FREDERICTON (GNB) – Le gouvernement provincial a reçu, aujourd’hui, 39 millions de dollars de Sécurité publique Canada pour aider à couvrir les coûts liés aux inondations du printemps.

Ce paiement anticipé est fourni dans le cadre des Accords d’aide financière en cas de catastrophe.

« Des milliers de Néo-Brunswickois ont été touchés par les niveaux historiques des crues printanières de 2018 et bon nombre d’entre eux ne se sont toujours pas remis des dommages causés par ces graves inondations », a déclaré le vice-premier ministre, Stephen Horsman. « En cette période éprouvante, le gouvernement provincial est heureux de pouvoir compter sur l’ensemble de ses partenaires, notamment sur l’aide du gouvernement fédéral, qui soutient le programme d’aide financière en cas de catastrophe de notre province. L’aide financière fournie par le gouvernement fédéral nous aidera à offrir le meilleur soutien possible aux Néo-Brunswickois en ces moments très difficiles. »

M. Horsman parlait au nom du ministre de la Justice et de la Sécurité publique, Denis Landry.

Dans le cas d’un sinistre à grande échelle, Sécurité publique Canada offre une aide financière à coûts partagés aux provinces et territoires pour les dépenses admissibles de rétablissement après sinistre au-delà de ce qu’on pourrait raisonnablement s’attendre qu’ils absorbent eux-mêmes. Les provinces et les territoires offrent un soutien financier aux collectivités touchées en fonction des critères des politiques et des plans de rétablissement de leur propre programme provincial d’aide en cas de catastrophe.

« À la suite des inondations historiques survenues au Nouveau-Brunswick ce printemps, le gouvernement du Canada a réagi rapidement pour fournir une aide financière à la province par l’entremise des Accords d’aide financière en cas de catastrophe », a déclaré le député fédéral de Fredericton, Matt DeCourcey. « Cette aide financière aidera le Nouveau-Brunswick à se remettre des inondations qui ont ravagé ses collectivités. Le gouvernement du Canada est déterminé à réduire les répercussions des catastrophes naturelles sur les Canadiens, à assurer leur sécurité en cas de catastrophe et à aider les collectivités à se reconstruire à long terme. »

M. DeCourcey participait à l’événement pour le ministre fédéral de la Sécurité publique et de la Protection civile, Ralph Goodale.

L’objectif du paiement anticipé est d’aider la province à assumer les coûts des phases d'intervention et de rétablissement. L’argent couvrira les coûts tels que le paiement des réclamations déposées par les membres du public et les entreprises.