FREDERICTON (GNB) – La technologie de réseau intelligent est considérée comme étant une possibilité de croissance importante dans le plan de croissance économique du gouvernement.

« Le Nouveau-Brunswick s’apprête à devenir un chef de file au niveau de la technologie de réseau intelligent grâce à une base déjà solide dans ce secteur ainsi que dans les secteurs de la cybersécurité et de la technologie de l’information », a déclaré la ministre du Développement économique, Francine Landry, qui est également ministre responsable d’Opportunités NB.

Un réseau intelligent est un réseau électrique très fiable qui produit beaucoup d’énergie renouvelable et peu d’émissions de carbone. La demande en matière de matériel, de logiciels et de services nécessaires pour cette industrie augmente. En effet, on prévoit que les dépenses liées aux immeubles intelligents dans le monde entier passeront de 6,3 milliards de dollars en 2013 à environ 21,9 milliards de dollars d’ici 2018. D’autres prévisions indiquent que le nombre d’appareils domotiques et de compteurs intelligents en ligne pourrait s’élever à plus de 20 milliards d’ici 2020.

En raison d’un tel potentiel de croissance, le gouvernement a ciblé la technologie de réseau intelligent comme secteur à exploiter dans le Plan de croissance économique du Nouveau-Brunswick.

« Les réseaux intelligents appuient les initiatives visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre, relient et favorisent les sources d’énergie renouvelable et complètent les stratégies d’adaptation aux changements climatiques, tout en étant liés à des initiatives de cybersécurité dans l’ensemble de la province », a dit Mme Landry.

Voici quelques avantages : production d’énergie plus propre, acheminement plus efficace de l’énergie vers les marchés et responsabilisation des consommateurs en ce qui concerne la gestion de tous les éléments liés à leur consommation et à leur production d’énergie.

Les travaux visant à mettre en valeur ce secteur sont déjà en cours. L’année dernière, Énergie NB, Siemens Canada et l’Université du Nouveau-Brunswick ont mis en œuvre le Groupe d’innovation du réseau intelligent, qui offre aux entreprises locales et mondiales une plateforme d’essai visant à stimuler l’innovation et à appuyer les idées d’affaires.

« Au cours des prochaines années, le Nouveau-Brunswick planifie de faire passer de huit à 12 le nombre d’entreprises dans la province qui sont axées sur la technologie de réseau intelligent, et il attirera d’autres possibilités de recherche dans des domaines comme celui de l’efficacité énergétique », a affirmé Mme Landry.

Opportunités NB s’occupe de cerner les initiatives et d’évaluer le potentiel économique associés à la possibilité du réseau intelligent. Des partenaires des secteurs privé et public appuieront la société.

Opportunités NB est une société de la Couronne qui cherche à attirer et à appuyer des possibilités visant à stimuler l’économie et à créer des emplois. Elle offre des services de soutien aux entreprises de la province.