Gouvernement du Nouveau-Brunswick
Processus de consultation

L’initiative du plan de gestion du bassin hydrographique de la baie de Shediac a été lancée à l’automne 2019. Un programme de consultation des intervenants a été mis sur pied et un groupe de travail technique a été formé pour concevoir le plan. Depuis le début du projet, les Premières Nations sont consultées régulièrement.

Un atelier technique s’est déroulé l’après-midi du 17 octobre 2019. Il a été suivi d’une séance d’information publique en soirée. Les deux événements ont eu lieu au Club Boishébert, à Shediac.

Lors de la deuxième phase du processus de consultation (d’août à octobre 2020), les intervenants et les Premières Nations ont été invités à examiner trois documents et à formuler des commentaires à ce sujet, soit Ce que nous avons entendu : rapport sommaire de la consultation du public et des Premières Nations, l’ébauche Vision et principes et les mesures proposées pour le plan de gestion du bassin hydrographique de la baie de Shediac. Une séance d’information publique en ligne a aussi eu lieu durant cette période.

 

Troisième phase du processus de consultation – comment pouvez-vous participer?

Nous vous invitons à examiner l’ébauche du plan de gestion du bassin hydrographique de la baie de Shediac et à formuler des commentaires à ce propos. Pour accéder à l’ébauche du plan, cliquez ici.

Nous devons avoir reçu vos commentaires d’ici le 5 mars 2021. Vous pouvez nous les envoyer de trois façons :

  • envoyez vos commentaires écrits par courriel à wmpfeedback/pgbvcommentaires@GNB.ca;
  • envoyez vos commentaires écrits par la poste à l’adresse suivante :
    Ministère de l’Environnement et des Gouvernements locaux,
    À l’attention de Nicole Duke, C.P. 6000, Fredericton (N.-B.), E3A 5T8; ou
  • assistez à la séance d’information publique sur Skype le 18 février 2021 (pour vous inscrire, envoyez un courriel à wmpfeedback/pgbvcommentaires@GNB.ca).

Veuillez prendre note que vos commentaires seront pris en compte pour établir la version définitive du plan de gestion du bassin hydrographique de la baie de Shediac.

 

Contexte
Figure 1

Comme la faible qualité perçue de la qualité de l’eau à la plage Parlee suscite l’attention du public et des médias depuis plusieurs années, le gouvernement du Nouveau-Brunswick a annoncé en décembre 2016 qu’il formerait un comité directeur chargé de déterminer les sources potentielles de bactéries et de présenter des recommandations au gouvernement.

En 2017, le comité directeur a mis sur pied un programme technique comprenant de multiples études scientifiques, des projets d’ingénierie et des améliorations des infrastructures. Des intervenants des municipalités, de l’industrie et de la région ont été consultés, et le programme technique a été mené à bien par de nombreuses entités dont le gouvernement, l’Association du bassin versant de la baie de Shediac, des chercheurs universitaires et des consultants externes. Les résultats du programme technique ont mené à la publication du rapport final en avril 2018 et à la présentation de 14 recommandations au gouvernement. Les recommandations comprenaient quelques enquêtes et études supplémentaires devant contribuer à combler les lacunes en matière d’information, et il a été recommandé que, pour améliorer la qualité de l’eau dans le bassin hydrographique de la baie de Shediac et réduire le nombre d’interdictions de baignade à la plage Parlee (voir la figure 1 plus haut), il faudrait s’attaquer aux sources de bactéries présentes un peu partout dans le bassin hydrographique. Pour y arriver, il serait nécessaire de donner suite à la recommandation no 4, qui consiste à élaborer et à mettre en œuvre un plan de gestion pour le bassin hydrographique de la baie de Shediac. Un plan de gestion de bassin hydrographique est un outil permettant de protéger et d’améliorer la qualité de l’eau dans un bassin hydrographique au fil du temps grâce à un plan d’action mis en œuvre par des organisations non gouvernementales. Le plan de gestion du bassin hydrographique de la baie de Shediac permettra de protéger et d’améliorer la qualité de l’eau de ce bassin hydrographique et de la plage Parlee. Le tableau 1 ci-dessous présente la situation des 14 recommandations du comité directeur.
 

RECOMMANDATION

SITUATION

1. Améliorer et poursuivre le programme de surveillance du bassin hydrographique afin de recueillir des données supplémentaires qui contribueront à déterminer les sources précises de bactéries.

Terminée. La surveillance a été améliorée en 2018 et s’est poursuivie en 2019 et en 2020. Pour consulter les rapports sur la qualité de l’eau de 2018 et 2019 qui y sont associés, cliquez sur les dates hyperliées. La surveillance de la qualité de l’eau se poursuivra grâce à la mise en œuvre du plan de gestion du bassin hydrographique de la baie de Shediac (voir la recommandation no 4).

2. Se servir du modèle hydrodynamique afin de valider les voies de transport

Terminée. On peut consulter en ligne un rapport relatif à ce projet.

3. Mener une enquête plus poussée sur les systèmes d’évacuation et d’épuration des eaux dans les zones à forte densité.

Terminée. On peut consulter en ligne un rapport relatif à ce projet.

4. Préparer et mettre en œuvre un plan de gestion du bassin hydrographique de la baie de Shediac.

Ce projet est en cours. Pour consulter l’ébauche de plan de gestion du bassin hydrographique et pour faire des commentaires à ce sujet, cliquez ici.

5. Réaliser une étude sur les conditions hydrauliques de la lagune du chenal de marée

Terminée. On peut consulter en ligne un rapport relatif à ce projet.

6. Valider un outil visant à prédire la qualité de l’eau à la plage Parlee

Terminée. On peut consulter en ligne un rapport relatif à ce projet.

7. Collecte de données par les sauveteurs à la plage Parlee.

Terminée. Le programme se poursuivra dans un avenir prévisible.

8. Mettre en place une « zone récréative pour baigneurs ».

Terminée.

9. Poursuivre le programme de gestion des excréments de chien

Effectué par l’Association Red Dot en 2017, 2018, 2019 et 2020. Cliquez sur les dates hyperliées pour accéder aux rapports sur la gestion des excréments canins de 2017 et 2018.

10. Trouver des méthodes de gestion des eaux de ruissellement.

Terminée. Un rapport sur la qualité des eaux de ruissellement a été publié et un programme d’échantillonnage des traceurs d’eau de ruissellement a été mis sur pied en 2019. De plus, un arrêté sur les eaux de ruissellement et des pratiques de gestion exemplaires des eaux de ruissellement ont été préparés pour la Ville de Shediac. Les deux documents ont été soumis à l’approbation de la Ville.

11. Inciter la communauté agricole à adopter des pratiques exemplaires.

Deux projets ont été réalisés en 2019 dans deux exploitations agricoles ayant été désignées comme sources potentielles de bactéries dans le bassin hydrographique. D’autres projets de cette nature seront exécutés dans le cadre de la mise en œuvre du plan de gestion du bassin hydrographique de la baie de Shediac.

12. Poursuivre le programme de sensibilisation des plaisanciers et subventionner les installations de vidange.

Terminée. L’objectif est de poursuivre ces deux initiatives dans le cadre de la mise en œuvre du plan de gestion du bassin hydrographique de la baie de Shediac.

13. Préparer un programme de sensibilisation pour les propriétaires de systèmes autonomes d’évacuation et d’épuration des eaux usées.

Une initiative de sensibilisation ciblée a été réalisée à l’été 2018 concernant les systèmes d’évacuation des eaux usées à risque élevé. Les constatations sont résumées Ce projet est en cours depuis 2019.

 

Le rapport final du comité directeur, toute la documentation et toutes les études de 2017 ayant mené à la formulation des 14 recommandations ainsi que tous les rapports découlant de la mise en œuvre des recommandations peuvent être consultés ici.