FREDERICTON (GNB) – Le premier ministre, Brian Gallant, qui est également ministre responsable de l’Égalité des femmes, a signé une déclaration avec le Centre d’aide pour les victimes d’agression sexuelle de Fredericton afin de reconnaître le mois de mai en tant que Mois de la sensibilisation aux agressions sexuelles au Nouveau-Brunswick.

« La violence faite aux femmes est l’un des problèmes les plus déchirants de la société, a déclaré M. Gallant. La menace posée aux femmes par la violence fondée sur le genre est bien réelle. Nous devons tous travailler plus fort pour changer les attitudes, offrir un plus grand soutien et de meilleures interventions aux victimes et aux survivantes, et montrer que la violence sexuelle ne sera pas acceptée dans nos communautés. »

Le thème du Mois de sensibilisation aux agressions sexuelles de 2018 est On change ici. Il permet de souligner les progrès et les changements importants qui sont survenus dans la province grâce au travail de tous les partenaires et intervenants ainsi qu’aux changements qui devront survenir pour veiller à ce que le Nouveau-Brunswick soit une province libre de violence sexuelle.

La Direction de l’égalité des femmes investit plus de 1,5 million de dollars dans des initiatives portant sur la prestation des services des plus nécessaires aux femmes et à leurs enfants dans la province. Ces initiatives comprennent, entre autres, les services d’approche en matière de prévention de la violence conjugale, le Programme de logement de deuxième étape et la Stratégie provinciale en matière d’agression sexuelle.

À la suite d’un examen des incidents de crimes sexuels à l’échelle de la province, le ministère de la Justice et de la Sécurité publique a formé un groupe d’intervenants pour mener un examen et soumettre des recommandations concernant les possibilités d’améliorer la prestation des services de police lorsqu’il est question d’enquêter sur les agressions sexuelles et d’intervenir pour aider les victimes et les survivantes d’agression sexuelle.

En mai, le Centre d’aide pour les victimes d’agression sexuelle de Fredericton, la Direction de l’égalité des femmes, les réseaux de prévention de la violence à travers la province ainsi que le Centre d’agression sexuelle du Sud-Est, le centre Boréal à Dieppe et le centre L’Éclipse à Edmundston participent au Mois de la sensibilisation aux agressions sexuelles, qui est souligné chaque année dans la province.

Ces organisations sont déterminées à mettre fin à la violence faite aux femmes et aux enfants et cherchent à atteindre cet objectif en offrant des programmes d’éducation et de sensibilisation publiques ainsi que des services directs aux personnes touchées par la violence sexuelle.

« Votre gouvernement est fier de collaborer avec nos partenaires afin d’éliminer la violence faite aux femmes et de créer des communautés sécuritaires et respectueuses qui remettent en question les comportements favorables à la violence sexuelle », a affirmé M. Gallant.

La progression de l’égalité des femmes est un domaine d’intervention ciblé dans le document-cadre du Plan du Nouveau-Brunswick pour les familles. Ce rapport cible cinq étapes clés en vue d’atteindre cet objectif : recruter plus de femmes en vue de pourvoir les postes d'influence; améliorer l’égalité des genres; améliorer l’équité salariale; accroître l’accès aux services et aux mesures de soutien pour les femmes victimes de violence entre partenaires intimes; et supprimer les obstacles à l’accès et aux possibilités.