Nouveau-Brunswick, Canada

Commissaire sur le racisme systémique

Sur cette page :


À propos de l’examen

L’examen est une initiative du gouvernement provincial qui cherche à comprendre la nature et les répercussions du racisme systémique au Nouveau-Brunswick. La Dre Manju Varma mènera ce travail de façon indépendante du gouvernement et produira un rapport final d’ici la fin de septembre 2022 contenant des recommandations à l’intention du gouvernement sur l’élaboration d’une stratégie et d’un plan d’action provinciaux visant à répondre à des préoccupations intersectorielles, telles que :

  • les obstacles à l’égalité des chances;
  • un accès équitable aux programmes et aux services;
  • le racisme systémique dans les domaines suivants :
    • les soins de santé,
    • l’éducation,
    • le développement social,
    • le logement,
    • l’emploi,
    • la justice pénale.

La commissaire pourrait également se pencher sur d’autres secteurs qui touchent ces groupes désignés. Le rapport final sera un document public.


Calendrier

Les cinquante premiers jours :

la phase de compréhension

  • Créer l’équipe
  • Travailler avec l’équipe interne pour déterminer les objectifs et le mandat
  • Élaborer un cadre de référence pour atteindre les objectifs
  • Déterminer les méthodes de recherche quantitative et qualitative appropriées
  • Annoncer les intentions pour identifier des parties prenantes et communiquer avec elles
  • Créer des outils de communication

Les six premiers mois :

la phase d’action

  • Mettre en œuvre les méthodes de recherche quantitative et qualitative choisies
  • Élaborer les outils nécessaires
  • Collaborer avec les parties prenantes pour entamer les tâches définies dans la phase de compréhension
  • Soutenir les outils de communication

De six à neuf mois

le codage et la comparaison des données

  • Coder les données et les comparer à d’autres sources pour vérifier leur validité 
  • Continuer à mobiliser les parties prenantes et présenter les solutions possibles conçues pour apporter des changements systémiques

De neuf à douze mois :

les recommandations systémiques

  • Utiliser les résultats des phases précédentes pour orienter les recommandations systémiques en vue d’élaborer une stratégie provinciale 
  • Présenter les recommandations, conformément au plan de communication établi.
  • Publier le rapport final

Mandat de la commissaire

La commissaire exercera ses fonctions de façon indépendante du gouvernement et se concentrera sur les objectifs suivants :

  • mener une consultation publique afin de recueillir des points de vue et de l’information sur la nature et les répercussions du racisme systémique des personnes racialisées, des immigrants, des Wolastoqiyik, des Mi’gmaq, des Peskotomuhkatiyik, d’autres populations autochtones, des Noirs, des personnes de couleur et d’autres groupes minoritaires au Nouveau-Brunswick. La commissaire collaborera également avec des institutions gouvernementales, en particulier dans les secteurs de l’éducation, de la santé, du développement social et de la justice;
  • procéder à un examen exhaustif de l’étendue et de la gravité du racisme systémique au Nouveau-Brunswick, y compris le rôle du gouvernement dans l’élimination du racisme systémique, tant au sein des établissements et organismes provinciaux que dans la province en général.

Comment participer

  Envoyer un témoignage écrit

On invite les personnes intéressées ou les parties prenantes à envoyer leur témoignage écrit à la commissaire par la poste ou par courriel.


  Envoyer par courriel

Les témoignages écrits peuvent être envoyés par courriel à : ea.junior.kalala@gmail.com

  Envoyer par la poste

Les suggestions, les recommandations et les témoignages écrits peuvent être envoyés par la poste à :

Commissaire sur le racisme systémique
Édifice Beaverbrook
C. P. Box 6000
Fredericton, Nouveau-Brunswick
E3B 5H1
Canada
Téléphone: (506) 230-0908

Outil de témoignage anonyme

Discuter de ce sujet et raconter des histoires peut être très privé, personnel et difficile, mais la participation est essentielle pour régler ce problème.

Cet outil a été créé pour que vous puissiez raconter votre histoire et faire part de vos pensées de façon anonyme. Toute information transmise sera utilisée uniquement dans le cadre de cet examen et sera détruite une fois l’examen terminé.

Envoyer le témoignage de façon anonyme

À propos de la commissaire

Manju Varma, Ph.D, a déménagé au Canada avec sa famille à l’âge de deux ans et a grandi à Moncton, au Nouveau-Brunswick. Elle a obtenu son doctorat en éducation antiraciste de l’Ontario Institute in Education/Université de Toronto. Au cours des 30 dernières années, elle s’est concentrée sur les questions liées à la diversité et à l’antiracisme au Nouveau-Brunswick et a publié à l’échelle nationale et internationale sur les sujets de la santé mentale, de la diversité et des jeunes et de l’éducation antiraciste.

De 2001 à 2008, elle a été professeure adjointe à l’Université du Nouveau-Brunswick à la faculté d’éducation. Elle a travaillé pour Patrimoine canadien et Service correctionnel Canada. À l’heure actuelle, elle occupe le poste de dirigeante du Bureau d’inclusion, d’équité et de lutte contre le racisme à l’Agence de promotion économique du Canada atlantique. Elle est également une médiatrice de conflit certifiée (Harvard Law School) et une négociatrice (Université Dalhousie).

Manju Varma

L'équipe

Junior Kalala est l'adjoint exécutif de la Commission. Il est membre actif de plusieurs comités axés sur des questions sociales telles que la santé mentale, la pauvreté et l'itinérance. Il a également été récemment nommé l'un des Top 40 de moins de 40 ans de Moncton. 

Junior Kalala

Robert Tay-Burroughs est conseiller principal en politiques auprès de la Commissaire et est doctorant à l’Université du Nouveau-Brunswick (Saint-Jean) étudiant les officiers vice-royaux et le colonialisme de peuplement. Diplômé de l’Université Mount Allison, de l’Université d’Ottawa et du Middlebury College, il a été auparavant directeur général de l’Alliance étudiante du Nouveau-Brunswick et associé de recherche à Higher Education Strategy Associates à Toronto. Avec plus de 20 ans à l’étranger, il partage maintenant son temps entre Fredericton et le Restigouche.

 

Junior Kalala

© 2021 Tous droits réservés.