FREDERICTON (GNB) – Dans son discours du Trône, le gouvernement provincial a annoncé, aujourd’hui, son intention de continuer à se concentrer sur les trois priorités fixées par les gens du Nouveau-Brunswick, soit la croissance économique, l’éducation et les soins de santé, tout en accordant une attention particulière à l’éducation.

La lieutenante-gouverneure, Jocelyne Roy Vienneau, a prononcé, au nom du gouvernement, le discours du Trône à l’Assemblée législative.

« Votre gouvernement obtient des résultats pour les gens du Nouveau-Brunswick, a déclaré Mme Roy Vienneau. Avec l’aide des Néo-Brunswickois, votre gouvernement prévoit continuer à mobiliser la population et à améliorer la vie des familles en concentrant ses efforts sur l’éducation. »

« Notre gouvernement écoute les gens du Nouveau-Brunswick, nous nous concentrons sur leurs priorités et nous obtenons des résultats », a affirmé le premier ministre, Brian Gallant. « Afin d’assurer la croissance économique et la vigueur du système de soins de santé, votre gouvernement concentrera ses efforts au cours de l’année qui vient sur l’éducation. »

Le gouvernement provincial a fait ressortir plusieurs initiatives dans le discours du Trône.

Investir dans l’éducation, notamment :

  • multiplier, pour les élèves, les possibilités d’apprendre le codage de logiciels et les métiers;
  • accroître la somme fournie aux gens du Nouveau-Brunswick pour les aider à payer les frais de garderie;
  • fournir l’accès gratuit aux études à chaque étudiant de premier cycle du Nouveau-Brunswick qui fréquente un établissement financé par les fonds publics dans la province et dont le revenu familial est de 60 000 dollars ou moins;
  • améliorer les résultats relatifs aux compétences linguistiques grâce à l’établissement, en septembre 2017, du programme d’immersion en français en première année;
  • multiplier les possibilités, pour les apprenants adultes, d’étudier une deuxième langue;
  • élaborer une stratégie pour offrir plus de formation aux éducateurs de la petite enfance, ce qui comprend un cours en ligne gratuit;
  • s’attaquer aux domaines visés pendant la première année de mise en œuvre du plan d’éducation de 10 ans, soit la littératie, la numératie, la petite enfance et la préparation à la vie personnelle et professionnelle.

Créer des emplois, rendre les coûts plus abordables pour les familles et augmenter les possibilités économiques, notamment :

  • mettre en place les conditions propices à la croissance et à la création d’emplois grâce au Plan de croissance économique;
  • prolonger et améliorer le Programme d’aide pour l’énergie domestique, qui devait arriver à échéance;
  • promouvoir le Nouveau-Brunswick en tant que destination de premier choix pour les nouveaux arrivants grâce au projet pilote en matière d’immigration au Canada atlantique;
  • soutenir les familles à faible et à moyen revenu en offrant environ 100 millions de dollars en appui financier direct grâce à l’instauration du crédit pour la taxe de vente harmonisée du Nouveau-Brunswick;
  • favoriser la consommation de boissons et d’aliments locaux afin d’augmenter le produit intérieur brut;
  • élaborer une stratégie de lutte contre les changements climatiques; et
  • actualiser la Stratégie de développement de la conchyliculture au Nouveau-Brunswick pour assurer le développement durable continu de l’industrie en guise d’appui au Plan de croissance économique.

Investir dans la santé et le mieux-être, notamment :

  • optimiser les services des professionnels de la santé, comme les infirmières praticiennes et les sages-femmes, grâce à l’élaboration d’un nouveau cadre novateur;
  • accroître et moderniser les services destinés aux adultes qui sont aux prises avec une dépendance et avec d’autres questions de santé mentale;
  • apporter des améliorations aux soins de santé primaires et améliorer l’accès aux professionnels des soins de santé;
  • favoriser le vieillissement en santé grâce à l’élaboration de nouveaux programmes et de nouvelles politiques visant les aînés et améliorer les services de soins palliatifs; et
  • traiter les causes premières des épidémies menaçant la santé publique, telles que l’obésité et le tabagisme.

NOTE DE LA RÉDACTION : Le texte intégral du discours du Trône est disponible en ligne.