CAMPBELLTON (GNB) – La construction d’un nouveau centre provincial de traitement pour jeunes ayant des besoins complexes a commencé. Le coût du projet s’élève à 14,4 millions de dollars. Une cérémonie d’inauguration des travaux a eu lieu, aujourd’hui, à Campbellton.

« Soutenir les familles est l’une des priorités de votre gouvernement, et c’est pourquoi nous sommes déterminés à en faire davantage pour nos jeunes et nos enfants qui ont des besoins complexes », a déclaré le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Croissance démographique, Gilles LePage. « Ce nouveau centre leur donnera accès à des services qu’ils ne sont pas en mesure d’obtenir actuellement. »

M. LePage parlait au nom du ministre de la Santé, Benoît Bourque.

« De plus en plus de jeunes du Nouveau-Brunswick sont aux prises avec différents problèmes de santé mentale, qui compromettent non seulement leur santé en général, mais aussi leur intégration en société », a dit le président-directeur général du Réseau de santé Vitalité, Gilles Lanteigne. « Il est donc de notre devoir de poursuivre notre culture d’excellence en leur prodiguant tous les outils et le soutien nécessaires qui leur permettront de s’épanouir afin de contribuer pleinement à l’essor de nos communautés, comme mentionné dans notre Plan stratégique 2017-2020. »

D’une superficie de 7500 mètres carrés (25 000 pieds carrés), l’établissement de 15 lits sera construit sur un lot situé à proximité de l’Hôpital régional de Campbellton. Le centre offrira des traitements en établissement, mais les membres du personnel clinique assureront également la prestation de services de proximité dans des communautés de l’ensemble de la province afin de déployer tous les efforts possibles pour permettre aux jeunes patients de demeurer dans leur communauté.

En mai 2015, le gouvernement provincial a annoncé le projet en tant qu’élément essentiel du réseau d’excellence, qui vise à offrir un continuum de services de soutien aux enfants et aux jeunes touchés par des problèmes de santé mentale. La conception du nouveau centre a été dévoilée en février 2017.

Soutenir les personnes ayant des problèmes de santé mentale est un pilier du document-cadre du Plan du Nouveau-Brunswick pour les familles. Le cadre vise à améliorer la vie des résidents en s’attaquant aux facteurs qui ont la plus grande incidence sur la santé et le bien-être. Il concentre l’action gouvernementale sur les sept domaines prioritaires suivants : améliorer l’accès aux soins primaires et aux soins de courte durée; promouvoir le mieux-être; soutenir les personnes ayant des problèmes de santé mentale; faciliter le vieillissement en santé et le soutien aux aînés; faire progresser l’égalité des femmes; réduire la pauvreté; et fournir un soutien aux personnes ayant un handicap.