FREDERICTON (GNB) – Le gouvernement provincial a présenté, aujourd’hui, des modifications à la Loi sur les ventes de tabac en vue d’interdire la vente de tous les produits de tabac aromatisés au Nouveau-Brunswick, y compris le tabac au menthol. La vente de cigarettes électroniques et de liquides à vapoter sera aussi interdite aux personnes de moins de 19 ans.

« Les modifications proposées serviront à rendre l’usage du tabac moins attrayant pour tous les Néo‑Brunswickois, notamment pour les jeunes », a déclaré le ministre de la Santé, Victor Boudreau. « En décourageant l’usage du tabac chez nos résidents, notamment chez les jeunes, nous contribuons à la prévention des maladies chroniques, à la diminution des coûts des soins de santé et à l’amélioration de la santé de la population. »

Les modifications présentées aujourd’hui interdiront la vente de toutes les formes de tabac aromatisé à compter du 1er janvier 2016.

À compter du 1er juillet 2015, les mesures suivantes entreront en vigueur :

  • l’interdiction de vendre des cigarettes électroniques et des liquides à vapoter aux personnes de moins de 19 ans;
  • l’imposition aux boutiques de vapotage d’une limite d’âge pour leur clientèle et de restrictions en matière de promotion;
  • l’interdiction de vendre aux personnes d’âge mineur des accessoires pour fumeur et l’obligation de les garder dissimulés (cela doit comprendre le papier à rouler, les feuilles d'enveloppe, les filtres de cigarette, les fume-cigarettes et les pipes); et
  • l’obligation de cacher à la vue de l’extérieur les étalages et les publicités situés à l'intérieur des tabagies et des boutiques de vapotage et l’interdiction de faire de la publicité à l’extérieur.

« Ces modifications aideront à retirer du marché certains produits qui rendent l’usage du tabac plus agréable et attrayant, ce qui donnera moins envie de commencer à fumer et plus envie de cesser », a affirmé la médecin-hygiéniste en chef par intérim, la Dre Cristin Muecke. « Les sondages récents sur l’usage du tabac indiquent que 52 pour cent des jeunes qui ont fumé dans les 30 derniers jours ont fumé du tabac aromatisé. Des données indiquent aussi que les jeunes Canadiens fument la cigarette électronique, une pratique qui fait redécouvrir le geste de fumer à une nouvelle génération. »