FREDERICTON (GNB) – Le ministre de l'Éducation et du Développement de la petite enfance, Jody Carr, était en Chine la semaine dernière pour élargir et soutenir un partenariat de 15 ans dans le domaine de l'éducation et des affaires qui profite aux élèves, aux familles et aux collectivités du Nouveau-Brunswick.

« Le partenariat entre le gouvernement provincial, par l'intermédiaire d'Atlantic Education International Inc., et notre partenaire en Chine, AKD International, met l'accent sur l'offre de programmes d'études dans plusieurs écoles en Chine et de possibilités de formation pour les enseignants néo-brunswickois ainsi que sur l'assurance de la qualité, l'évaluation et l'apprentissage global, tous des éléments qui génèrent des recettes devant être réinvesties dans le système d'éducation du Nouveau-Brunswick », a déclaré M. Carr.

Au cours de son séjour, M. Carr a assisté à la remise des diplômes de trois campus du Concord College of Sino-Canada pour célébrer la réussite de plus de 570 diplômés qui ont reçu des diplômes d'études secondaires de Chine et du Nouveau-Brunswick.

Il a également visité plusieurs endroits où sont ou seront mises en œuvre des initiatives éducatives nouvelles ou proposées par AKD International; il a pris part à l’ouverture officielle d’une nouvelle école; il a signé des ententes avec deux autres écoles qui ouvriront en 2013; et il a discuté d'une entente visant à utiliser le programme d'études de la petite enfance du Nouveau-Brunswick dans des centres de développement de la petite enfance en Chine.

M. Carr a rencontré Francis Ping, président du conseil d’administration d’AKD International, qui a récemment reçu un prix des Nations Unies pour reconnaître sa contribution à l’éducation internationale. M. Pang s’est rendu au Nouveau-Brunswick cette semaine pour rencontrer le premier ministre, David Alward.

M. Alward effectuera une visite en Chine cet automne pour signer un contrat renouvelé avec AKD International.

En 1997, le Nouveau-Brunswick était la première administration au monde à offrir un partenariat international avec la Chine dans le domaine de l'éducation dans ce pays. Ce partenariat vise quatre types d'écoles :

●    les écoles internationales privées;
●    les campus de niveau secondaire privés du Concord College pour les élèves chinois;
●    les centres d'apprentissage précoce privés internationaux en Chine; et
●    les programmes de culturalisation ou les programmes d'études partiels dans les écoles publiques chinoises de niveau primaire ou intermédiaire.

Près de 3000 élèves étaient inscrits pour l'année scolaire 2011-2012.

Le programme chinois, un programme amélioré dans le cadre duquel des élèves sélectionnés dans des écoles chinoises fréquentent une école du Nouveau-Brunswick pendant un semestre, offre des avantages sociaux et économiques à des familles et des écoles aux quatre coins de la province. On amène ces élèves visiter les universités du Nouveau-Brunswick en espérant qu'ils choisiront, ainsi que d'autres camarades de classe de Chine, de poursuivre leurs études postsecondaires dans la province. En outre, plus de 365 élèves du Nouveau-Brunswick se sont rendus en Chine pour participer à un échange culturel pendant l'été.

« Cette relation de longue date a permis de créer des retombées sur les plans social, culturel et économique pour notre système d'éducation et la province, a affirmé M. Carr. Je suis fier de cette excellente collaboration dans l'économie du XXIe siècle, et j'ai hâte d'accroître notre présence en Chine, qui constitue la deuxième économie du monde en importance. »

Atlantic Education International Inc. gère les programmes d'éducation internationale du ministère de l'Éducation et du Développement de la petite enfance. Le conseil d'administration d'Atlantic Education International Inc. comprend des sous-ministres adjoints des ministères suivants : Éducation postsecondaire, Formation et Travail; Affaires intergouvernementales; Développement économique; et Éducation et Développement de la petite enfance. Le conseil acceptera bientôt des représentants des établissements d'enseignement postsecondaire et des districts scolaires. L'organisme commencera aussi à se présenter chaque année devant le Comité des corporations de la Couronne.