FREDERICTON (GNB) – Rebâtir le Nouveau-Brunswick grâce à l'innovation en matière de développement économique, de santé et de soins aux personnes âgées, d'éducation, de protection et de développement des collectivités, ainsi qu'à la rationalisation du gouvernement, sont les thèmes majeurs du discours du trône de 2012-2013.

Le discours du trône, prononcé, aujourd’hui, par le lieutenant-gouverneur, Graydon Nicholas, a ouvert la troisième session de la 57e législature.

« Au cours des 12 prochains mois, votre gouvernement prendra une série de mesures visant à transformer et à rebâtir le Nouveau-Brunswick et à assurer aux gens du Nouveau-Brunswick la pérennité des services, des programmes et du soutien sur lesquels ils comptent, a déclaré M. Nicholas. À cette fin, votre gouvernement s'emploiera à rebâtir notre économie, à rebâtir les soins de santé, le tissu social et les collectivités et à rebâtir l'appareil gouvernemental et son mode opératoire. »

Le discours du trône donne les détails du programme législatif et des politiques du gouvernement provincial pour l'année qui vient dans le cadre de son plan visant à rebâtir le Nouveau-Brunswick, son économie et ses collectivités.

« L'innovation fait partie du tissu de notre province et elle est essentielle pour augmenter la productivité dans toutes les régions et dans tous les secteurs de notre économie », a dit le premier ministre, David Alward. « Pour rebâtir le Nouveau-Brunswick, l'innovation doit être au coeur de tout ce que nous faisons.

« Nous donnons une nouvelle orientation à notre économie et à notre province. Cette nouvelle orientation signifie qu'il faut axer le développement économique sur nos six secteurs stratégiques et faire de l'innovation le pivot de notre économie, de nos collectivités et de nos modes de vie et de travail. »

Faits saillants :

Rebâtir notre économie

Un programme d'action en matière d'innovation sera mis en oeuvre et sera axé sur trois volets : la constitution d’un conseil de recherche et d'innovation; l'expansion de la Fondation de l'innovation du Nouveau-Brunswick; et une collaboration accrue avec les parties prenantes et groupes qui sont prêts à investir dans notre économie et dans l'environnement de l'innovation, y compris des partenaires fédéraux, l'industrie et le monde universitaire.

Un nouveau Comité ministériel sur l'emploi et l'économie sera constitué afin de surveiller le rendement économique et recommander des rajustements de l'orientation et des principes directeurs du gouvernement.

Les nouveaux bureaux régionaux de développement économique entreront en service le 1er avril 2013.

Une stratégie de perfectionnement des compétences de la main-d'oeuvre pour appuyer le Plan d'action de développement économique sera lancée.

Le gouvernement croit fermement qu’Énergie atomique du Canada ltée porte la responsabilité des dépassements de coûts de la remise à neuf de la centrale de Point Lepreau. Énergie NB évaluera les meilleures options afin d'obtenir une indemnisation et de former le recours qui s'impose.

Un plan directeur pour le pétrole et le gaz naturel sera élaboré, lequel façonnera une vision pour le secteur des ressources naturelles de la province.

Une nouvelle stratégie commerciale mondiale sera dévoilée afin d'augmenter le nombre d'exportateurs, d'ajouter de la valeur aux exportations et de diversifier les marchés géographiques pour tirer profit des nouveaux débouchés.

Le gouvernement appuiera activement les activités de recherche et de développement dans les secteurs de l'agriculture, des pêches et de l'aquaculture en mettant l'accent sur la compétitivité accrue et les compagnies cherchant à se diversifier dans les secteurs des produits alimentaires à valeur ajoutée et des biosciences.

Le gouvernement insiste davantage sur le repérage de terres propices et sur la détermination de l'infrastructure requise pour intensifier la culture du bleuet dans le nord-est du Nouveau-Brunswick.

Une stratégie en matière de croisières pour le nord du Nouveau-Brunswick est en voie d'élaboration afin de déterminer les éventuels ports d'escale et les parties prenantes clés en vue de développer le secteur des croisières dans la région.

Un service de réservation en ligne des emplacements de camping sera instauré afin d'aider les visiteurs à mieux planifier leurs séjours et à avoir un meilleur accès aux parcs provinciaux du Nouveau-Brunswick.

Un examen officiel sera réalisé et des consultations seront menées en vue d'élaborer de nouvelles règles de recrutement et de protection des travailleurs étrangers temporaires.

Des modifications de la Loi sur l'hygiène et la sécurité au travail seront déposées pour renforcer les exigences actuelles visant les politiques d'hygiène et de sécurité dans certains milieux de travail; préciser les exigences en matière de formation des nouveaux travailleurs; ainsi que préciser et moderniser les exigences de signalement des accidents et incidents en milieu de travail.

Un budget de capital triennal sera déposé au cours de la session législative.

Le gouvernement déposera des modifications du régime actuel de réglementation des transporteurs routiers publics afin d'aider à trouver un équilibre entre la compétitivité économique de l'industrie du transport interurbain par autocar et les besoins des voyageurs.

Rebâtir les soins de santé, le tissu social et les collectivités

Un Comité ministériel sur les communautés saines et inclusives sera constitué afin d'assurer aux personnes âgées, aux personnes handicapées, aux jeunes et aux personnes qui vivent dans la pauvreté une structure de reddition de comptes au sein du gouvernement.

Le Plan d’action de la Stratégie du mieux-être du Nouveau-Brunswick (2012-2013) – Vivre bien, être bien sera évalué pour mesurer les progrès de sa mise en oeuvre dans les écoles, les collectivités, les milieux de travail et à la maison.

D'autres nouvelles seront annoncées quant au Plan d'action pour la santé mentale au Nouveau-Brunswick 2011-2018, à la Stratégie globale sur le diabète pour les Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises 2011-2015 et au Cadre des soins de santé primaire pour le Nouveau-Brunswick.

Un nouveau plan provincial de la santé, étalé sur cinq années, sera élaboré et mis en oeuvre en 2013, et un plan d'action quinquennal ayant pour objet de rendre la prestation des services de santé plus équitable sera rendu public.

Le gouvernement ira de l'avant avec des recommandations pour que l'assurance médicaments soit plus accessible aux gens du Nouveau-Brunswick au moyen d'un régime néo-brunswickois d'assurance médicaments.

Des recommandations sur le vieillissement en santé au Nouveau-Brunswick seront élaborées en vue d’orienter les investissements du gouvernement dans le développement et les services communautaires afin d'aider les personnes âgées à vivre une vie active et saine.

Le gouvernement consultera les personnes âgées en vue d'établir une charte des aînés, qui précisera comment les aînés seront traités avec compassion et respect lorsqu'ils recevront des services du gouvernement.

Des modifications de la Loi sur l'Ombudsman seront déposées en vue d'étendre les pouvoirs de l'ombudsman pour inclure les services aux personnes âgées financés par le gouvernement et pris en charge par des tiers fournisseurs de services.

Une ligne de téléassistance 1-800-NOSAÎNÉS sera établie à l'intention des personnes âgées de 65 ans et plus qui cherchent des renseignements et des services du gouvernement.

Un nouveau mode de résolution des conflits pour notre système scolaire sera élaboré et mis en oeuvre afin de prévoir un mécanisme de discussion ouverte entre les parents et les éducateurs.

Des engagements pris lors du récent Forum provincial sur l'apprentissage constitueront les assises d'un plan d'apprentissage ayant pour objet de transformer le Nouveau-Brunswick en province par excellence de l'apprentissage au Canada.

Une stratégie intégrée de formation en matière d'autisme sera mise en oeuvre pour qu'un plus grand nombre d'enseignants, d'assistants en éducation et d'autres membres du personnel de soutien aient accès à une formation sur les interventions fondées sur les résultats pour fournir de meilleurs services aux élèves ayant un trouble du spectre autistique.

Le gouvernement créera deux réseaux provinciaux de la petite enfance, ainsi que des réseaux de la petite enfance au palier local, afin de mieux intégrer dans les collectivités et les écoles les services aux enfants d'âge préscolaire.

Le gouvernement tiendra compte des recommandations du Comité spécial de révision de la Loi sur les langues officielles afin de déterminer comment progresser en matière de bilinguisme officiel. Le gouvernement est engagé à déposer un projet de loi en ce sens en 2013.

Une politique culturelle du Nouveau-Brunswick renouvelée et un plan d'action corrélatif seront adoptés au début de 2013.

Un inventaire des installations culturelles sera mené afin de fournir un répertoire des infrastructures et des lieux culturels et de créer un portail Web culturel pour la province.

Un plan stratégique sur l'immigration francophone sera élaboré afin d'accroître le nombre d'immigrants francophones au Nouveau-Brunswick et d'établir un équilibre dans les efforts visant à attirer des immigrants.

Des améliorations de la stratégie provinciale en matière d'immigration permettront aux immigrants d'avoir accès aux outils et au soutien nécessaires pour prospérer au Nouveau-Brunswick.

Le gouvernement provincial continue d'exhorter le gouvernement fédéral à faire preuve de plus de transparence à l'égard des changements imminents du programme d'assurance-emploi et il continuera de rencontrer ses homologues fédéraux afin de représenter et de défendre la province et sa population.

Dans le cadre du programme provincial de responsabilité élargie des producteurs, quatre nouveaux produits sont ajoutés : les huiles usées; le liquide de refroidissement; les appareils électroniques; ainsi que les pneus de route et les pneus hors route surdimensionnés.

Le gouvernement fera participer le public ainsi que les groupes environnementaux, le milieu des affaires et d'autres secteurs à l'élaboration d'un plan d'action pluriannuel sur les changements climatiques afin de réduire davantage les gaz à effet de serre et d'améliorer l'adaptation aux changements climatiques.

Des changements seront apportés au programme de permis de conduire progressif.

Des efforts en collaboration seront amorcés en vue d'élaborer une stratégie provinciale de réduction des risques d'inondation. Cette stratégie tirera des leçons des expériences vécues afin de réduire les risques à la vie et aux biens dans l'avenir.

Rebâtir l'appareil gouvernemental

L'engagement du gouvernement à créer un nouveau mode de prestation régionale des services collectifs sera concrétisé au cours de l'année qui vient, et les nouvelles commissions de services régionaux du Nouveau-Brunswick sont censées commencer leurs activités en janvier 2013.

Le gouvernement déposera un projet de loi pour établir la première d'une série progressive de mesures pour l'équité de la fiscalité et de l'évaluation ainsi qu'une formule de répartition juste et équitable pour remplacer le programme de subvention sans condition conformément au principe de la péréquation.

Un projet de loi sera déposé visant à améliorer le modèle des communautés rurales, et des mesures seront prises afin de moderniser les modalités de restructuration.

Une culture d'amélioration continue et de mesure du rendement est en cours d'instauration au sein des services publics du Nouveau-Brunswick afin d'accroître la rigueur et la discipline dans le processus de gestion interne.

Au cours de l'année qui vient, les partenaires du secteur de la santé du Nouveau-Brunswick travailleront avec le Secrétariat du renouveau du système de santé afin d'accroître l'efficacité et la reddition de comptes du système, de rationaliser l'administration et de lancer des innovations en matière de santé.

Le Groupe de travail sur la protection des régimes de retraite travaillera avec des participants et des employeurs à progresser vers la transition au nouveau modèle de régime à risques partagés pour d'autres régimes dont la province est le répondant, notamment celui régi par la Loi sur la pension de retraite dans les services publics.

Les prochaines étapes de l'élaboration du système de réglementation intelligent comprendront la réduction ciblée de 20 pour cent des règlements et, ensuite, le plafonnement du fardeau global en exigeant que des obligations désuètes soient abolies avant que de nouveaux règlements soient pris.

La nouvelle Loi sur la passation des marchés publics et ses règlements favoriseront des méthodes novatrices et stratégiques en matière de passation de marchés publics afin d'assurer aux gens du Nouveau-Brunswick l'optimisation de leurs contributions fiscales.

« La croissance et le succès futurs de notre province reposent sur notre capacité de tirer parti de nos atouts, de surmonter nos faiblesses et d'adopter l'innovation dans notre façon de travailler, dans notre mode de vie, dans notre prestation des services nécessaires pour réduire les coûts et dans notre mise à profit des nombreuses possibilités qui s'offrent à nous, a déclaré M. Nicholas. Notre oeuvre n'est pas facile, mais les gens du Nouveau-Brunswick ont l'hérédité, le dynamisme et les compétences qu'il faut pour transformer notre coin de pays en l'un des endroits du monde les plus novateurs où vivre, travailler et faire des affaires. »

NOTE DE LA RÉDACTION : Le texte intégral du discours du trône est disponible en ligne.

LIEN :

●    Assemblée législative du Nouveau-Brunswick