ST. STEPHEN (GNB) – Le premier ministre, Brian Gallant, a visité, aujourd’hui, le nouveau centre collaboratif en matière de mieux-être du comté de Charlotte, qui est situé à l’Hôpital du comté de Charlotte.

« Les gens du Nouveau-Brunswick veulent avoir accès à un système de soins de santé solide dans toutes les régions de la province, a déclaré M. Gallant. L’Hôpital du comté de Charlotte fournit d’excellents services de santé aux familles du Nouveau-Brunswick. Ce nouveau centre de mieux-être au sein de l’Hôpital du comté de Charlotte contribuera à améliorer l’accès aux soins de santé primaires dans le sud-ouest du Nouveau-Brunswick. »

Des espaces au troisième étage de l’hôpital ont été transformés afin d’y accueillir le centre. Une infirmière praticienne lancera une pratique en soins de santé primaire afin de voir des personnes inscrites au registre Accès Patient NB.

Le centre offrira également des services de mieux-être destinés aux femmes. Le Réseau de santé Horizon prévoit aussi aménager d’autres cliniques de sorte que les gens n’aient pas à se déplacer vers les plus grands centres pour obtenir un diagnostic ou un traitement.

« Pour offrir des soins de santé de qualité axés sur les patients, il faut commencer par écouter et comprendre les besoins de la communauté », a affirmé le vice-président aux affaires communautaires du Réseau de santé Horizon, Jean Daigle. « Comme il a été établi dans le cadre de l’évaluation des besoins en matière de santé des collectivités, le centre collaboratif en matière de mieux-être offrira un vaste éventail de services de soins de santé primaires intégrés aux citoyens du comté de Charlotte. »

Améliorer l’accès aux soins de courte durée est un pilier du document-cadre du Plan du Nouveau-Brunswick pour les familles. Le cadre vise à améliorer la vie de tous les résidents en s’attaquant aux facteurs qui ont la plus grande incidence sur la santé et le bien-être. Il concentre l’action gouvernementale sur les sept domaines prioritaires suivants : améliorer l'accès aux soins primaires et aux soins de courte durée; promouvoir le mieux-être; soutenir les personnes ayant des problèmes de santé mentale; faciliter le vieillissement en santé et le soutien aux aînés; faire progresser l’égalité des femmes; réduire la pauvreté; et fournir un soutien aux personnes ayant un handicap.