FREDERICTON (GNB) – L’édifice de l’Assemblée législative sera illuminé en bleu dimanche soir pour souligner la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme, qui est célébrée chaque année le 2 avril.

« Le trouble du spectre de l’autisme est reconnu comme l’un des troubles du développement qui touche le plus d’enfants au Canada et dans le monde entier », a déclaré le président de l’Assemblée législative, Chris Collins. « La Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme est l’occasion idéale de mieux faire connaître le trouble du spectre de l’autisme et de promouvoir le dépistage et l’intervention précoces. »

En décembre, le gouvernement a présenté un modèle amélioré du Programme d’intervention auprès des enfants autistes d’âge préscolaire du Nouveau-Brunswick qui a donné lieu à une augmentation du financement par enfant, qui est passé de 27 500 dollars à presque 33 000 dollars; à l’uniformisation des services dans l’ensemble de la province; et à la mise en œuvre de nouvelles pratiques fondées sur des données probantes. Afin d’appuyer ces améliorations, le gouvernement augmente de 2,7 millions de dollars le financement du programme dans le cadre du budget de 2017-2018. Le budget total du programme pour 2017-2018 est de 19,9 millions de dollars.

Le gouvernement a aussi élaboré une formation en ligne pour le personnel de soutien qui travaille auprès des enfants autistes d’âge préscolaire. Cette formation correspondra à la formation en ligne qui est offerte aux professionnels scolaires dans les provinces de l’Atlantique. Elle est offerte par l’intermédiaire d’un partenariat interprovincial du Conseil atlantique des ministres de l’éducation et de la formation, et elle peut favoriser une transition réussie lorsque les enfants commencent à fréquenter l’école.

« Le Programme d’intervention auprès des enfants autistes d’âge préscolaire fournit des services de qualité et améliore la vie des enfants qui ont un trouble du spectre de l’autisme », a dit le ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, Brian Kenny. « Votre gouvernement est heureux d’appuyer davantage le programme afin qu’il soit possible de mettre en œuvre le modèle amélioré des services que nous avons présenté en décembre. »

Le Programme d’intervention auprès des enfants autistes d’âge préscolaire du Nouveau-Brunswick fournit 20 heures d’intervention comportementale intensive à ces enfants. Au total, 816 enfants ont bénéficié des services du programme en 2015-2016. L’objectif est d’offrir une intervention précoce qui atténue les caractéristiques de l’autisme.

De plus amples renseignements sur les services liés à l’autismte sont disponibles en ligne.