FREDERICTON (GNB) – Les résultats de l'étude de cas-témoins indiquent que la laitue romaine était tout probablement la source de la récente éclosion de cas d'infection à la bactérie E. coli dans la région de Miramichi.

« Toutes les personnes contaminées par la bactérie E. coli 0157:H7 inclues dans l'étude ont été exposées à la laitue romaine servie au restaurant Jungle Jim de Miramichi », explique Dre Eilish Cleary, médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick. « La laitue a été utilisée pour la préparation des salades, comme ingrédient dans les sandwichs roulés et comme garnitures dans les hamburgers. Ces résultats montrent une forte probabilité que de la laitue contaminée ait été utilisée au restaurant. »

L'étude de cas-témoins réalisée en collaboration avec l'Agence de la santé publique du Canada portait essentiellement sur les aliments consommés par les individus ayant mangé au restaurant Jungle Jim entre le 23 et le 26 avril.

Un total de 55 personnes a pris part à l'étude, dont 18 qui ont été malades et 37 qui n'ont subi aucun malaise. Les aliments du menu consommés par les deux groupes ont été comparés.
L'information découlant de l'étude de cas aidera à renforcer les mesures de salubrité alimentaire afin de prévenir de telles éclosions à l'avenir.

Lors de l'enquête, l'Agence de la santé publique du Canada a appris que des cas d'infection de la même souche d'E. coli en cause dans l'éclosion à Miramichi ont également été décelés au Québec et en Californie. L'agence a coordonné une enquête en collaboration avec d'autres partenaires qui semblait mettre en cause la laitue romaine comme étant la source de la maladie. La laitue n'est plus sur le marché, et l'enquête a pris fin.

« Il est important de rappeler aux personnes affectées à la préparation d'aliments d'utiliser des techniques de manutention d'aliments adéquates dans le but de réduire le risque d'une contamination à la bactérie E. coli, déclare Dre Cleary. Par exemple un morceau de laitue contaminé à la bactérie E. coli qui est lavé à grande eau avant d'être servi réduira considérablement le risque de transmission de la bactérie aux consommateurs. »

Les gens doivent adopter des mesures de précaution suivantes pour prévenir les maladies d'origine alimentaire :

●    Se laver les mains régulièrement, notamment après avoir été aux toilettes et lors de la préparation d'aliments.
●    Laver les fruits et les légumes avant de les consommer.
●    Cuire la viande suffisamment.
●    Utiliser de l'eau savonneuse ou un désinfectant au chlore ou un autre désinfectant reconnu pour nettoyer les couteaux, les planches à découper, les ustensiles, vos mains ou les comptoirs ou les surfaces qui ont été en contact avec des aliments, surtout de la viande ou du poisson.