FREDERICTON (GNB) – La déclaration suivante a été émise par le président-directeur général d'Énergie NB, Gaëtan Thomas :

Pour l'exercice financier 2017-2018 se terminant le 31 mars, la centrale nucléaire de Point Lepreau a enregistré ses meilleurs résultats d’exploitation et de rendement depuis 1994.

Depuis l'exercice financier 2015-2016, la centrale a restructuré son programme d'amélioration du rendement afin de concentrer ses efforts sur la sécurité, la fiabilité de l'équipement, la formation et la création d'une culture de prévention. Grâce à ce changement, le programme de la centrale correspond mieux à la formule éprouvée de l'industrie en matière d’amélioration des centrales. Le personnel de la centrale a tenu compte des meilleures pratiques de l'industrie et les a adoptées dans un large éventail d'activités de la centrale. L’aide et le transfert de connaissances de l'expérience d’exploitation de l'industrie nucléaire mondiale liées à ces meilleures pratiques ont été des caractéristiques déterminantes et un pilier de cet effort. Ces changements ont permis à la centrale d’avoir une feuille de route définie en ce qui a trait aux améliorations continues et durables.

Indicateurs de rendement clés :

  • 7,8 millions d'heures-personnes sans accident avec perte de temps.

L'engagement des employés à l'égard de la sécurité demeure une priorité absolue. Le personnel de la centrale est très fier de cet indicateur, car il démontre son engagement quotidien à accorder la priorité à la sécurité dans toutes les décisions. (Un accident avec perte de temps est une blessure à partir de laquelle un employé n'est pas en mesure de retourner au travail le lendemain ou lors du prochain quart de travail.)

  • Le facteur de capacité nette de 89,27 pour cent dépasse la cible de 88,8 pour cent. Il s’agit du meilleur résultat depuis 2007. (Le facteur de capacité est la production mégawattheure d'une centrale par rapport à son potentiel maximal de production.)
  • Le taux d'indisponibilité fortuite de 2,24 pour cent est nettement inférieur à la cible de cinq pour cent, et il représente le meilleur taux d'indisponibilité fortuite pour la centrale depuis 2006. (Le taux d'indisponibilité fortuite est le rapport entre toutes les réductions de puissance et la production de référence qui n'étaient pas programmées 28 jours à l'avance.)
  • Avec un indice de fiabilité de l'équipement de l'industrie nucléaire à 91 pour cent, la centrale a atteint sa meilleure cote depuis qu'elle a commencé à enregistrer cette mesure en 1995. (L’indice de fiabilité de l'équipement est un indice inter-fonctionnel de 100 points qui évalue la santé et l'état de l’exploitation et la fiabilité de l'équipement grâce à 18 sous-indicateurs.)
  • La production annuelle nette d'électricité de 5,16 térawattheures de production d'électricité à faible teneur en carbone est le meilleur rendement de la centrale depuis 1994. La production de la cenrtale représente environ 47 pour cent de la production nette totale des centrales d'Énergie NB pour l’exercice 2017-2018. (Une térawattheure équivaut à un million de mégawattheures.)

Nous savons que les meilleures centrales au monde sont les plus sûres au monde. Les données de rendement impressionnantes de cette année à la centrale témoignent d'une équipe talentueuse et de son engagement envers la sécurité, l'excellence nucléaire, la communauté et la province. L’équipe de notre centrale sait à quel point elle est importante pour répondre efficacement aux besoins énergétiques de la province.

Au cours du premier trimestre de l’exercice financier, le 15 juin 2017, la centrale a obtenu le renouvellement de son permis d'exploitation quinquennal de la Commission canadienne de sûreté nucléaire à la suite d’un processus d'examen public rigoureux et exhaustif.

Au cours du quatrième trimestre, le 9 janvier 2018, la centrale est devenue la première centrale nucléaire au Canada à obtenir la certification ISO 14001 en vertu de la norme 2015 actualisée et plus rigoureuse, ce qui en dit long sur l'engagement des employés envers la gérance de l'environnement des terres sur lesquelles ils mènent leurs activités.

La centrale nucléaire de Point Lepreau fournit 660 mégawatts (nets) à la charge de base du réseau électrique du Nouveau-Brunswick. Elle produit suffisamment d’électricité sans émission pour alimenter plus de 333 000 résidences par année et elle est un élément fondamental de l’approvisionnement en énergie domestique et des exportations d’Énergie NB. La centrale est une composante majeure des actifs de production d’énergie, et elle contribue à l’objectif provincial qui vise à faire en sorte que 75 pour cent de l’énergie consommée au Nouveau-Brunswick provienne de sources propres, renouvelables ou sans émission d’ici 2020.