FREDERICTON (GNB) - Un artéfact archéologique datant de 200 ans, une pièce de monnaie, a récemment été découvert près de Shippagan. La pièce, qui a été restaurée, fera partie de l'exposition visant à célébrer le 200e anniversaire de la guerre de 1812.

Cette pièce pourrait avoir appartenu à un soldat de la guerre de 1812. Les Néo Brunswickois ont contribué de façon significative à cette guerre, comme le met en évidence la marche du 104e Régiment de fantassins de Fredericton à Kingston, en Ontario, pendant l'hiver 1813 et le rôle qu'ils ont joué dans des batailles clés.
 
« Dans le contexte de la riche histoire du Nouveau-Brunswick, cet artéfact, qui sera exposé après avoir été restauré, nous offre l'occasion d'en apprendre davantage au sujet de cette importante période », a affirmé le ministre du Tourisme, du Patrimoine et de la Culture, Trevor Holder. La pièce nous aide à reconstituer cette période et à comprendre ce qu'était la vie il y a 200 ans. »

Il s'agit est en fait d’une pièce d'échange qui était généralement remise aux soldats par des gens de métiers lorsque le gouvernement ne pouvait pas produire de la monnaie conventionnelle, ce qui était le cas pendant la guerre puisque tout le métal disponible était utilisé pour produire du matériel militaire. L'avers de la pièce montre un navire aux voiles gonflées avec, autour, l'inscription For general accomodation. Sur le revers de la pièce, on peut lire Half Penny Token au centre et Pure Copper Preferable to Paper autour.

« À titre de président du Comité de commémoration de la guerre de 1812, je me réjouis de la découverte d'un élément de notre patrimoine », a souligné Brian Macdonald, le député de Fredericton-Silverwood. « Les Néo Brunswickois qui ont servi dans l'armée pendant la guerre de 1812 ont fait preuve de beaucoup de courage et de résilience et ont été une source d'inspiration pour les générations suivantes. Cette pièce nous rappelle leur contribution et notre riche tradition de service. »

En février, la pièce sera ajoutée à l'exposition portant sur la guerre de 1812 au Musée du Nouveau-Brunswick à Saint John.