SHIPPAGAN (GNB) – Le premier ministre, David Alward, a fait état, aujourd'hui, des progrès réalisés dans la reconstruction de l'économie du nord du Nouveau-Brunswick lors d'une visite à Shippagan.

« Une économie plus forte dans le Nord fait partie intégrante du plan de notre gouvernement pour rebâtir le Nouveau-Brunswick, a-t-il déclaré. Je suis fier de pouvoir dire que notre Fonds de développement et d'innovation pour le nord du Nouveau-Brunswick porte fruits. Depuis que nous en avons fait l'annonce, il y a moins d'un an, nous avons investi 25 millions de dollars afin d'appuyer des projets partout dans le nord de la province. »

Le Fonds de 200 millions de dollars sur quatre ans établi par le gouvernement provincial vise à stimuler la création d'emplois et à relever les défis économiques inhérents au nord du Nouveau-Brunswick. Le Fonds appuie les projets axés sur le développement, la diversification et la croissance de l'économie et des collectivités de la région par la découverte de nouvelles façons d'attirer et de retenir les investissements. Des projets réalisés dans les comtés de Victoria, de Madawaska, de Restigouche et de Gloucester sont admissibles à une aide.

« Notre gouvernement est fier du travail réalisé jusqu'à présent dans le but de rebâtir et de diversifier l'économie du Nord grâce au Fonds et dans les six secteurs prioritaires identifiés dans notre plan d'action de développement économique, Partenaires dans la croissance, a souligné le premier ministre. Nous sommes certains que tout le Nord, du Madawaska jusqu'à la Péninsule acadienne, possède la pulsion, l'esprit d'entreprise et, plus important, les gens dynamiques nécessaires pour réussir et s'assurer que cette région peut atteindre son grand potentiel. »

Depuis son lancement en octobre 2011, le Fonds a favorisé le développement de plusieurs secteurs prioritaires partout dans le nord du Nouveau-Brunswick :

●    Au total, 187 projets ont été approuvés permettant la création de 545 nouveaux emplois permanents et le maintien de 816 emplois;
●    FFG Canada, une coentreprise internationale, spécialisée dans la production du véhicule blindé pour la défense nationale, créera 26 nouveaux emplois à Bathurst;
●    500 000 dollars ont été investis pour la revitalisation de l'attraction touristique des chutes et de la gorge de Grand-Sault;
●    1,5 million de dollars pour le Centre des congrès de la Péninsule acadienne à Shippagan;
●    Un demi-million de dollars a été investi pour l'établissement de l'Institut de recherche sur les feuillus nordiques au campus d'Edmundston de l'Université de Moncton (UMCE) ; et
●    NBCC Dalhousie a pu offrir plus de programmes de formation grâce à un investissement de 500 000 dollars.

« Nous continuerons de nous appuyer sur les partenariats que nous avons établis avec le secteur des affaires du Nord pour stimuler notre économie, favoriser la croissance de l'emploi et permettre à cette région et à tout le Nouveau-Brunswick d'être plus compétitifs », a précisé M. Alward.