19, isolez-vous et communiquez avec votre professionnel de la santé ou appelez Télé-Soins 811. Changez vos comportements et vos habitudes en conséquence.

Portez un masque médical si vous êtes malade et devez être en contact étroit avec d’autres personnes ou devez sortir pour des soins médicaux. Si vous ne disposez pas d’un masque médical, portez un masque non-médical ou un couvre-visage en tissu.
 

Pratiquer la distanciation physique

Continuez à respecter la distanciation physique, vous réduisez ainsi les contacts étroits avec les gens de la communauté.

Les choses à faire pour respecter la distanciation physique :

  • éviter les endroits bondés
  • limiter les voyages et déplacements non essentiels
  • garder une distance de 2 mètres lorsque l’on est à l’extérieur de son domicile
  • prendre les transports en commun en dehors des heures de pointe
  • éviter les salutations avec contact physique comme les poignées de main
  • respecter les consignes des autorités sanitaires locales sur le nombre de personnes permis au même endroit en même temps
      

Nettoyer et désinfecter les surfaces

Nettoyer et désinfecter les surfaces et les objets fréquemment touchés autour de soi aide à freiner la COVID-19.

Exemples de surfaces et d’objets fréquemment touchés :

  • jouets
  • toilettes
  • tablettes électroniques
  • téléphones
  • appareils électroniques
  • poignées de porte
  • tables de chevet
  • télécommandes
      

Rester à la maison en cas de risque accru de contracter une maladie grave

Certaines personnes sont plus à risque de tomber gravement malade. Si vous présentez l’un des risques suivants, restez chez vous dans la mesure du possible :

  • vous êtes une personne aînée
  • vous souffrez d’un problème médical sous-jacent
  • votre système immunitaire est déficient

Parlez avec votre professionnel de la santé de la façon de vous protéger. Si vous courez un risque élevé de maladie et travaillez à l’extérieur de la maison, pensez à faire du télétravail si possible.

Demandez à un membre de votre famille, à un voisin ou à un ami de faire vos courses essentielles comme aller à la pharmacie ou à l’épicerie.
 

Porter un masque ou un couvre-visage

  
Il y a deux catégories de masques : médicaux et non médicaux (ou couvre visage en tissu). Ils peuvent nous aider à empêcher la propagation involontaire de virus.

Il faut porter un masque médical (si non disponible, un masque non médical ou un couvre-visage) dans les situations suivantes si l’on ressent des symptômes :

  • contacts étroits avec d’autres personnes
  • en milieu médical pour obtenir des soins

Le port du masque en tissu en public aide à freiner la COVID-19, particulièrement lorsqu’est impossible de maintenir une distance de deux mètres avec les autres. Portez votre masque ou couvre-visage en toute sécurité et assurez-vous qu’il est bien ajusté.

Vérifiez les exigences sanitaires de votre région auprès des autorités sanitaires locales. Elles sont fondées sur le taux d’infection ou de propagation de la COVID-19 de votre communauté. Respectez les consignes des autorités sanitaires locales sur le port du masque non médical ou du couvre-visage en tissu.

Dans la phase jaune, les masques sont obligatoires dans la plupart des endroits intérieurs., notamment :

  • les lieux publics où le public et les employés interagissent (commerces de détail, centres commerciaux, centres de services, lieux de culte, restaurants et bars sauf lorsque l’on mange, etc.) et les rassemblements intérieurs organisés dans des lieux publics (mariages, funérailles, etc.);
  • les espaces communs comme les halls, les ascenseurs et les corridors, et les espaces publics partagés, y compris les espaces de travail au sein du secteur privé et de l’appareil gouvernemental; et
  • les transports en commun.

Le port continu du masque est toujours requis dans les espaces avec places assises lorsque la distance physique est réduite à un mètre.

Pour en savoir plus, consultez la page Comment protéger les autres en portant un masque non médical ou un couvre-visage.

Le port du masque obligatoire – FAQ
  

Limiter les voyages non essentiels

Si vous planifiez un voyage à l’extérieur de votre province ou de votre territoire, informez-vous sur les mesures sanitaires de votre destination.

Afin de limiter la propagation de la COVID-19, nous recommandons jusqu’à nouvel ordre d’éviter tout voyage non essentiel à l’extérieur du Canada.

Ressources supplémentaires :