SAINT JOHN (GNB) – Des milliers de jeunes du Nouveau-Brunswick pourront acquérir d’importantes compétences financières en participant à la journée Parlons argent avec nos enfants, qui a lieu le 18 avril.

La Commission des services financiers et des services aux consommateurs encourage les parents, les enseignants et les dirigeants communautaires à commencer à avoir des conversations à propos de l’argent avec les enfants afin de les aider à adopter des habitudes financières responsables qu’ils conserveront toute leur vie.

L’activité du 18 avril est une initiative nationale pour les familles, les élèves et les enseignants qui a été mise en place par la Fondation canadienne d’éducation économique.

« Commencer à renseigner les enfants sur les questions d’argent le plus tôt possible constitue une excellente façon de les aider à prendre de bonnes décisions financières », a déclaré la directrice de l’éducation et des communications par intérim de la commission, Marissa Sollows. « C’est également un bon moyen d’aider les enfants à développer leur confiance en soi, leur indépendance et leur autonomie. »

Selon les résultats d’une enquête menée par le Programme international pour le suivi des acquis des élèves, publiés l’an dernier, 83 pour cent des élèves du Nouveau-Brunswick âgés de 15 ans avaient atteint un niveau de base en matière de littératie financière, tandis que 16,4 pour cent avaient atteint des niveaux avancés.

« Ces résultats montrent que nos jeunes forment de bonnes habitudes en ce qui a trait aux dépenses et aux épargnes au début de leur vie, a dit Mme Sollows. Cependant, ils indiquent également qu’il est possible de faire mieux. »

Les enfants apprennent de leurs propres expériences, mais aussi en observant leurs parents, a indiqué Mme Sollows. Toutefois, de nombreux parents et gardiens disent ne pas savoir comment entamer la conversation au sujet de l’argent.

« Avoir des conversations amusantes et légères, grâce à des exemples réels, peut favoriser l’apprentissage sans toutefois que ces conversations deviennent pénibles, a-t-elle affirmé. Même une visite à l’épicerie avec une liste de magasinage en main vous offre une belle occasion de parler d’argent et d’aider vos enfants à adopter des habitudes financières responsables qu’ils conserveront toute leur vie. »

La commission offre des ressources gratuites sur son site Web afin d’aider les parents, les gardiens, les enseignants et les dirigeants communautaires à entamer ces conversations à propos de l’argent. Par exemple, son programme de gestion financière pour les jeunes, Faites que ça compte!, est un programme gratuit qui propose des activités et des conseils pratiques ainsi que des plans de cours à l’intention des parents et des enseignants.

D’autres ressources sont également disponibles sur le site Web, notamment :

  • Intégrer la notion de l’argent dans la classe (livre électronique) – Livre contenant une foule d’idées d’activités pour la classe, qui vise à aider les enseignants à entamer une conversation sur l’argent avec les élèves de tous les niveaux.
  • Livre électronique Conseils pratiques – Livre contenant des conseils financiers pratiques formulés par des gens du Nouveau-Brunswick à l’intention de la prochaine génération.
  • Étapes de la vie financière – Guide à l’intention des parents qui décrit les connaissances financières que les enfants devraient avoir aux différentes étapes de leur vie.

Les enseignants peuvent également réserver leur place en vue d’une présentation gratuite en classe en communiquant avec la Division de l’éducation de la commission. Le contenu de la présentation est adapté au niveau scolaire et à chacune des classes, et du temps est prévu pour la discussion et les questions.

La Commission des services financiers et des services aux consommateurs a le mandat de protéger les consommateurs et d’accroître la confiance du public dans les marchés des services financiers et des services aux consommateurs en assurant la prestation de services éducatifs et réglementaires. Elle est chargée de l’application et de l’exécution des dispositions législatives provinciales régissant les valeurs mobilières, les assurances, les pensions, les credit unions, les compagnies de prêt et de fiducie, les coopératives ainsi que d’une gamme de mesures législatives touchant la consommation. Elle est une société de la Couronne indépendante financée par les droits et les cotisations réglementaires que versent les intervenants des industries réglementées. Des ressources et des outils informatifs sont disponibles en ligne.