FREDERICTON (GNB) – Un exercice sera mené à l’échelle de la province le 13 juin afin de mettre à l’essai les plans d’intervention en cas d’urgence et les plans communautaires dans les municipalités et les districts de services locaux du Nouveau-Brunswick.

Brunswick Alpha 2018 est une activité d’une journée qui simulera un phénomène météorologique violent et progressif, qui s’étendra sur l'ensemble de la province. Des rapports météorologiques détaillés, une simulation de médias sociaux et des reportages d’actualités sur le Web ajouteront au réalisme de l’exercice. Plus de 100 communautés, municipalités et districts de services locaux participeront à l’exercice, ainsi que l’Organisation des mesures d’urgence du Nouveau-Brunswick, les Forces armées canadiennes, Énergie NB, la Croix-Rouge, Environnement et Changement climatique Canada et Sécurité publique Canada.

« Cet exercice, qui est le premier du genre à être organisé au Nouveau-Brunswick, est une excellente façon de mettre à l’essai les plans locaux d’intervention d’urgence », a déclaré le ministre de la Justice et de la Sécurité publique, Denis Landry. « Les communautés doivent être en mesure de réagir rapidement et efficacement en cas d’urgence. Les plans doivent être à jour, et les personnes responsables de les mettre en œuvre doivent avoir la formation appropriée. »

L'exercice est dirigé et organisé par l'Organisation des mesures d'urgence du Nouveau-Brunswick en partenariat avec la Force opérationnelle interarmées (Atlantique) des Forces armées canadiennes.

« Notre partenariat en matière de préparation aux situations d’urgence au pays se concrétise non seulement en cas de besoin, mais également pendant les périodes entre les situations d’urgence, qui sont les plus importantes et lors desquelles nous pouvons tirer des leçons précieuses en menant des exercices comme celui-ci », a affirmé le contre-amiral Craig Baines, commandant de la Force opérationnelle interarmée (Atlantique). « Une formation de cette ampleur est essentielle pour veiller à ce que tous les organismes soient en mesure de travailler avec cohésion et efficacité lorsque nous sommes confrontés à une crise nécessitant une intervention coordonnée de grande envergure. »

Dans les mois précédant l’exercice, des centaines d’intervenants ont participé à trois conférences de planification afin de discuter et d’élaborer un scénario et des objectifs. Au terme de ces conférences, un scénario sur mesure a été élaboré en vue de donner aux communautés la possibilité d’atteindre leurs objectifs communautaires respectifs.

Brunswick Alpha 2018 a été conçu pour permettre aux employés des municipalités de mettre en pratique les interventions prévues et d’autres procédures, peu importe le niveau auquel ils souhaitent participer, de simple à complexe.

Le directeur de l’Organisation des mesures d’urgence du Nouveau-Brunswick, Greg MacCallum, a indiqué que le nombre de participants démontre un engagement accru et une volonté d’être préparé aux urgences dans l’ensemble de la province.

« Bien que les situations d’urgence ne puissent pas toujours être évitées, nous pouvons contribuer à réduire leurs répercussions en étant le mieux préparés possible », a dit M. MacCallum.

L’Organisation des mesures d’urgence assure la coordination de la préparation en cas d’urgence. Elle travaille à l’échelle provinciale, régionale et municipale afin de s’assurer que les communautés sont protégées durant toutes les étapes d’une situation d’urgence. Elle coordonne également les opérations provinciales d’intervention en cas d’urgence et assure la gestion des programmes d’aide financière en cas de catastrophe.