Qui doit s’isoler?

  • Les personnes ayant reçu une consigne à ce sujet de Santé publique, d’un fournisseur de soins de santé ou d’un agent de la paix, y compris les cas confirmés de COVID-19, DOIVENT s’isoler.
  • Les personnes présentant DEUX symptômes OU PLUS parmi les symptômes énumérés ici DOIVENT s’isoler jusqu’à ce qu’elles obtiennent un résultat négatif au test de dépistage de la COVID-19.
  • Les personnes qui ont voyagé à l’extérieur du Nouveau-Brunswick au cours des 14 derniers jours et qui ne sont pas exemptées de l’auto-isolement DOIVENT s’isoler pendant 14 jours à compter de leur arrivée dans la province.
  • Les membres du ménage d’une personne en auto-isolement DOIVENT aussi s’auto-isoler s’ils sont incapables de limiter le contact direct avec cette personne. Par exemple un parent qui s’occupe d’un enfant.

Si un membre du ménage a voyagé à l’extérieur de la province pour une raison quelconque, tous les membres du ménage DOIVENT surveiller l’apparition de symptômes pendant 14 jours. Si une personne développe des symptômes de la COVID-19, tous les membres du ménage DOIVENT s’auto-isoler et la personne symptomatique doit subir un test de dépistage de la COVID-19.

Les personnes infectées par la COVID-19 ne reconnaissent pas toujours les symptômes précoces de la maladie. Si vous êtes infectés, vous pouvez transmettre la COVID-19 même si vous n’avez pas de symptômes en ce moment ou encore, sans jamais en développer.
 

Personnes voyageant ou revenant au Nouveau-Brunswick en raison de leur travail

Exigences en matière de test et d’isolement après un voyage

Comme le précise l’arrêté obligatoire, la personne qui a voyagé à l’extérieur de la province OU qui arrive au Nouveau-Brunswick doit observer les mesures suivantes :

Personnes voyageant au Nouveau-Brunswick en raison de leur travail :

  • Un non-résident du Nouveau-Brunswick qui vient travailler dans la province doit s’isoler pendant 14 jours, sauf pour aller travailler*.

*L’auto-isolement, sauf pour aller travailler, doit faire l’objet d’une discussion entre l’employeur et l’employé, et d’une planification avant le déplacement. La(les) personne(s) doit(doivent) :

  • se rendre à destination, ou en partir, directement sans faire d’arrêts supplémentaires;
  • porter un masque dans les lieux publics intérieurs;
  • porter un masque dans les lieux publics extérieurs, même si la distanciation physique est respectée;
  • limiter les contacts à la bulle d’un seul ménage, aucun visiteur à la maison;
  • être vigilant et surveiller ses symptômes, puis se faire tester et s’isoler le plus rapidement possible si des symptômes apparaissent; 
  • éviter de rendre visite aux personnes les plus vulnérables à la COVID-19, comme les résidents des foyers de soins et d’autres établissements résidentiels pour adultes;
  • se laver les mains ou utiliser du désinfectant fréquemment;
  • rester à une distance de deux mètres des autres;
  • éviter les rassemblements et les activités sociales;
  • se déplacer pour se rendre au travail ou à l’école et rentrer directement chez soi.  Au travail, porter un masque en tout temps, ne pas fréquenter les lieux de rencontre et les coins-repas.  Observer les deux mètres de distance en tout temps;  
  • si vous ne logez pas chez vous, restez dans votre lieu d’hébergement (hôtel, ou autre) quand vous ne travaillez pas et prenez des dispositions pour vous faire livrer de la nourriture.

Personnes revenant au Nouveau-Brunswick en raison de leur travail :

  • Un résident du Nouveau-Brunswick qui a voyagé à l’extérieur de la province et revient à son lieu de travail au Nouveau-Brunswick doit s’isoler pendant 14 jours, sauf pour aller travailler. 

    La personne peut mettre un terme à sa période d’isolement de 14 jours si le résultat de son test de dépistage effectué le 7e jour est négatif. Elle doit se soumettre à un autre test de dépistage de la COVID-19 entre le 10e et le 12e jour.

Les personnes qui ne se soumettent pas à tous les tests requis ne seront plus exemptées de l’obligation de s’isoler et devront terminer leur auto-isolement de 14 jours. Cette mesure ne s’applique pas aux camionneurs ni aux navetteurs quotidiens.

  • Un résident du Nouveau-Brunswick qui a voyagé à l’extérieur de la province pour des raisons professionnelles doit s’isoler pendant 14 jours, sauf pour aller travailler. 

    La personne peut mettre un terme à sa période d’isolement de 14 jours si le résultat de son test de dépistage effectué le 7e jour est négatif. Elle doit se soumettre à un autre test de dépistage de la COVID-19 entre le 10e et le 12e jour.

Les personnes qui ne se soumettent pas à tous les tests requis ne seront plus exemptées de l’obligation de s’isoler et devront terminer leur auto-isolement de 14 jours. Cette mesure ne s’applique pas aux camionneurs ni aux navetteurs quotidiens.


Un rendez-vous de dépistage doit être pris en en utilisant  l’outil d’auto-évaluation en ligne, et le test sera effectué au centre de dépistage le plus proche de la personne.

Les personnes qui entrent dans la province ou qui y reviennent après avoir effectué un déplacement non essentiel, notamment pour partir en vacances, rendre visite à des membres de la famille ou déménager au Nouveau-Brunswick, sont toujours tenues de s'isoler pendant 14 jours.

À leur arrivée au Nouveau-Brunswick, les voyageurs doivent être en possession d’une confirmation du Programme d'enregistrement de voyage au Nouveau-Brunswick. Les renseignements à l'intention des voyageurs internationaux et interprovinciaux se trouvent ici.

 

L’auto-isolement signifie que vous devez faire ce qui suit pendant 14 jours :

  • restez à la maison et surveillez vos symptômes, même les plus légers;
  • évitez tout contact avec les autres pour aider à prévenir la transmission du virus avant l’apparition de symptômes ou aux premiers stades de la maladie;
  • contribuez à prévenir la propagation de la maladie en pratiquant la distanciation physique dans votre domicile;
  • surveillez votre état de santé pour déceler les symptômes suivants :
    • fièvre;
    • nouvelle toux ou toux chronique qui s’aggrave;
    • mal de gorge;
    • écoulement nasal;
    • mal de tête;
    • fatigue nouvellement apparue;
    • diarrhée;
    • perte du goût;
    • perte de l’odorat;
    • chez les enfants, des marques violettes sur les doigts et les orteils;
  • dans la mesure du possible, évitez d’utiliser des médicaments réduisant la fièvre (p. ex., acétaminophène, ibuprofène);
    • ces médicaments pourraient masquer un symptôme précoce de la COVID-19.

Si vous développez des symptômes pendant votre auto-isolement de 14 jours, vous devez :

  • vous isoler des autres dès que vous ressentez un premier symptôme;
  • appeler immédiatement Télé-Soins 811 OU remplir le formulaire d’auto-évaluation en ligne pour faire état de vos symptômes et de vos antécédents de voyage, et suivre attentivement les directives reçues;
  • appeler le 911 ou la ligne d’aide d’urgence de votre région, si vous développez des symptômes graves nécessitant une attention immédiate (p. ex., difficultés respiratoires), et les informer que :
    • vous avez peut-être la COVID-19;
    • vous présentez un risque plus élevé de complications.

Remarque : Si vous vivez avec une personne qui est en auto-isolement parce qu’elle a la COVID-19 ou est soupçonnée de l’avoir, votre période d’auto-isolement sera prolongée pendant 14 jours. Renseignez-vous auprès de Santé publique à ce sujet.
  

Pour vous isoler, veuillez prendre les mesures suivantes :

Limitez les contacts avec d’autres personnes.

  • Évitez de vous isoler chez vous si vous ne pouvez pas vous isoler des personnes qui partagent votre domicile. Par exemple, si :
    • vous vivez dans un milieu de vie de groupe ou collectif;
    • vous partagez un petit appartement;
    • vous vivez avec de nombreuses personnes, y compris de nombreux membres de votre famille;
    • vous avez des colocataires qui n’ont pas voyagé avec vous et que vous ne pouvez pas éviter;
    • vous vivez dans un camp, une résidence pour étudiants ou un autre milieu de vie de groupe où il y a des contacts étroits et des espaces communs.
  • Restez à la maison ou là où vous avez choisi de faire votre auto-isolement et ne quittez pas cet endroit.
  • Dormez dans une chambre séparée.
  • Quittez uniquement votre domicile pour vous procurer des soins médicaux urgents et utilisez votre propre moyen de transport pour ce faire.
  • Ne vous rendez pas à l’école, au travail ou dans les endroits publics et n’utilisez pas le transport en commun (p. ex., les taxis et les autobus).
  • Ne recevez personne chez vous, même à l’extérieur.
  • Évitez tout contact avec des personnes à risque de subir des conséquences graves, notamment;
    • les personnes âgées;
    • les personnes de tout âge qui souffrent d'une maladie chronique;
    • les personnes immunodéficientes de tout âge.
  • Évitez les contacts avec les membres de votre ménage.
  • Si vous êtes en auto-isolement dans un hôtel, n’utilisez pas les espaces communs, comme les halls, les cours, les gymnases ou les piscines.
  • Si le contact ne peut pas être évité, prenez les précautions suivantes :
    • limitez les interactions avec les membres de votre ménage;
    • restez dans une pièce séparée et utilisez une autre salle de bain si possible;
      • si vous ne pouvez pas vous isoler loin des personnes qui partagent votre domicile (votre ménage), CHACUNE de ces personnes doit s’isoler.
  • Certaines personnes peuvent transmettre la COVID-19 sans avoir de symptômes.
    • Si vous n’êtes pas en mesure de limiter vos contacts avec les gens autour de vous, le port d’un masque en tissu ou d’un couvre-visage peut aider à les protéger.
      • Ces masques doivent être faits d’au moins trois couches de tissu serré, couvrir le nez et la bouche au complet, sans ouverture quelconque, et être fixés à l’aide de cordons ou de boucles latérales.
  • Évitez les contacts avec vos animaux de compagnie, car des cas de transmission de la COVID-19 à ces animaux ont été signalés.
      

Ressources: