BATHURST (GNB) – Des recommandations ont été formulées pour améliorer la sécurité des gens qui travaillent sur des chantiers de construction. Les recommandations découlent d’une enquête du coroner menée à Bathurst.

Une enquête obligatoire sur le décès de Jean-Guy Boudreau a eu lieu les 26 et 27 juin. M. Boudreau est décédé le 4 juillet 2016 à la suite de blessures subies dans le cadre de son emploi sur un chantier de construction à Beresford. Une enquête du coroner est une procédure judiciaire officielle qui permet la présentation publique de toute preuve relative à un décès.

Le jury, composé de cinq personnes choisies dans la communauté, a formulé les recommandations suivantes :

  • encourager la sensibilisation et la mise en place de procédures en santé et sécurité auprès des petites et moyennes entreprises; et
  • demander aux fournisseurs et/ou aux manufacturiers de fournir des recommandations supplémentaires concernant la manipulation et l’installation sécuritaire d’items hors norme.

Le Bureau du coroner en chef transmettra ces recommandations aux ministères et aux organismes appropriés afin qu’ils en prennent connaissance et fournissent des réponses. Ces réponses seront comprises dans le rapport annuel 2018 du coroner en chef.

Cette enquête a été tenue en vertu de l’article 7b) de la Loi sur les coroners, qui stipule que le Bureau du coroner procède à une enquête lorsqu’un travailleur décède accidentellement au cours de son emploi dans une exploitation forestière, une scierie, une usine de transformation du bois, une usine de transformation des aliments ou une usine de traitement du poisson, sur un chantier de construction, dans une installation minière ou une mine, y compris un puits d’extraction ou une carrière.