GRAND BAY-WESTFIELD (GNB) – Le gouvernement provincial lance un programme pilote d’unité d’intervention rapide afin d’améliorer l’accès aux soins médicaux d’urgence dans les régions rurales.

« Nous sommes continuellement à la recherche de moyens d’améliorer la prestation des services de soins de santé », a affirmé le ministre de la Santé, Benoît Bourque. « Votre gouvernement est déterminé à offrir les meilleurs services de soins de santé possible à toute la population du Nouveau-Brunswick. Ce projet pilote est une étape importante en vue d’appuyer les services d’urgence dans les régions rurales du Nouveau-Brunswick. »

Dans le cadre du programme pilote, des unités d’intervention rapide seront établies dans la région de Minto/Chipman; à Grand Bay-Westfield; dans la région de Kedgwick/Saint-Quentin; dans la Péninsule acadienne; et dans la région du sud-ouest de Miramichi.

Les unités d’intervention rapide visent à accroître la capacité du système médical d’urgence à traiter des patients, particulièrement lorsque les ambulances doivent répondre à un volume élevé d’appels. Les unités sont munies d’une bonne partie de l’équipement de sauvetage que l’on retrouve dans les ambulances et sont dotées d’un seul travailleur paramédical. Ces travailleurs paramédicaux desservent habituellement une région géographique limitée. Ils répondent aux appels et, si nécessaire, ils stabilisent le patient jusqu’à l’arrivée d’une ambulance pour le transport à l’hôpital.

« Ambulance Nouveau-Brunswick a démontré sa capacité à s’adapter et à s’ajuster à la dynamique associée à la prestation des services d’urgence, a déclaré M. Bourque. Nous sommes fiers que l’organisation ait récemment reçu un agrément “avec mention d’honneur”. C’est pourquoi nous continuons de collaborer étroitement avec l’organisation afin de trouver des moyens innovateurs de répondre aux urgences. J’ai espoir que d’autres initiatives s’ajouteront à l’avenir. »

La mise en œuvre des unités d’intervention rapide est prévue pour cet automne afin de laisser suffisamment de temps pour combler les besoins en matière de véhicules, d’équipement et de ressources humaines.

« Chez Services de santé Medavie Nouveau-Brunswick, nous avons pour objectif d’améliorer le bien-être des personnes que nous servons », a affirmé le président-directeur général d’EM/ANB Inc., Richard Losier. « Cet objectif consiste entre autres à toujours nous tenir au courant des dernières innovations en matière de soins de santé et à déterminer comment nous pourrions les utiliser pour améliorer la qualité des soins que nous offrons dans la province. La mise en œuvre des unités d’intervention rapide d’Ambulance Nouveau-Brunswick s’appuie sur le développement réussi du programme des travailleurs paramédicaux en soins avancés et elle nous permettra d’offrir encore un autre niveau de soins primaires au gens du Nouveau-Brunswick. »

Ambulance Nouveau-Brunswick offre des services ambulanciers terrestres et aériens dans l’ensemble du Nouveau-Brunswick. L’organisation emploie plus de 1000 professionnels des soins de santé, y compris des travailleurs paramédicaux, des répartiteurs des services d’urgence et des infirmiers de vol en soins critiques.