FREDERICTON (GNB) – À l’occasion du Mois de la sensibilisation à la maladie de Lyme, on rappelle aux gens du Nouveau-Brunswick de prendre des mesures pour s’en protéger.

La maladie de Lyme est causée par la bactérie Borrelia burgdorferi et est transmise aux humains par la morsure de tiques à pattes noires infectées.

« Il est important de vous protéger contre la maladie de Lyme si vous travaillez ou habitez dans des zones où il y a des populations de tiques, ou si vous vous y rendez », a déclaré la médecin-hygiéniste en chef par intérim, la Dre Jennifer Russell. « J’encourage les gens du Nouveau-Brunswick à se renseigner et à prendre des précautions lors d’activités en plein air afin de réduire leur exposition à la maladie de Lyme. »

Bien qu’une piqûre de tique infectée puisse survenir n’importe où dans la province, le risque est plus élevé dans les zones où des populations de tiques sont établies, notamment les régions suivantes :

  • Grand Manan;
  • Grand Bay-Westfield, Saint John, Rothesay et Quispamsis; et
  • St. Stephen, Saint Andrews et St. George.

« Nos activités de surveillance des tiques à pattes noires indiquent que ces parasites se répandent à partir des zones du sud du Nouveau-Brunswick, où les populations sont établies, vers d’autres régions à proximité, a dit la Dre Russell. Le risque est plus élevé dans ces régions. »

Le risque de morsure par une tique à pattes noires commence au printemps et se poursuit au cours de l’été et de l’automne, jusqu’à ce que la température descende sous le point de congélation.

Dans la plupart des cas, la maladie se manifeste d’abord par une éruption cutanée ayant l’apparence d’une cible, près de l’endroit de la morsure. Les personnes infectées peuvent aussi présenter des symptômes semblables à ceux de la grippe. On peut traiter la maladie à l’aide d’antibiotiques, et le traitement précoce permet presque toujours un rétablissement complet.

On recommande de prendre les précautions suivantes pour réduire le risque d’exposition :

  • Prévenez les morsures de tiques en évitant le contact direct avec celles-ci, grâce à l’utilisation d’insectifuges à base de DEET ou d’icaridine, et au port de vêtements protecteurs.
  • Après avoir passé du temps à l’extérieur, vérifiez votre corps, votre équipement et vos animaux de compagnie pour déceler la présence de tiques.
  • Si vous avez été mordu par une tique, soyez à l’affut des signes et des symptômes avant-coureurs de la maladie de Lyme. Consultez un professionnel de la santé si, dans les 30 jours suivant l’extraction d’une tique, apparaissent une éruption cutanée ayant l’apparence d'une cible ou des symptômes qui ressemblent à ceux de la grippe.
  • Réduisez le nombre de tiques dans votre cour en enlevant les feuilles mortes et les broussailles et en tondant votre pelouse.

Plus de renseignements sur la maladie de Lyme sont disponibles en ligne.