FREDERICTON (GNB) – Un protocole de surveillance de la qualité de l’eau qui est conforme aux Recommandations au sujet de la qualité des eaux utilisées à des fins récréatives au Canada est étendu à huit plages dans les parcs provinciaux en vue de la prochaine saison de baignade.

« Les Recommandations au sujet de la qualité des eaux utilisées à des fins récréatives au Canada comprennent des valeurs guides reconnues qui établissent un équilibre entre les risques potentiels pour la santé et les avantages de l’utilisation de l'eau à des fins récréatives en ce qui concerne l’activité physique et le plaisir qui s’y rattache », a déclaré la médecin-hygiéniste en chef de la province, la Dre Jennifer Russell. « Il y a toujours un léger risque pour la santé lors d’activités de baignade, tout comme il y a des risques associés à d’autre activités courantes, comme conduire votre voiture. Vous pouvez prendre certaines précautions, chaque jour, peu importe l’information mentionnée sur les panneaux, afin de vous protéger des risques potentiels associés à l’utilisation de l’eau à des fins récréatives, y compris ne pas avaler d’eau dans la mesure du possible; ne pas exposer de coupures, de plaies ou de lésions à l’eau; et se laver les mains ou utiliser les douches pour se rincer après s’être baigné. »

Le protocole s’appuie sur les mêmes principes que celui établi en 2017 pour la plage Parlee et comprend les mêmes procédures :

  • À chaque plage, des échantillons d’eau sont prélevés dans cinq endroits.
  • Les échantillons d’eau sont envoyés à un laboratoire agréé aux fins d’analyse.
  • Un médecin-hygiéniste examine les résultats pour déterminer si l’eau convient à la baignade ou s’il faut publier une interdiction de baignade.
  • Une signalisation est placée à des endroits clés dans le parc.
  • Tous les résultats sur la qualité de l’eau et l’état actuel des plages sont affichés en ligne sur le site plages.gnb.ca.

Le nouveau protocole s’étend aux plages suivantes et comprend les intervalles de surveillance suivants :

  • plage Parlee – surveillance quotidienne;
  • plage Murray – surveillance trois jours par semaine;
  • Mactaquac – surveillance deux jours par semaine;
  • New River Beach, mont Carleton et Oak Bay – surveillance un jour par semaine; et
  • Miscou et Val-Comeau – surveillance aux deux semaines.

Les plages et les intervalles de surveillance sont déterminés en fonction des évaluations des risques menées par le Bureau du médecin-hygiéniste en chef à l’aide de renseignements tirés des enquêtes relatives à la sécurité et à l’hygiène du milieu qui sont prévues par les Recommandations au sujet de la qualité des eaux utilisées à des fins récréatives au Canada.