Gouvernement du Nouveau-Brunswick

La culture du bleuet connaît une croissance constante au Canada depuis plusieurs années, et les hausses importantes au titre des recettes et de la demande stimulent la production. Le paysage et les conditions climatiques du Nouveau-Brunswick sont idéals pour la croissance du bleuet et sa production. Voilà pourquoi le développement de l’industrie du bleuet sauvage a été mis de l’avant comme l’une des possibilités de croissance à envisager dans le Plan de croissance économique.

Dans de nombreuses régions du Nouveau-Brunswick, des terres sont réservées en vue de la culture actuelle ou éventuelle du bleuet. Quelque 39 000 acres de terres privées et publiques sont actuellement cultivées dans plusieurs endroits de la province, de la Péninsule acadienne au comté de Charlotte, et ces bleuetières se trouvent à différents stades de croissance. L’industrie du bleuet sauvage fournit actuellement du travail à quelque 440 personnes.

Le Nouveau-Brunswick est bien placé pour accroître la production de bleuets en vue de réaliser des gains à court et à long terme. Nous avons intérêt à nous fixer les objectifs suivants pour assurer le succès du secteur du bleuet sauvage :

  • Diversifier les marchés pour trouver de nouveaux acheteurs à l’échelle mondiale;
  • Accroître les possibilités à valeur ajoutée afin de tirer le meilleur parti de cette ressource;
  • Veiller à un approvisionnement de bleuets sûr et fiable afin de répondre aux futures demandes à valeur ajoutée;
  • Améliorer la capacité de stockage afin de stabiliser les stocks;
  • Accroître la consommation de bleuets au Nouveau-Brunswick à l’aide de la Stratégie sur les boissons et les aliments locaux (une autre possibilité de croissance envisagée dans le Plan de croissance économique);
  • Cerner les possibilités d’investissement de capitaux provenant du secteur privé.

Le gouvernement est conscient de l’intérêt des collectivités des Premières Nations à devenir des figures plus importantes de l’industrie et collabore avec elles pour s’assurer qu’elles bénéficient d’occasions concrètes de participer à la croissance de l’industrie.

Plus de 300 familles d’agriculteurs travaillent dans le secteur du bleuet sauvage de la province. Le volume de bleuets sauvages produits au Nouveau-Brunswick représente 25 % de la production totale de ce petit fruit au pays. L’industrie du bleuet de la province, en partenariat avec le gouvernement et des intervenants, a plus que triplé sa production au cours des dix dernières années.

Le Plan de croissance économique du Nouveau-Brunswick s’inscrit dans le plan du gouvernement pour stimuler la croissance économique et créer des perspectives d’emploi pour les gens du Nouveau-Brunswick. Il présente les moyens que le gouvernement mettra en œuvre pour assurer le déploiement d’efforts coordonnés et complémentaires afin d’améliorer l’économie du Nouveau-Brunswick et de maximiser les avantages.

 

Mise à jour: août 2017

PERSONNE-RESSOURCE : Anne Bull, communications, ministère de l’Agriculture, de l’Aquaculture et des Pêches, 506-453-5949, anne,bull@gnb.ca