Isolement

L’isolement sert à protéger les autres et à ralentir la propagation de la COVID‑19.


Isolement

L’importance d'isolement

Une seule personne peut en infecter de nombreuses autres.

L’isolement sert à protéger les autres et à ralentir la propagation de la COVID‑19.

Le virus de la COVID-19 et ses variants se propagent rapidement dès que les conditions le permettent. Si vous avez reçu la directive de vous isoler, il est extrêmement important de respecter toutes les consignes et mesures sanitaires de la santé publique, y compris l’isolement. C’est le moyen le plus efficace d’empêcher la propagation du virus. 

Peu importe le type d’isolement, il vous faut :

  • Surveiller l’apparition de symptômes. Dans la mesure du possible, éviter d’utiliser des médicaments réduisant la fièvre (p. ex. acétaminophène, ibuprofène). Ces médicaments pourraient masquer un symptôme précoce de la COVID-19.
  • Vous laver les mains souvent.
  • Limiter les contacts avec les autres.
  • Éviter tout contact avec des personnes à risque de subir des conséquences graves, notamment :
    • les personnes âgées;
    • les personnes de tout âge souffrant d’une maladie chronique;
    • les personnes immunodéficientes de tout âge.

Dans toutes les situations, vous pouvez quitter votre domicile ou l’endroit où vous vous êtes isolé pour aller passer un test de dépistage de la COVID-19.


Comment et quand isoler

Personnes concernées et durée :

Les personnes qui obtiennent un résultat positif à un test de dépistage rapide ou à un test PCR de laboratoire DOIVENT s’isoler conformément aux directives suivantes :

  • 10 jours pour les personnes pas entièrement vaccinées ou les personnes immunodéprimées;
  • 5 jours pour les personnes entièrement vaccinées. Une fois que votre période d'isolement de 5 jours est terminée, vous devez porter un masque en tout temps et éviter les milieux vulnérables ainsi que les rassemblements pendant encore 5 jours.

Votre période d’isolement commence le jour où vous obtenez un résultat positif.

Vous pouvez mettre fin à votre période d’isolement lorsque vous répondez aux trois critères suivants :

  • Vous avez terminé votre période d’isolement;
  • Vous n’avez pas eu de fièvre pendant au moins 24 heures sans avoir pris de médicaments contre la fièvre;
  • Vos symptômes s’améliorent.

Toutes les personnes desquelles Santé publique ou un médecin exige l’isolement doivent respecter cette consigne.

Tous les contacts au sein du ménage des personnes qui ont obtenu un résultat positif à la COVID-19 doivent s’isoler :

  • pendant 10 jours s’ils ne sont pas entièrement vaccinés;
  • pendant 5 jours s’ils sont entièrement vaccinés.

La période d’isolement commence le jour où le membre de votre ménage obtient un résultat positif.

Tous les contacts étroits qui ne font pas partie du ménage doivent :

  • surveiller l’apparition de symptômes pendant 10 jours, peu importe leur statut vaccinal.
  • Si les contacts étroits développent des symptômes, ils doivent remplir le formulaire d’évaluation en ligne.

 

Quoi faire

  • Rester à la maison et surveiller ses symptômes, aussi légers soient-ils.
  • Ne pas se rendre à l’école, au travail, dans d’autres lieux publics ni utiliser les transports publics (p. ex. les autobus, les taxis).
  • Éviter tout contact avec d’autres personnes afin de prévenir la transmission du virus avant l’apparition de symptômes ou dès le début de la maladie.
  • Ne pas recevoir quiconque chez soi, même à l’extérieur.
  • Si vous vous isolez dans un logement où d’autres personnes résident toutes les personnes vivant avec vous devront peut-être s'isoler, si cela leur est demandé par la Santé publique.

Pour isolement

En cas d’apparition de symptômes pendant l’isolement, il faut :

  • s’isoler des autres dès l’apparition du premier symptôme;
  • Remplir le formulaire d’autoévaluation en ligne pour faire état des symptômes et des antécédents de voyage, et suivre attentivement les directives reçues;
  • appeler le 911 ou la ligne d’aide d’urgence de votre région en cas de symptômes graves nécessitant une attention immédiate (p. ex. difficultés respiratoires), et les informer que :
    • vous avez peut-être la COVID-19;
    • vous présentez un risque plus élevé de complications.

Les personnes infectées par la COVID-19 ne reconnaissent pas toujours les symptômes précoces de la maladie. Si vous êtes infecté, vous pouvez transmettre la COVID-19 même si vous n’avez pas de symptômes en ce moment ou encore, sans jamais en développer.


Isolement après un voyage international

Toute personne arrivant d’une destination internationale qui doit s’isoler en raison d’exigences fédérales de mise en quarantaine et d’exigences de vaccination. Pour de plus amples renseignements, visitez le site Web fédéral sur les voyages: COVID-19 : voyage, dépistage, quarantaine et frontières - Voyage.gc.ca.

Les exigences de quarantaine pour les enfants de moins de 12 ans arrivant d'une destination internationale peuvent être trouvées ici.

Même si des personnes ont obtenu une dispense pour ne pas s’isoler après un déplacement, elles pourraient malgré tout devoir s’isoler pour d’autres raisons.

Les directives quant au type d’isolement qui pourrait vous être imposé vous seront communiquées par un représentant de Santé publique ou une autorité frontalière, y compris les agents de la paix.


Isolement dans le cadre d’une entente de garde

Un enfant qui a été désigné comme un contact étroit d’un cas de COVID-19 dans une école, un établissement de garderie éducative ou à la suite d’une exposition communautaire et qui participe au programme de dépistage rapide au point de service peut aller d’un ménage à un autre lorsqu’une entente de garde partagée est en place et que l’enfant obtient des résultats négatifs quotidiens aux tests de dépistage rapides et qu’il est toujours asymptomatique.

S’il y a un cas positif au sein du ménage ou si l’enfant est atteint de la COVID-19, il est recommandé que l’enfant s’isole sur place et que la visite prévue dans l’entente de garde soit annulée jusqu’à la fin de l’isolement. Les membres du ménage suivront les protocoles en matière de dépistage et d’isolement selon le statut vaccinal.

S’il faut aller d’un ménage à l’autre pendant la période d’isolement pour faciliter des modalités de garde, voici des recommandations en ce qui concerne l’isolement et le dépistage :

  • Si l’enfant est atteint de la COVID-19 et qu’il va d’un ménage à un autre pendant la période infectieuse, les membres du deuxième ménage devront également suivre les exigences en matière d’isolement et de dépistage pour les ménages, selon le statut vaccinal.
  • Si l’enfant est un contact d’un cas recensé dans son premier ménage, les membres de ce ménage devront suivre les exigences en matière d’isolement et de dépistage pour les ménages, selon le statut vaccinal. Dans le cas où l’enfant se rend dans le deuxième ménage, il devra s’isoler et continuer à respecter les exigences relatives au dépistage dans son deuxième ménage et les membres du deuxième ménage seront tenus de s’autosurveiller.
  • Santé publique donnera des renseignements sur l’isolement et les dates des tests de dépistage.

 


Surmonter les difficultés de l’isolement

L’isolement peut être nécessaire pour empêcher la propagation d’un virus dans un milieu. Malheureusement, cela peut accentuer les sentiments de solitude ou d’abandon. Les personnes en isolement peuvent éprouver un large éventail de sentiments, notamment le soulagement, la peur, la colère, la tristesse, l’irritabilité, la culpabilité ou la confusion. Les humains sont des créatures sociales et ont besoin des autres pour s’épanouir, ce qui rend l’isolement difficile.

Cliquer ici pour des suggestions qui vous aideront à traverser cette période difficile.