FREDERICTON (GNB) – Le gouvernement provincial investit plus de 140 000 dollars pour aider les familles à encourager chez leurs enfants un amour de la lecture, et ce, dès un jeune âge. Le premier ministre, Brian Gallant, a mis les programmes en valeur, aujourd’hui, dans le cadre de la Journée de l’alphabétisation au Nouveau-Brunswick.

« L’amélioration des taux de littératie est essentielle pour l’économie du Nouveau-Brunswick et constitue l’une des meilleures façons de réduire la pauvreté dans notre province, a déclaré M. Gallant. C’est pourquoi nous avons prévu des investissements de sept millions de dollars dans des programmes de littératie comme Le goût de lire. »

M. Gallant a passé du temps à lire à de jeunes enfants, aujourd’hui, à Fredericton pour mettre en vedette les programmes Born to Read et Le goût de lire.

Dans le cadre de ces programmes, les parents de chaque nouveau-né reçoivent un sac de livres gratuits appropriés pour lire aux nourrissons. Le sac contient également des renseignements qui décrivent l’importance et les avantages de la littératie dès la petite enfance et en font la promotion. Les parents peuvent choisir des livres en français ou en anglais.

« Cette année les programmes Born to Read et Le goût de lire marquent notre 20e anniversaire de service aux parents et enfants du Nouveau-Brunswick », a affirmé la présidente de Born to Read New Brunswick, Shirley Downey. « Nous sommes très reconnaissants de l’appui que nous avons reçu du gouvernement provincial, non seulement au niveau du financement, mais aussi des généreux efforts des fonctionnaires qui travaillent dans les hôpitaux et le réseau de la santé publique, dans le système des bibliothèques provinciales et dans les services à la petite enfance. Cet appui démontre l’engagement réel qu’a pris le gouvernement pour la littératie de la petite enfance et de la famille, et constitue un vote de confiance pour le travail magnifique que fait notre vaste réseau de bénévoles, de spécialistes en littératie, d’associations professionnelles et de fournisseurs de services de santé, qui jouent un rôle essentiel dans la prestation de ces programmes dans l’ensemble de la province. »

« Depuis les 20 dernières années, Le goût de lire coordonne la distribution d’une pochette de livres à la naissance », a dit la présidente de la Coalition francophone Le goût de lire, Jocelyne Lavoie. « Nous sommes fiers du partenariat formé auprès de plusieurs intervenants pour en assurer le succès. Merci au gouvernement provincial pour sa contribution financière, aux employés fidèles des hôpitaux, aux infirmières en santé publique, au ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance ainsi qu’aux bibliothèques publiques. L’effort soutenu de chacun d’entre nous fait en sorte que les nouveau-nés du Nouveau-Brunswick profitent de leurs premières expériences de lecture dans un climat d’amour et de confiance. »

Le développement du langage commence avant la naissance, ce qui fait que les parents et les familles jouent un rôle crucial en assurant le succès de l’enfant en matière de littératie. Les trois premières années de la vie d’un enfant représentent la période la plus propice pour l’influencer d’une manière qui jettera les bases de la réussite à l’école et dans la vie.

Le but de la stratégie Exploiter le pouvoir de la littératie : La stratégie complète en matière de littératie du Nouveau-Brunswick est d’améliorer la littératie à l’échelle de la province. Cette stratégie comprend des mesures pour appuyer les gens du Nouveau-Brunswick dès la naissance et pendant toute la vie pour que chaque personne ait la possibilité de développer ses compétences en matière de littératie.