LAMÈQUE (GNB) – Les gouvernements provincial et fédéral investissent plus de 350 000 $ pour aider l'Association coopérative des pêcheurs de l'Île ltée à se moderniser afin de satisfaire aux exigences des marchés internationaux.

« Une économie plus forte est une partie essentielle du plan du gouvernement provincial pour rebâtir le Nouveau-Brunswick », a déclaré le ministre du Développement économique, Paul Robichaud. « Notre investissement envers l'Association coopérative des pêcheurs de l'Île permettra à l'entreprise de faire l'acquisition d'équipement afin d'améliorer sa ligne de production et maintenir des emplois importants pour la région de Lamèque-Shippagan-Miscou. »

L'association se spécialise dans la transformation des fruits de mer. Son usine de Lamèque est la plus importante dans la région des Maritimes à transformer la crevette nordique et le crabe des neiges. Elle fournit des produits de la mer de haute qualité au Canada, aux États-Unis, en Europe et en Asie.

« La grande priorité de notre gouvernement est l'emploi, la croissance et la prospérité à long terme », a affirmé le député fédéral de Moncton-Riverview-Dieppe et secrétaire parlementaire du ministre de la Justice, Robert Goguen. « Notre appui aidera l'Association coopérative des pêcheurs de l'Île à améliorer sa productivité et sa compétitivité. Le projet comprend des travaux d'amélioration visant la chaîne de traitement de la crevette afin qu'elle réponde aux normes des marchés internationaux, plus particulièrement celles du Royaume-Uni. La conformité est très importante en ce moment où notre gouvernement négocie une entente ambitieuse avec l'Union européenne qui pourrait mener à la création de nouveaux emplois à l'appui de familles au Nouveau-Brunswick. »

M. Goguen participait à l’annonce au nom du ministre associé de la Défense nationale et ministre d'État de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA) et de la Francophonie, Bernard Valcourt.

« L'Association Coopérative des Pêcheurs de l'Île a investi plusieurs millions de dollars aux cours des dernières années afin de moderniser ses installations et son équipement pour demeurer parmi les plus compétitives sur les marchés mondiaux », a déclaré le directeur général, Paul-Orel Chiasson. « Ces investissements permettent à la coopérative d'être la seule usine de transformation des produits de la mer au Nouveau-Brunswick à détenir la certification British Retail Consortium (BRC), synonyme de qualité et de contrôle rigoureux de production. De plus, les récents investissements ont aussi permis de réaliser des économies importantes au niveau énergétique et d'ainsi contribuer à la protection de l'environnement. L'association vient tout récemment de recevoir le Prix du premier ministre pour l’efficacité énergétique. »

Le gouvernement provincial investit 202 500 $ dans le projet alors que le gouvernement fédéral, par l'entremise de l'APECA, investit 150 000 $ dans le cadre de son Programme de développement des entreprises.