FREDERICTON (GNB) – William Watson Priest, de Nackawic, a plaidé coupable, aujourd'hui, devant la Cour provinciale à neuf accusations de fraude en vertu de la Loi sur les valeurs mobilières du Nouveau-Brunswick. Sa peine sera prononcée lors d'une audience qui se tiendra à 13 h 30, le vendredi 28 septembre.

« Nous nous attendons à ce que les vendeurs de valeurs mobilières respectent le droit des valeurs mobilières », a déclaré le directeur général de la Commission des valeurs mobilières du Nouveau-Brunswick, Rick Hancox. « Les activités frauduleuses menées auprès des investisseurs ne seront pas tolérées et peuvent donner lieu au dépôt d'accusations criminelles. »

M. Priest a plaidé coupable d'avoir fraudé plusieurs personnes en sollicitant des fonds soi-disant à des fins d'investissement et en se servant ensuite des fonds à des fins personnelles ainsi qu'à d'autres fins.

La Commission des valeurs mobilières du Nouveau-Brunswick est une société de la Couronne provinciale indépendante chargée de la réglementation du commerce des valeurs mobilières dans la province. De plus amples renseignements sont disponibles sur le site Web de la Commission.

La liste de personnes physiques sanctionnées des Autorités canadiennes en valeurs mobilières contient des renseignements sur les personnes qui ont fait l'objet de mesures disciplinaires prises par les organismes de réglementation provinciaux, l'Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières et l'Association canadienne des courtiers de fonds mutuels.

L'information constitue la meilleure arme de défense des investisseurs contre la fraude financière. Il est possible d'apprendre à se protéger à l'aide des ressources matérielles offertes sur le site Web de la Commission à l’adresse www.investissezentouteconnaissance.ca. Les membres du grand public peuvent également communiquer avec la coordonnatrice des services aux investisseurs au 506-658-3060 ou au 1-866-933-2222 (sans frais) pour obtenir de plus amples renseignements, déposer une plainte ou soulever toute autre préoccupation concernant les investissements.