FREDERICTON (GNB) – Le discours du Trône propose un programme qui marche pour les gens du Nouveau-Brunswick en plaçant les communautés, l’équité pour les travailleurs et les familles d’abord, a déclaré le premier ministre, Brian Gallant. Le programme vise à soutenir les priorités des gens du Nouveau-Brunswick, soit la création d’emplois, la croissance économique et la protection et l’amélioration des soins de santé et de l’éducation.

La lieutenante-gouverneure, Jocelyne Roy Vienneau, a prononcé le discours du Trône au nom du gouvernement, aujourd’hui, à l’Assemblée législative, marquant ainsi l’ouverture de la quatrième session de la 58e législature.

« La session parlementaire qui commence prendra appui sur l’élan positif donné au cours des trois dernières années, a dit Mme Roy Vienneau. En travaillant d’arrache-pied et en étant à l’écoute des préoccupations des gens du Nouveau-Brunswick, votre gouvernement améliore la vie des familles. »

Le discours du Trône expose le programme du gouvernement provincial pour la prochaine année en matière de législation et de politiques, dans le cadre de son plan visant à investir dans les priorités de la population du Nouveau-Brunswick.

« Le gouvernement ne peut pas seulement se concentrer sur la rentabilité; il doit mettre les gens d’abord, a affirmé M. Gallant. Votre gouvernement a prouvé qu’il est possible de connaître une croissance économique, d’investir dans ce qui compte le plus pour les gens du Nouveau-Brunswick et de quand même avoir le budget bien en main. Nous continuerons de répondre à vos priorités, soit de stimuler l’économie, de renforcer l’éducation et d’améliorer les soins de santé, et de faire en sorte que la population du Nouveau-Brunswick puisse se fier à la promesse d’un avenir meilleur. »

Le gouvernement a présenté plusieurs initiatives dans le discours du Trône :

Création d’emplois et accroissement de l’économie

  • présentation de mesures additionnelles avantageuses pour les petites entreprises qui prendront appui sur les réductions déjà apportées au taux d’imposition sur le revenu des petites entreprises et sur les améliorations apportées au crédit d’impôt pour les investisseurs dans les petites entreprises;
  • lancement d’une nouvelle stratégie visant le maintien et l’accroissement de la population du Nouveau-Brunswick;
  • collaboration avec des partenaires afin de promouvoir l’industrie touristique;
  • accroissement des investissements dans l’innovation;
  • rétablissement dans chaque région d’une présence provinciale qui aura pour tâche d’aiguiller les entreprises et les gouvernements locaux vers les programmes et le financement qu’offrent les gouvernements provincial et fédéral au chapitre du développement économique;
  • poursuite des investissements dans l’Initiative en matière d’infrastructure stratégique et mise à profit, dans l’intérêt des gens du Nouveau-Brunswick, des investissements que réalise le gouvernement fédéral au chapitre de l’infrastructure; et
  • établissement d’un prix pour les émissions de carbone qui permettra de réduire au minimum les incidences sur les consommateurs, de demander aux grandes industries de réduire leurs émissions ou de payer leur juste part et d’établir un fonds pour les changements climatiques qui comprendrait des investissements ciblés pour lutter contre les effets des changements climatiques.

Investissements en éducation

  • investissements dans l’infrastructure scolaire, y compris d’autres investissements pour la réinstauration des métiers dans les écoles;
  • création de places additionnelles en garderie qui sont abordables et accessibles;
  • amélioration continue des compétences en littératie dans la province en s’inspirant de la stratégie intitulée Exploiter le pouvoir de la littératie : La stratégie globale du Nouveau-Brunswick en matière de littératie;
  • élargissement, à toutes les écoles publiques de la province, du modèle de prestation des services intégrés pour la santé mentale, les dépendances, les interventions et les services sociaux à l’intention des enfants et des jeunes; et
  • signature, avec les universités financées par des fonds publics, de protocoles d’entente qui préciseront le financement que fournira le gouvernement et la prévisibilité des droits de scolarité pour les étudiants pour les quatre prochaines années, le financement de projets pilotes dans les universités pour accroître les inscriptions, favoriser la croissance démographique et exploiter des possibilités de recherche-développement et l’acceptation par les universités de comparaître chaque année devant l’Assemblée législative.

Amélioration des soins de santé et prestation de meilleurs services aux familles

  • attribution d’avantages qui aideront financièrement les aînés et leurs proches aidants afin qu’ils puissent conserver leur autonomie plus longtemps;
  • poursuite de la campagne pour que le Nouveau-Brunswick soit choisi comme endroit où mener un projet pilote national sur les aînés en santé;
  • investissements dans des initiatives visant à améliorer les résultats sur le plan de la santé mentale, du mieux-être, des déterminants de la santé et de la réduction de la pauvreté;
  • dépôt de mesures législatives en vue de la légalisation du cannabis à des fins récréatives qui permettront au Nouveau-Brunswick d’accorder la priorité à la sécurité publique en gardant le cannabis hors de portée des jeunes et en veillant à ce que le produit de sa vente ne profite pas aux criminels;
  • mise en œuvre d’initiatives de lutte contre la violence entre partenaires intimes ainsi qu’un accès amélioré en matière de droit de la famille;
  • amélioration de l’accès en matière de santé reproductive; et
  • poursuite d’une plus grande mise en application de l’équité salariale.

Le texte intégral du discours du Trône est disponible en ligne.