FREDERICTON (GNB) — Le gouvernement provincial a publié un rapport sur l’amélioration de l’accès aux soins primaires et aux soins de courte durée découlant du processus de mobilisation des intervenants visant à élaborer le Plan du Nouveau-Brunswick pour les familles.

« Votre gouvernement est à l’écoute et sait que la disponibilité et la prestation des services de santé ont des répercussions importantes sur la qualité de vie des gens de notre province », a déclaré le ministre de la Santé, Victor Boudreau. « Le rapport se fonde sur des initiatives actuelles, des engagements en cours et les commentaires des intervenants. Il précise les objectifs et les mesures qui aideront à améliorer la santé et le mieux-être des gens du Nouveau-Brunswick grâce à des systèmes viables et améliorés de soins primaires ainsi que de soins de courte et de longue durée. »

Le rapport présente trois initiatives prioritaires visant à améliorer les soins primaires et les soins de courte durée :

  • poursuivre les travaux en vue de mettre en œuvre une nouvelle approche de médecine familiale avec la Société médicale du Nouveau-Brunswick;
  • élaborer un modèle de services de soins de santé intégrés et coordonnés afin d’assurer des soins plus uniformes et appropriés; et
  • poursuivre le travail relatif aux mesures de collaboration permettant aux gens de recevoir le niveau de soins adéquat à l’endroit le plus approprié, idéalement à leur domicile.

Le rapport précise également les mesures à adopter pour obtenir de meilleurs résultats en matière de santé pour les aspects suivants :

  • mettre l’accent sur les interventions de prévention, les soins de santé primaires et l’accès aux soins dans la communauté plutôt que sur les soins hospitaliers;
  • améliorer l’accès à des soins axés sur le patient par le truchement d’équipes interdisciplinaires dans un cadre de prestation de soins intégrés;
  • gérer les maladies chroniques et fournir un meilleur accès aux médicaments sur ordonnance;
  • miser sur l’expertise et les ressources pour accroître la capacité au sein du système de soins de santé; et
  • faciliter l’accès aux programmes et services dans le système de soins de santé.

« L’amélioration de notre système de soins de santé nécessitera une approche holistique », a dit la présidente de la Société médicale du Nouveau-Brunswick, la Dre Lynn Murphy-Kaulbeck. « Nous sommes heureux de constater que le gouvernement prend des mesures pour améliorer des secteurs clés du système et qu’il tient compte des facteurs sous-jacents qui ont une incidence sur la santé. »

Le Plan du Nouveau-Brunswick pour les familles repose sur les objectifs et les réalisations du Plan de croissance économique du Nouveau-Brunswick et des plans d’éducation de 10 ans. Il fonctionne également de pair avec ces plans pour faire en sorte que le gouvernement s’attaque aux enjeux importants en ayant recours à une démarche intégrée.

Le Plan du Nouveau-Brunswick pour les familles concentre l’action gouvernementale sur les sept domaines prioritaires suivants : améliorer l’accès aux soins primaires et aux soins de courte durée; promouvoir le mieux-être; soutenir les personnes ayant des problèmes de santé mentale; faciliter le vieillissement en santé et le soutien aux aînés; faire progresser l’égalité des femmes; réduire la pauvreté; et fournir un soutien aux personnes ayant un handicap.