Gouvernement du Nouveau-Brunswick

Aperçu

La rétention de nos jeunes professionnels fait partie d’une série de stratégies qui visent à rebâtir le Nouveau-Brunswick afin d’accélérer notre croissance économique et de nous assurer une meilleure qualité de vie. Afin d’atteindre cet objectif, le gouvernement du Nouveau Brunswick, grâce à ses programmes d'emploi, offre une bonification salariale améliorée aux employeurs qui offrent à des finissants récents un emploi dans leur domaine d’études.

Admissibilité

Employé :
- Doit être sans emploi et demeurer au Nouveau-Brunswick, ou vouloir s'y établir.
- Doit être un citoyen canadien ou un résident permanent
- Doit être un diplômé récent, au cours des quatre dernières années, d’une institution postsecondaire reconnue.
- La formation postsecondaire doit satisfaire aux exigences suivantes :
1. Durer au moins 30 semaines ou être reconnue comme une formation valable dans le cadre d’un métier d’apprentissage; ET
2. Être offerte par un établissement reconnu en vertu de la Loi sur la formation professionnelle dans le secteur privé (LFPSP); ET / OU
3. Être reconnu par l’industrie visée comme une formation qui mènera directement à un emploi permanent à temps plein.

- Ne doit pas être membre de la famille immédiate de l'employeur (conjoint, enfant, parent, frère ou sœur), ni être un agent ou un dirigeant de l'organisme employeur, ou un membre de leurs familles immédiates.

Employeur :
- L'employeur doit être une entreprise du secteur privé, un organisme sans but lucratif, ou une Première nation.
- L'employeur doit être prêt à offrir de la formation.

Note: Les postes du secteur public ne donnent pas droit à ces fonds.

Emplois :
- Les emplois doivent être d'un minimum de 30 heures par semaine.
- Les emplois s'ajoutent aux emplois réguliers (avec flexibilité pour les groupes prioritaires).
- Les emplois doivent être connexes au domaine d’études de l’employé.
- Les emplois ne doivent pas être rémunérés exclusivement à la commission, à la pièce, ou au kilomètre.
- Les emplois ne doivent pas être déjà financés publiquement.
- Les emplois ne remplacent pas des employés permanents mis à pied, en vacances, en congé de maladie ou en congé parental.
- Les emplois doivent mener à un poste à temps plein permanent.
- Les emplois offerts dans les Premières nations sont admissibles s'ils ne sont pas associés à la gestion d'une collectivité autochtone.
- Les emplois ne doivent pas commencer avant l'approbation du Ministère.

Description

Critères d'admissibilité:
Le remboursement salarial pour les diplômés postsecondaires récents est de 10 $ l'heure pour une période maximale de 40 heures par semaine. La durée de la bonification est 52 semaines. L’employé doit gagner au moins 14 $ l’heure.

Remarque : Si l’employé gagne moins que 14 $ l’heure, veuillez se référer : Bonification salariale à l'employeur - Accroissement de l'emploi dans la section de Liens connexes.

L’embauche des employés est la responsabilité de l’employeur et ne doit pas avoir lieu avant l’approbation du ministère. Les postes doivent être pourvus dans les 30 jours suivant l’approbation.

Les employeurs participants doivent payer les employés embauchés par le biais de ce programme et subséquemment, soumettre un formulaire de réclamation salariale au ministère. Les employeurs ne doivent pas refuser de payer les employés en attendant leur remboursement du ministère.

Les employeurs qui veulent participer au programme Accroissement de l’emploi doivent soumettre une demande (voir section ‘Formulaires et trousses’) au bureau approprié du ministère.