FREDERICTON (GNB) – Le gouvernement provincial collabore avec le Mi’kmaq-Wolastoqey Centre à l’Université du Nouveau-Brunswick pour organiser un camp d’immersion culturelle wolastoqiyik pour le personnel enseignant.

« Votre gouvernement appuie la promotion des perspectives, de la langue, de l’histoire et de la culture des Premières Nations dans le cadre des programmes d’études provinciaux », a déclaré le ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, Brian Kenny. « Ce camp permettra au personnel enseignant de s’imprégner de la culture wolastoqiyik et d’acquérir de nouvelles perspectives et expériences pouvant être exploitées en salle de classe. »

Plus de 30 enseignants du district scolaire Anglophone West et du district scolaire Anglophone South participeront au camp organisé par le centre et par l’Office of First Nation Education du ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance.

« Nous apprécions l’intérêt démontré par les enseignants qui ont demandé de participer à cette initiative utile », a affirmé le directeur du Mi’kmaq-Wolastoqey Centre, David Perley. « Ces enseignants reconnaissent le besoin d’améliorer leur compréhension et leurs connaissances de l’histoire, des droits issus des traités, de la langue, de la vision du monde, des traditions, des contributions et des enseignements ancestraux des Wolastokiyik. »

Le personnel enseignant aura l’occasion d’assister à des cérémonies du lever de l’aube et de la suerie; de participer à un atelier de fabrication de paniers; de faire un tour en bateau guidé par un aîné de la Première Nation St. Mary’s; de visiter la Première Nation de Tobique; et de faire un tour des tertres funéraires ainsi que de participer à une table ronde avec d’anciens élèves des pensionnats.

Les plans d’éducation de 10 ans du gouvernement visent à améliorer les résultats scolaires et à mieux préparer les jeunes pour l’avenir. Des objectifs sont fixés dans des domaines prioritaires afin d’encourager les élèves à devenir des apprenants tout au long de leur vie, de soutenir les dirigeants du milieu de l’éducation et d’assurer la stabilité du système. Un des objectifs des plans est de répondre aux besoins des apprenants des Premières Nations et de veiller à ce que le programme d'études provincial reflète l’histoire et la culture des Premières Nations.