SAINT JOHN (GNB) – Dans le cadre du Mois de l’éducation des investisseurs, la Commission des services financiers et des services aux consommateurs encourage les gens du Nouveau-Brunswick à jouer un rôle actif dans leurs investissements au lieu de mettre leur planification financière sur le pilote automatique.

Selon l’Étude des Autorités canadiennes en valeurs mobilières sur la sensibilisation des investisseurs 2016, 40 pour cent des investisseurs néo-brunswickois n’avaient pas revu leur tolérance au risque à l’investissement au cours de la dernière année. De plus, 64 pour cent d’entre eux n’ont pas vérifié l’inscription de leur professionnel de l’investissement avant de travailler avec celui-ci.

« Les Néo-Brunswickois doivent protéger leur argent durement gagné avant et après l’investissement », a affirmé la coordonnatrice principale de l’éducation de la commission, Marissa Sollows. « Ils doivent être à l’aise avec leur choix de professionnel de l’investissement et tenir ce dernier informé de tout changement important – comme un mariage, un divorce ou un changement dans l’emploi – qui pourrait avoir des répercussions sur leur tolérance au risque et les produits d’investissement qui leur conviennent. »

La commission partagera ces messages, en plus de conseils pour éviter la fraude en matière d’investissement, dans le cadre d’un Café déPensez bien qui aura lieu de 9 h à 14 h, le 4 octobre, au Café au Bout du Monde, à Edmundston. L’activité, qui se déroule dans le cadre du Mois de l’éducation des investisseurs, permettra aux investisseurs de rencontrer des employés de la commission, de poser des questions au sujet de l’investissement et de vérifier l’inscription de leur professionnel de l’investissement, et ce, tout en savourant un café et des sucreries.

La commission offre également une chance de remporter des prix pendant le Mois de l’éducation des investisseurs. Les joueurs peuvent relever le Défi des investisseurs à l’adresse fortune.fcnb.ca. Le concours se déroule du 3 au 31 octobre, et les trois meilleurs joueurs à la fin du mois recevront des prix.

Les deux activités font partie d’une campagne plus vaste visant à encourager les Néo-Brunswickois à devenir des investisseurs avisés et à les mettre au courant des ressources et outils que la commission offre gratuitement.

L’un des principaux éléments de la campagne est d’exhorter les Néo-Brunswickois à jouer un rôle actif dans leurs investissements de deux façons : en vérifiant l’inscription de leur professionnel des finances et en le tenant au courant de tout changement important qui pourrait avoir des répercussions sur leur tolérance au risque.

« Avant de choisir un professionnel de l’investissement, les Néo-Brunswickois devraient vérifier l’inscription ou le permis d’exercice du professionnel auprès de la commission, a dit Mme Sollows. L’inscription de la personne est plus importante que son titre parce qu’elle vous permet de savoir le type de produits ou de services qu’elle est autorisée à vendre ou au sujet desquels elle peut donner des conseils. »

Il est possible de vérifier l’inscription et les titres des professionnels qui travaillent dans le secteur des services financiers en ligne ou par téléphone au 1-866-933-2222.

« La connaissance apporte le pouvoir lorsqu’il s’agit d’investissement, a affirmé Mme Sollows. Nous croyons qu’être un investisseur avisé est la meilleure façon de protéger votre argent durement gagné, et nous offrons de nombreuses ressources pour vous aider à prendre des décisions éclairées en matière d’investissement ».

La Commission des services financiers et des services aux consommateurs a le mandat de protéger les consommateurs et d’accroître la confiance du public dans les marchés des services financiers et des services aux consommateurs en assurant la prestation de services éducatifs et réglementaires. Elle est chargée de l’application et de l’exécution des dispositions législatives provinciales régissant les valeurs mobilières, les assurances, les pensions, les caisses populaires, les compagnies de prêt et de fiducie, les coopératives ainsi que d’une gamme de mesures législatives touchant la consommation. Elle est une société de la Couronne financée par les droits et les cotisations réglementaires que versent les intervenants des industries réglementées. Des ressources et des outils informatifs sont également offerts sur son site Web.