FREDERICTON (GNB) – Un projet de loi a été déposé, aujourd’hui, en vue de geler la rémunération des représentants élus provinciaux jusqu’en 2021.

« Votre gouvernement est déterminé à investir dans la création d’emplois, l’éducation et les soins de santé », a déclaré le leader parlementaire du gouvernement, Rick Doucet. « Afin d’être en mesure de réaliser ces investissements, nous avons fait des choix difficiles, y compris la réduction de nos propres salaires. »

Les modifications permettront un gel rétroactif du salaire des députés applicable aux années 2015 et 2016 ainsi que le maintien de ce gel jusqu’en 2021, ce qui représente 13 années de gel ininterrompu de la rémunération.

Les modifications permettront aussi de suspendre tout rajustement de la rémunération additionnelle que reçoivent les membres du Conseil exécutif, y compris le premier ministre et les ministres, le président et les vice-présidents de l’Assemblée législative, et les chefs des partis de l’opposition.

« Votre gouvernement est prêt à faire des choix difficiles et à prendre les mesures qui s’imposent pour réduire les dépenses », a affirmé la leader parlementaire adjointe du gouvernement, Lisa Harris. « Ce projet de loi montre que la question nous concerne tous et que votre gouvernement est prêt à donner l’exemple en matière de responsabilité financière. »

Le gel de la rémunération est en vigueur depuis 2008 dans le cadre des diverses mesures de restriction salariale mise en œuvre. De plus, en 2015, le salaire du premier ministre a été réduit de 15 pour cent alors que celui des ministres a été réduit de 10 pour cent.